Intégration, fédéralisme, sécessionisme : approches comparées des dynamiques territoriales dans l’Union Européenne

12
avril
-
13
avril 2018
Barcelone
Colloque

Coord. : Éric CARPANO Université Jean Moulin Lyon 3 / Chaire Jean Monnet, Anthony SFEZ EHEHI - Casa de Velázquez, Marc SANJAUME-CALVET Universitat Pompeu Fabra
Org. : École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), Université Jean Moulin Lyon 3, Centre d’études européennes (CEE, Lyon), Universitat Pompeu Fabra / Institut d’Història Jaume Vicens i Vives

Lieu :
Universitat Pompeu Fabra
Campus de la Ciutadella
Sala Auditori Mercè Rodoreda
Carrer de Ramón Trías Fargas, 25-27
08005 Barcelona


Entrée libre et gratuite


Présentation

Ce colloque international ambitionne d’interroger le concept de fédéralisme dans une perspective pluridisciplinaire à la lumière des expériences des États fédéraux ou régionaux européens et de l’Union européenne. Le fédéralisme est souvent présenté comme le cadre rendant possible la construction d’un corps politique commun catalyseur d’intégration. Cependant, beaucoup de systèmes fédéraux ou quasi-fédéraux en Europe se trouvent aujourd’hui confrontés au défi de la résurgence des revendications identitaires nationales et régionalistes. Bien souvent, ces revendications se fondent sur une critique des systèmes fédéraux européens qui seraient en proie à un processus de recentralisation négateur des spécificités locales.

Ces critiques, qu’elles soient plus ou moins fondées, invitent à s’interroger sur la raison d’être du fédéralisme : unir dans la diversité. Notre focus portera précisément sur cette essence du fédéralisme et sur la manière de sa mise en oeuvre, en Europe et au XXIe siècle, non seulement dans le cadre des États européens mais également au niveau de l’Union dont la nature juridique pose encore question.

L’ensemble de la réflexion sera articulée autour de trois questions : comment apparaissent les systèmes fédéraux ? Comment fonctionne un système fédéral et, surtout, comment assurer l’égalité des citoyens d’une Fédération tout en reconnaissant le droit à la différence de certains territoires ? Quelles réponses peut-on apporter aux revendications sécessionnistes au sein d’un système fédéral ? Ces questions seront toutes traitées par des chercheurs en droit, en philosophie ou encore en économie issus d’universités de différents pays européens (Espagne, Belgique, France, Royaume-Uni).