La trame provinciale en péninsule Ibérique

Entre Antiquité tardive et haut Moyen Âge

4NOVEMBRE 2016
Madrid
Journée d'étude

Coord. : Laurent BRASSOUS (Université de la Rochelle), Sabine PANZRAM (Universität Hamburg)
Org. : École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), Université de la Rochelle, Universität Hamburg, Proyecto Toletum

Lieu de la manifestation :
Casa de Velázquez
C/ Paul Guinard, 3
28040 Madrid


Entrée libre et gratuite

Présentation

Il y a presque un siècle, Eugène Albertini dans sa thèse sur Les divisions administratives de l’Espagne romaine présentait l’édifice administratif ibérique du Bas-Empire en ces mots : « La vie s’en est retirée (...) l’Espagne au IVe siècle retourne au morcellement, au désordre préromain ». Derrière ce jugement péremptoire et négatif, qui n’est finalement que la traduction d’une vision historique datée, le savant n’en présente pas moins une précise organisation administrative de la péninsule Ibérique après la réforme de Dioclétien. En s’appuyant essentiellement sur la documentation ecclésiastique postérieure, et en lui appliquant le principe d’accommodement des structures ecclésiastiques aux structures civiles, E. Albertini a proposé des limites administratives de l’Hispanie tardive qui restent aujourd’hui communément admises.

Cependant, alors qu’aujourd’hui la validité du principe d’accommodement aux structures administratives romaines, qui fut censé présider à la mise en place des structures ecclésiastiques, et la pertinence du concept de territoire comme espace assujetti à une souveraineté et clairement délimité sont régulièrement mises en cause, il est permis de penser que le tracé des limites provinciales tardives pourrait être corrigé et que la méthode régressive généralement utilisée jusqu’ici est trompeuse.

Pour mettre à l’épreuve la correspondance entre la trame des provinces ecclésiastiques de la péninsule Ibérique du haut Moyen Âge et celle des provinces issues de la réforme de Dioclétien, antiquisants et médiévistes, y compris spécialistes des sources arabes, sont invités à discuter afin de favoriser la mise en évidence d’éventuels emprunts circulaires à la période historique voisine.

PODCASTS
27/09/2018 - 31min 34s - Français