Les chercheurs

L’École accueille actuellement dix-huit membres, jeunes chercheurs engagés dans la préparation d’une thèse doctorale (pour une majorité d’entre eux) ou dans une recherche post-doctorale en accord avec les missions de l’établissement. À ses membres nommés pour une durée d’un an, renouvelable une fois, exceptionnellement deux, elle offre une formation avancée et les implique étroitement dans ses activités scientifiques. L’École reçoit aussi des doctorants bénéficiant d’aides spécifiques à la mobilité, des allocataires de recherche en liaison avec les écoles doctorales des universités françaises, et des chercheurs sous contrat associés aux programmes pluriannuels. Enfin, elle accueille en résidence des personnalités scientifiques de haut niveau.

Deux directeurs des études, l’un pour les époques ancienne et médiévale, l’autre pour les époques moderne et contemporaine, ont en charge la mise en œuvre de la politique scientifique et assurent l’encadrement des membres, des boursiers et des allocataires.

Directeurs des études

Laurent CALLEGARIN (époques ancienne et médiévale)

Nicolas MORALES (époques moderne et contemporaine)

Membres

Époques ancienne et médiévale

Carole GOMEZ, L’implantation des cultes de Cybèle et d’Isis dans les provinces occidentales de l’Empire romain du Ier au IIIe  siècle p.C. (Université Toulouse – Jean Jaurès) [2ème année]

Annabelle MARIN, Des femmes de pouvoir ? La haute noblesse féminine en Castille au XVe siècle (Université Paris-Sorbonne)

Aurélien MONTEL, Al-Andalus et le Maghreb à l’époque des Umayyades de Cordoue. Réseaux d’échanges et ambitions impériales (IXe-XIe siècle) (Université Lumière Lyon 2)

Thibaud POIGT, Les instruments de pesée en Europe occidentale aux âges des Métaux (XIVe-IIIe  s. a.C.). Conception, usages et utilisateurs (Université Toulouse – Jean Jaurès) [2ème année]

Jérôme ROS, Agriculture et ressources végétales en Occident musulman médiéval [Recherche postdoctorale]

Époque moderne et contemporaine

Loann BERENS, Juan de Betanzos ou l’art de la médiation dans la première société coloniale andine, 1530-1570 (Université Paris-Sorbonne)

Héctor RUIZ, La puissance de l’image : la représentation de la mort dans le théâtre tragique espagnol du XVIe siècle (Université Paris-Sorbonne)

Antoine SÉNÉCHAL, Maintenir la présence hispanique à quel coût ? Oran, société frontalière de la Monarchie hispanique en Afrique du Nord, 1670-1708 (École des hautes études en sciences sociales, Paris)

Frédéric SPILLEMAEKER, La révolution des pouvoirs : de la monarchie aux caudillos populaires. Nouvelle-Grenade et Venezuela, 1780-1830 (Université de Nantes)

Marion VIDAL, Traductions profanes et sacrées de Fray Luis de León : «l’écorce de la lettre» (Université Lumière Lyon 2)

Marie WALIN, Savoirs savants sur l’impuissance sexuelle en Espagne, 1780-1910 (Université Toulouse – Jean Jaurès / Université Clermont Auvergne)

Temps présent

Manuel CERVERA-MARZAL, Pour une sociologie des parti-mouvements. Le tiraillement militant au sein de Podemos [recherche postdoctorale]

Mariana DOMÍNGUEZ VILLAVERDE, Ser et Estar. Les Pieds-noirs d’Alicante et de sa région d’une rive à l’autre de la Méditerranée (1962- années 2000) (Aix-Marseille Université / Universitat d’Alacant) [2e année]

Violaine HÉRITIER-SALAMA, Irriguer depuis des millénaires. Approche anthropologique des savoirs sur l’eau dans la plaine de Marrakech (Université Paris Nanterre / Université Paris-Sorbonne)

Karim JOUTET, Catalanité et « immigration » espagnole dans le discours politique et intellectuel catalan du XXe siècle : genèse et évolution (Université Paris-Sorbonne / Universitat Autònoma de Barcelona) [2e année]

Anélie PRUDOR, Entrepreneurs de mémoire et producteurs d’histoire. Les enjeux des commémorations croisées de la guerre d’Espagne entre Aragon et Sud-Ouest français (Université Toulouse – Jean Jaurès)

Anthony SFEZ, Le conflit constitutionnel hispano-catalan. La question du droit à l’autodétermination interne de la Catalogne (Université Paris 2 Panthéon-Assas) [2e année]

Marko TOCILOVAC, La construction politique d’une frontière modèle : dispositifs, acteurs et pratiques aux portes de l’Europe (détroit de Gibraltar) [recherche postdoctorale]

Allocataires de recherche

Gaëlle BOSSEMAN, Eschatologie et discours sur la fin des temps en péninsule ibérique du VIIIe siècle à la fin du XIe siècle (École Pratique des Hautes Études, dir. P. Henriet)

Marine CELLIER, Imaginaire diasporique, identités (trans)nationales et résistances : le marron subversif, étude comparée de la figure de Makandal dans la littérature caribéenne (XVIIIe, XXIe siècle). (Aix Marseille Université, dir. C. Pinçonnat)

Agathe DESMARS, L’architecture funéraire du « Cercle du Détroit », entre Carthage et Rome (Bétique et Maurétanies, IIIe - Ier siècle av. J.-C.) (dir. Fr. Quantin / P. Moret)

Delia GUIJARRO ARRIBAS, Catégories et systèmes de classification : Un enjeu de pouvoir au cœur des pratiques éditoriales dans les mondes hispanophone et francophone (1975-2015) (dir. G. Sapiro) 

Emmanuel PORTE, Hommes, charognards et environnement urbain dans les sociétés française et espagnole du XVIIIe siècle (Aix-Marseille Université)

Grégory REIMOND, Pierre Paris (1859-1931) : pour une biographie intellectuelle (Université Toulouse – Jean Jaurès)


Chercheurs associés et contractuels

Maurizio ISABELLA, (Queen Mary University of London) EURIAS Senior / Madrid Institute for Advanced Study (Universidad Autónoma de Madrid / Casa de Velázquez) The Age of Revolution (19th century)

Miles PATTENDEN, (University of Oxford) EURIAS Junior / Madrid Institute for Advanced Study (Universidad Autónoma de Madrid / Casa de Velázquez) Orbi ultra Urbem: The Pope beyond Rome (16th-17th centuries)

Álvaro ADOT, Les actes royaux de Navarre aux XVe et XVIe siècles

Michel CAHEN, Fascisme, colonialisme, colonialité dans l’empire portugais d’Afrique au XXe siècle