Ports et réseaux d'échanges dans le Maghreb médiéval

  • 27 €
  • 2019
  • ISBN 9788490961766
  • VI-355 p.
  • 17 x 24 cms.
  • Broché
  • Bibliothèque de la Casa de Velázquez no 77

ACHETERVOTRE COMMANDE

Localiser ce titre dans une librairie

Acheter la version numérique : 15,99 €

Longtemps considéré comme une région périphérique en Méditerranée et dans l'Islam, le Maghreb médiéval est au contraire très tôt intégré dans des réseaux d'échanges, d'abord dans le cadre de la construction d'un espace islamique largement ouvert sur la mer, ensuite dans celui d'une Méditerranée dominée par les puissances latines européennes. Connecté à la fois à l'Orient, à l'Afrique subsaharienne et à la Méditerranée, le Maghreb islamique s'insère entre le VIIe et le XVe siècle dans des connexions complexes qui donnent à ses ports un rôle croissant dans les échanges commerciaux, mais aussi plus largement dans la structuration de l'espace maghrébin et méditerranéen, à la fois comme pôles d'impulsion régionaux et interfaces entre des réseaux terrestres et maritimes. L'analyse des sources arabes et latines permet ainsi de montrer comment les acteurs politiques et économiques contribuent à faire évoluer ces réseaux commerciaux à différentes échelles, en premier lieu dans un espace centré sur les pays d'Islam, puis à partir du XIe siècle dans une économie-monde en formation, connectant l'Afrique, l'Europe latine et l'Asie.

> Une analyse des réseaux d’échanges sur un temps long et un espace large, qui permet d’interroger le grand basculement des rapports de force en Méditerranée au cours du Moyen Age : le poids croissant de l’économie européenne au Maghreb entre XIIe et XVe siècles et, surtout, le relais économique de l’Italie du nord et de ses grandes cités maritimes.

> Son apport dépasse la question des ports pour envisager l’espace maghrébin dans son ensemble et donner une meilleure intelligibilité des évolutions de la région entre la conquête musulmane et les changements induits au XVIe siècle, à la fois par l’arrivée des Ottomans et l’ouverture atlantique du monde.

Table des matières

Introduction

PREMIÈRE PARTIE. L’INTÉGRATION DES PORTS AU SEIN DE L’ESPACE ISLAMIQUE (FIN VIIe - DÉBUT XIe SIÈCLE)
Chapitre premier. - Un investissement limité des sites portuaires (mi-VIIe - fin VIIIe siècle)
Chapitre II. - La mise en place d’une infrastructure portuaire (IXe-XIe siècle)
Chapitre III. - L’intégration progressive des ports dans les réseaux d’échanges
Conclusion de la première partie

SECONDE PARTIE - LES PORTS MAGHRÉBINS DANS LA MÉDITERRANÉE LATINE (FIN XIe - FIN XVe SIÈCLE)
Chapitre IV. - Littoralisation et essor de la pénétration latine (seconde moitié du XIe-XIIe siècle)
Chapitre V. - De nouvelles logiques de structuration des réseaux (XIIIe-XVe siècle)
Chapitre VI. - Mutations des réseaux face à la conjoncture maghrébine et méditerranéenne
Conclusion

ONIX 3.0

PODCASTS
15/04/2016 - 17min 40s - Espagnol