Marion Billard

 

 

ÉTUDES HISPANIQUES

Université Sorbonne Nouvelle

marion.billard@casadevelazquez.org

PARCOURS ACADÉMIQUE

Depuis 2018 : Thèse en préparation à la Sorbonne Nouvelle (ED 122 – Centre de recherche sur l’Espagne contemporaine XVIIIe-XXIe siècles (CREC) EA 2292) sous la direction de Marie Franco : Variations testimoniales sur les terrorismes etarra et islamiste en Espagne (2000-2020) : victimes, terroristes et citoyens

2018-2021 : Contrat doctoral à la Sorbonne Nouvelle, ED 122, CREC EA 2292

2017-2018 : Préparation et admission à l’agrégation externe d’espagnol

2015-2017 : Master Recherche en études hispaniques et latino-américaines à la Sorbonne Nouvelle, mémoires sous la direction de Marie Franco

  • Titre du mémoire de M2 : Variations littéraires et iconographiques sur le terrorisme basque (ETA) et islamiste (11-M) en littérature générale, littérature jeunesse et bandes dessinées contemporaines espagnoles
  • Titre du mémoire de M1 : Le roman contemporain espagnol de la mémoire : une écriture entre Histoire et littérature

2012-2015 : Licence LLCER Espagnol à la Sorbonne Nouvelle

2014-2015 : L3 réalisée à l’université Complutense de Madrid (mobilité Erasmus)

 

EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE ET CHARGES D’ENSEIGNEMENT

2018-2021 : Doctorante contractuelle avec charges de cours à la Sorbonne Nouvelle :

  • LLCSE, département d’Études ibériques et latino-américaines : Traduction littéraire (thème et version)
  • LANSAD : Espagnol B1

Septembre 2019-Décembre 2019 : Investigadora visitante à la Faculté des Sciences de l’Information de l’université Complutense de Madrid

Juillet 2015 : Stage à l’Institut français de Madrid

 

RECHERCHE EN COURS

PROJET DE RECHERCHE À LA CASA DE VELÁZQUEZ : Variations testimoniales sur les terrorismes etarra et islamiste en Espagne (2000-2020) : victimes, terroristes et citoyens

Dans le cadre de ses recherches doctorales, Marion Billard s’intéresse aux représentations des terrorismes etarra et islamiste et plus particulièrement à la mise en récit de l’expérience terroriste par des victimes, des terroristes et des citoyens dans des témoignages ou recueils de témoignages publiés en Espagne à partir de l’an 2000.

À travers la perspective comparatiste elle souhaite apporter un nouveau regard sur les traces mémorielles du terrorisme en Espagne en interrogeant d’une part l’existence d’une construction narrative en réseau des productions testimoniales sur l’ETA, le 11-M et 17-A. Et de l’autre, en dressant une typologie du témoin dans des contextes de violences terroristes. L’étude détaillée des témoignages mettra en lumière les stratégies discursives mobilisées par différents acteurs pour construire le récit de l’expérience terroriste dans l’Espagne contemporaine.

 

ACTIVITÉS LIÉES À LA RECHERCHE

Organisation d’événements scientifiques

9 et 10 décembre 2021 : Membre du comité organisateur du colloque international « De l’événement à sa mise en récit : fictions, propagandes et polémiques historiographiques (Espagne, XVIe-XXIe siècles) », Sorbonne Nouvelle

15 et 16 avril 2021 : Membre du comité organisateur du colloque international « De la ville à la nation : continuités et ruptures dans l’histoire de la chanson espagnole contemporaine (XIXe-XXIe siècles) ». Partenaires : CREC EA 2292 (Sorbonne Nouvelle), Universidad Complutense de Madrid et EHIC (Université de Limoges) (initialement programmé les 23 et 24 avril 2020)

16 mars 2021 : Membre du comité organisateur de la journée d’étude « Être et naître victime(s) ? Constructions ultra-contemporaines de la figure de la victime de violences politiques », Sorbonne Nouvelle et université Paris 8‑Vincennes – Saint‑Denis (initialement programmée le 14 mai 2020)
 

Publications

Articles dans des revues à comité de lecture

« La crudité littéraire face à la cruauté terroriste. Le cas de Charlie (José Luis Castro Lombilla) et de Carne rota (Fernando Aramburu) », Revue Chameaux [En ligne], nº 12, automne 2019, <https://revuechameaux.org/numeros/guerre-et-terrorisme/la-crudite-litteraire-face-a-la-cruaute-terroriste-le-cas-de-charlie-jose-luis-castro-lombilla-et-de-carne-rota-fernando-aramburu>

« El comensal de G. Ybarra : le creux mémoriel comme lieu de (re)construction du passé », Amnis [En ligne], 18 | 2019, mis en ligne le 10 octobre 2019, URL : <http://journals.openedition.org/amnis/4793> ; DOI : 10.4000/amnis.4793


Communications

« Contar el dolor nacional cantando (a) la ciudad herida : memorias musicales del 11-M », Colloque international « De la ville à la nation : continuités et ruptures dans l’histoire de la chanson espagnole contemporaine (XIXe-XXIe siècles), CREC, Sorbonne Nouvelle, 15 avril 2021

« Mise(s) en réseau des mémoires testimoniales publiées des terrorismes etarra (ETA) et islamiste (11-M) dans l’Espagne ultra-contemporaine », Séminaire de recherche du CREC, EA 2292, Sorbonne Nouvelle, 31 janvier 2020

« Presentación del proyecto de tesis “Variaciones testimoniales de los terrorismos etarra e islamista (11-M) : las caras del testigo (víctima, terrorista y ciudadano)” », Séminaire de recherche des Groupes de Recherche Complutense « Memoria y Medios de Comunicación » (Grupo: 971685) et « Grupo de Investigación en Historia Global y Transnacional » (Grupo: 970749), Facultad Ciencias de la Información, Universidad Complutense de Madrid, 25 septembre 2019


Projet de recherche

Depuis 2018 : Membre de l’atelier « Transmission culturelle » du CREC

 

MOTS-CLÉS

terrorisme, témoignage, littérature, Histoire culturelle, Espagne, ETA, 11-M, 17-A