ANR POLIMA. Listes et espaces

Pouvoir des listes au Moyen Âge

6
juillet
-
7
juillet 2017
École thématique

Coord. : Laurent FELLER (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Pierre CHASTANG (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines)
Org. : Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, Equipe d'Accueil 2949 (DYPAC, Université de Versailles-Saint-Quentin / LabEx Patrima), Université de Paris Est-Créteil Val-de-Marne, UMR 8589 (LAMOP, Université Paris-Panthéon Sorbonne - CNRS), École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid)
Coll. : Agence nationale de la recherche

Lieu de la manifestation :
Casa de Velázquez
C/ Paul Guinard 3
28040 Madrid


 

 

 

Présentation

POLIMA est un projet interdisciplinaire (Lettres, Histoire, Linguistique, Anthropologie et Sciences Cognitives) consacré à l’étude et la caractérisation du pouvoir des listes au Moyen Âge.

À partir d’une analyse de la production, des usages et de la transmission des listes, il a pour objectif, d’une part, de contribuer à l’étude de la culture médiévale de l’écrit et, d’autre part, d’aborder de manière comparative, le rapport qui s’établit dans la liste entre des énoncés linguistiques, des procédés écrits de balisage textuel et des systèmes de connaissance du monde et de contrôle des biens et des hommes.

Trois axes sont privilégiés : 1) étudier sur le temps long les formes de classement et d’indexation du savoir et du patrimoine (tables, concordances, index, inventaires...) dont la société contemporaine est héritière et qui ont connu, à partir des XIIe-XIIIe siècles, un développement et un niveau de sophistication inédits ; 2) évaluer l’implication de leur mise au point et de leur diffusion sur les processus de formalisation et de transmission matérielle des textes, des objets, des savoirs et des savoir- faire ; 3) réévaluer dans l’histoire de l’Occident, la place de la pensée algorithmique dans l’émergence des formes de rationalité.

Ce cinquième workshop du programme POLIMA entend plus particulièrement s’intéresser à l’appréhension et à la construction de l’espace ou des espaces au travers des listes.