Sedrata

Histoire et archéologie d'un carrefour du Sahara médiéval à la lumière des archives inédites de Marguerite van Berchem

  • 49 €
  • 2017
  • ISBN 9788490960790
  • 512 p.
  • 21 x 29,7 cms.
  • Broché
  • Collection de la Casa de Velázquez no 161

ACHETERVOTRE COMMANDE

Les vestiges archéologiques exceptionnels de Sedrata sont ceux d’une ville médiévale enfouie sous les sables du Sahara algérien, près de Ouargla. Ce carrefour du commerce transsaharien alimentait la Méditerranée en or et en esclaves. Ce fut aussi un centre pour les ibadites, une minorité musulmane dont les héritiers visitent tous les ans les ruines de leur passé. Son destin fut lié à cette communauté, mais aussi à l’épuisement des ressources hydriques. L’enquête entrelace les disciplines et les temporalités pour offrir au lecteur la première image complète de cette cité, au cœur de l’histoire africaine. Cette redécouverte s’appuie sur les sources ibadites et sur les archives de fouilles inédites de Marguerite van Berchem (1950-1955). Le manuscrit inachevé, la riche collection de photographies, de dessins et de plans légués par son projet novateur nourrissent une étude historique et archéologique de l’établissement, dont les célèbres programmes décoratifs sont de nouveau interprétés et datés.

Table des matières

Présentation
Introduction

PREMIÈRE PARTIE. LE SITE ET SON HISTOIRE
Chapitre premier. — Aperçu historique
Premier contrepoint. — Le bassin de Ouargla : foyer ibadite et carrefour du Sahara médiéval
Chapitre II. — Études et travaux antérieurs
Contrepoint II. — Sedrata : la construction d’un lieu de mémoire
Chapitre III. — Le site naturel
Contrepoint III. — Sedrata : un site favorable aux hommes ?
Chapitre IV. — Le site archéologique
Contrepoint IV. — Urbanisme et hydraulique en milieu oasien au Moyen Âge : Wārğlān et Sedrata

DEUXIÈME PARTIE. LES MONUMENTS
Chapitre premier. — La mosquée
Premier contrepoint. — Retour sur la mosquée de Sedrata
Chapitre II. — Le palais ou mahakma
Contrepoint II. — Le « palais » de Sedrata : lieu de pouvoir ou demeure de notable ?
Chapitre II. — Maisons privées
Contrepoint III. — Habiter le désert au Moyen Âge : à propos des maisons de Sedrata
Chapitre IV. — Le cimetière
Contrepoint IV. — La maqbara de Sedrata
Chapitre V. — La gara krima et ses ruines
Contrepoint V. — Sedrata hors les murs ? Note sur trois établissements périphériques

TROISIÈME PARTIE. L’ART DE SEDRATA
Chapitre premier. — Formes architecturales
Premier contrepoint. — Construire à Sedrata : formes et matériaux
Chapitre II. — La decoration
Contrepoint II. — Les décors de stuc de Sedrata : essai de datation et de systématisation de la typologie

Sources et bibliographie

La presse en parle

Arabica
Nº 65, 2018
L’ouvrage consacré à Sedrata qu’ont « construit » Cyrille Aillet, Patrice Cressier et Sophie Gilotte se présente d’abord comme un gros livre de 500 pages très pleines, et un beau livre, abondamment illustré d’un grand nombre de dessins, photos en noir et blanc et en couleurs, cartes, plans présentés en dépliants, résultat d’un important effort de mise en pages réalisé par le service des publications de la Casa de Velázquez.
Pierre Guichard

PODCASTS
02/02/2018 - 24min 51s - Français