Miracles d'un autre genre

Le miracle en dehors de la littérature hagiographique au Moyen Âge

Crédit photo/crédito foto: Carlos Sanchez

22JANVIER 2010
PARIS
Journée d'étude

Coord. : OLIVIER BIAGGINI, BÉNÉDICTE MILLAND-BOVE
Org. : Université de Paris III, Casa de Velázquez

Université Paris-III
Maison de la recherche, 4 rue des Irlandais, 75005 Paris

Si le miracle est un objet d’étude constamment abordé par les médiévistes, c’est sa version proprement hagiographique qui retient le plus souvent l’attention. Or, en tant que récit bref doté d’une grande autonomie formelle et structurelle, le miracle se prête facilement à diverses formes de remplois, transferts, récritures, imitations dans des textes qui ne relèvent pas de l’hagiographie et qui ont recours à lui en fonction de leurs propres contraintes génériques. Ainsi, les miracles de la littérature historiographique, ceux de la littérature sapientiale ou exemplaire, ceux du roman, ceux du théâtre, etc. possèdent indéniablement un certain nombre de traits communs avec les miracles hagiographiques mais s’en écartent également, ne serait-ce que par leur insertion dans une nouvelle configuration textuelle qui peut leur assigner une portée thématique ou idéologique tout autre, mais aussi, plus radicalement, une forme et une structure dont on interrogera la spécificité.

Programme

Affichez les résumés en cliquant ici

9h30-12h00

OLIVIER BIAGGINI, BÉNÉDICTE MILLAND-BOVE
Introduction

CARLOS HEUSCH (ENS-LSH, Lyon)
Théorie du miracle dans l’Espagne médiévale

CHRISTIANE COSME (Université Paris III)
La relation de miracles dans l’Histoire des Lombards de Paul Diacre (720-799)

JEAN-PIERRE JARDIN (Université Paris III)
De Covadonga à Las Navas de Tolosa. Batailles et miracles dans l’espace astur-léonais et castillan au Moyen Âge

14h00-18h00

LYDIE LANSARD (CEMA)
Le voile de Véronique ou la réécriture d’un miracle à double détente dans les réécritures vernaculaires de la Vengeance Nostre Seigneur

AMAIA ARIZALETA, JOHAN PUIGDENGOLAS (Université Toulouse II)
Le miracle exégétique : un mode poétique de conceptualisation du pouvoir dans deux récits alexandrins

DOMINIQUE DEMARTINI (Université Paris III)
La mort d’amour, miracle du roman ? (Pyrame et Thisbé, Cligès, Tristan)

VIRGINIE DUMANOIR (Université Rennes II)
De l’écriture du miracle au miracle de l’écriture dans la poésie des chansonniers castillans du XVe siècle

Conclusion par MICHELLE SZKILNIK (Université Paris III)