Epistola 3. Lettres et conflits

Antiquité tardive et Moyen Âge

Transmise ou interceptée, archivée, corrigée ou falsifiée, la lettre sert de support ou d'arme aux grands affrontements du Moyen Âge. Elle est parfois en elle-même matrice de conflits.

À la fin de l’Antiquité et durant le Moyen Age, peut-on considérer la lettre comme une arme de guerre ? Depuis plusieurs années, différents programmes européens de recherches explorent les ressources de l’art épistolaire, qui sert tout autant à maintenir le lien entre des amis éloignés qu’à alimenter la haine ou la controverse entre des protagonistes qui ne peuvent, ou ne veulent, se rencontrer. Le présent volume propose de réfléchir sur un temps long aux modalités épistolaires des conflits, à leur mise en forme et en mots, ainsi qu’à leur gestion mémorielle, afin d’éclairer les continuités et ruptures sur la période choisie, du IVe au XVe siècle, en combinant les approches historique et littéraire et articulant l’étude du contenu et à celle du contenant.

ONIX 3.0

PODCASTS
17/02/2020 - 30 min 42 s - Espagnol