La construction de la catalanité

Entre histoire et mémoire

16
mars
-
15
juin 2017
Barcelona
Table ronde

Cycle de tables rondes - 16 mars / 4 mai / 15 juin

Coord. : Karim JOUTET, Anthony SFEZ et Hervé SIOU (Casa de Velázquez, École des hautes études hispaniques et ibériques)
Org. : École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), Universitat Pompeu Fabra (Barcelona), Institut d'Història Jaume Vincens i Vives (Universitat Pompeu Fabra), Institut d'Estudi Catalans, Museu d'Història de la imigració de Catalunya


Lieux de célébration :

16 mars 

Sala polivalent
Edifici Mercè Rodoreda - Universitat Pompeu Fabra
Campus de la Ciutadella
Ramon Trias Fargas, 25-27 - Barcelona

4 mai
Institut d’Estudis Catalans
Carrer del Carme, 47 - Barcelona

15 juin
Museu d’història de la immigració de Catalunya (MhiC)
Carretera de Mataró, 124 - Sant Adrià de Besòs


Entrée libre et gratuite

Présentation

Ces dernières années, la difficile relation entre le gouvernement catalan et le gouvernement central a rythmé la vie politique de l’Espagne. Conflit juridique, politique, mais aussi économique et culturel, la question de l’« encaje » de la Catalogne en Espagne possède de multiples facettes qui constituent autant de clefs de lecture pour sa compréhension.

Le cycle de tables rondes organisé par la Casa de Velázquez en partenariat avec plusieurs institutions catalanes se propose d’interroger une notion au cœur du conflit : la construction identitaire catalane. Quelles en sont les origines ? Selon quelles modalités et à quel rythme s’est-elle construite ? Quels en ont été les modèles ? Quels regards ont été portés sur elle depuis l’extérieur ?

Trois thématiques seront plus particulièrement abordées. En premier lieu, nous nous questionnerons sur les usages publics du passé. La mémoire du siège de 1714 occupe aujourd’hui une place particulière dans l’imaginaire identitaire catalan. Nous aborderons ainsi la façon dont cette mémoire s’est construite et quels en ont été les usages récents. Une deuxième table ronde abordera un moment particulier, celui de la Transition. Entendu dans un sens large, la Transition fait l’objet aujourd’hui d’une profonde remise en cause depuis différents secteurs politiques. En revenant sur cette période charnière, nous essayerons de comprendre comment s’est réaffirmée l’identité catalane au retour de la démocratie. Enfin, une troisième table ronde sera consacrée à la construction « en miroir » de l’identité catalane. En particulier, il s’agira d’évaluer la contribution de l’immigration et du regard porté sur celle-ci dans l’élaboration d’une identité propre.

 

Table ronde 1 - Usages publics du passé en Catalogne: le tricentenaire du siège de Barcelone (1714-2014)

16 mars 2017

Modérateur : Stephen JACOBSON, Director de l’Institut d’Història Jaume Vicens i Vives (Universitat Pompeu Fabra)

Avec : Joaquim ALBAREDA (Universitat Pompeu Fabra), Roberto FERNÁNDEZ DÍAZ (Rector de l’Universitat de Lleida), Magí SUNYER (Universitat Rovira i Virgili), Enric UCELAY-DA CAL (Universitat Pompeu Fabra) 

Les célébrations du tricentenaire du siège de Barcelone en 2014 ont donné lieu à de nombreuses manifestations historiographiques, artistiques et politiques en Catalogne. Lors de cette table ronde, nous reviendrons sur les usages qui ont été faits en Catalogne de la mémoire de cet épisode.

Le regard porté sur ce moment a en effet évolué depuis le XVIIIe siècle et c’est récemment qu’il a acquis une portée revendicative nouvelle. L’objectif de cette table ronde est de mieux cerner les enjeux que recouvrent les célébrations publiques du passé et tout particulièrement de mesurer leurs impacts historiographiques.

Télécharger le programme

 

Table ronde 2 - Le nationalisme catalan pendant la Transition démocratique espagnole

4 mai 2017

Modérateur : Joandomènec ROS, Président de l’Institut d’Estudis Catalans

Avec : Marc CARRILLO (Universitat Pompeu Fabra), Carme MOLINERO (Directora del Centre d’Estudis sobre les Èpoques Franquista i Democràtica), Astrid BARRIO (Universitat de Valènça)

L'un des éléments fondamentaux de la Transition espagnole réside dans le passage d'un système territorial centralisé à un système dit "des autonomies", c'est-à-dire une organisation territoriale assez largement décentralisée voire fédérale. L’enjeu principal de cette table ronde consistera à déterminer la part d’influence, lors de la Transition, du catalanisme politique dans ce choix du pouvoir constituant d’instaurer un système décentralisé politiquement et administrativement.

L’organisation territoriale de l’Espagne aurait-elle, sans l’influence du catalanisme politique, été fondamentalement différente ? Le modèle finalement adopté correspond-il aux options défendues par les mouvements catalanistes ? Chercher à répondre à ces questions nous conduira nécessairement à nous interroger, d’une part, sur les modèles territoriaux que les nationalistes catalans ont proposé lors du processus constituant et, d’autre part, sur les stratégies politiques adoptées par ces derniers pour défendre leurs propositions.

Télécharger le programme

 

Table ronde 3 - Construction identitaire catalane et immigration en Catalogne (XX-XIX siècle)

15 juin 2017

Moderateur : Martí MARÍN CORBERA, Universitat Autònoma de Barcelona

Avec : Mohamed CHAIB AKHDIM (Exdiputat PSC) por confirmar, Andreu DOMINGO VALLS (Universitat Autònoma de Barcelona) Najat EL HACHMI (escriptora, Premi Ramon Llull de novel.la 2008) por confirmar, Jaume VALLÈS AROCA (periodista, La Vanguardia)

La Catalogne a souvent été une terre d’immigration, même lorsque, dans d’autres régions d’Espagne, la population migrait dans l’espoir d’une vie meilleure. Le phénomène migratoire n’est donc pas un processus nouveau pour la société catalane et, pourtant, il est toujours délicat de s’exprimer sur le sujet car il comporte une charge émotive élevée.

L’arrivée d’un flux migratoire peut ainsi affecter en retour la construction identitaire du groupe d’accueil selon qu’il tend davantage vers l’intégration, l’assimilation ou le rejet. Ces différentes réactions seront au cœur de la table ronde proposée par le Museu d’història de la immigració de Catalunya et la Casa de Velázquez, puisqu’elles contribuent toutes à façonner l’identité catalane par le biais d’un regard sur soi dans le « miroir » de l’immigration.


Télécharger le programme