Villes et conflits : hier, aujourd'hui, demain

17JUIN - 19JUIN 2015
Bogota, Colombie - Madrid, Espagne
École thématique

JOURNÉES DES JEUNES AMERICANISTES 2015

Org. : USR 3337-UMIFRE 17 (Institut français d’études andines, Lima), USR 3337-UMIFRE XX (Centre d’études mexicaines et centraméricaine, México), Institut des Amériques, École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), Universidad Nacional de Educación a Distancia (Madrid)
Coll. : Institut français Amérique centrale, Ambassade de France en Colombie, Alliance française de Bogota, Colegio de México, Pontificia Universidad Católica del Perú, Programme Bluegrass

Lieu de célébration (Madrid)
Casa de Velázquez
C/ de Paul Guinard, 3
28040 MADRID


PRÉSENTATION

Porté par de jeunes chercheurs, le projet Journées des Jeunes Américanistes 2015 « Villes et conflits : hier, aujourd’hui, demain », est le fruit d’un effort conjoint entre l’Institut français d’études andines (IFEA), le Centre d’études méxicaines et centraméricaines (CEMCA), l’École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid) et de la Universidad Nacional de Educación a Distancia (Madrid), en collaboration avec l’Institut des Amériques (IdA), l'Alliance française de Bogotá, la Pontificia Universidad Católica del Perú, le programme Bluegrass, l’Institut français d’Amérique Centrale (IFAC), le Colegio de México (Colmex) et l’Ambassade de France en Colombie.

Les Journées des Jeunes Américanistes (JJA) sont des réunions annuelles consacrées à la formation des jeunes chercheurs (de niveau master jusqu’aux jeunes docteurs) qui travaillent sur les Amériques. Elles visent l’ouverture d’espaces de discussion pour le développement de la recherche et de méthodologies avec une approche pluridisciplinaire et internationale. La sixième édition des JJA « Villes et Conflits  : hier, aujourd’hui et demain » sera pour la première fois organisée concomitamment des deux côtés de l’Atlantique : à Bogotá à l’Alliance française et à Madrid, à la Casa de Velázquez et à l’UNED. L’objectif des Journées des Jeunes Américanistes est de mettre en discussion les thématiques urbaines et l’analyse des conflits, d’un point de vue méthodologique, conceptuel et épistémologique. Une réflexion multidimensionnelle – disciplinaire, spatiale et temporelle – et comparative sera engagée pour former les jeunes chercheurs à la double entrée thématique de la ville et du conflit.

Le format mélange conférences magistrales, ateliers dirigés par des experts et discussions autour de travaux de recherche en cours. Pendant trois jours, l’objectif est de réunir dans chacun des deux pôles une vingtaine de jeunes chercheurs et de chercheurs séniors de toutes les sciences sociales (géographie, urbanisme, histoire, sociologie, anthropologie, sciences politiques, archéologie…).

ARGUMENTAIRE

Les conflits interrogent et mettent en débat les manières de faire et de vivre en ville. Ils offrent une entrée pour l’analyse des logiques d’action des acteurs et permettent d’explorer les rapports de pouvoir, les représentations sociales, les dimensions politiques de l’urbain. Les revendications des groupes sociaux et les dispositifs de gouvernances – telles la participation et la démocratie - sont particulièrement bien mis en relief par l’analyse des conflits. Les approches diachroniques révèlent les objets et les enjeux majeurs des luttes et mettent en évidence les processus et les ruptures qui caractérisent les dynamiques urbaines. Interroger les conflits contemporains (mobilisations globales, mouvement des places, usage des réseaux sociaux…) depuis les Amériques apporterait aussi des éclairages sur les dynamiques contemporaines de la région.

Les discussions s’intéresseront aux différentes causes, manifestations et formes de régulation des conflits en ayant pour fin d’obtenir une meilleure compréhension de leurs rôles dans la structuration des villes américaines. Du fait de la diversité des conflits urbains, qui se traduit dans l’usage de nombreux adjectifs pour les décrire (conflit d'usage, d'aménagement, de proximité, environnemental, de représentation, armé...), les JJA proposent de construire une lecture transversale. Il s’agira donc de tisser des liens entre les différents types de conflits, les pratiques urbaines, les mouvements sociaux et la symbolique de la ville.

Les discussions des journées seront orientées autour de trois thématiques principales, sans être exclusives :

•    La question des lieux mobilisés par (ou au cœur) des conflits et les rapports symboliques qu’entretiennent les conflits et ces lieux. Les conflits produits par les inégalités socio-spatiales et l’aménagement du territoire trouveront leur place dans cet axe. La question des légitimités des pratiques urbaines, des politiques publiques, des revendications sera aussi étudiée.

•    La question de l’accès aux ressources (conflits autour de l’exploitation des ressources pour la ville avec les territoires environnants) et pour l’accès aux services urbains (revendications pour l’égalité d’accès, etc.). Les travaux qui étudient l’essor des problématiques environnementales dans l’agenda politique et leurs insertions dans les politiques urbaines seront mobilisés.

•    La question de l’insécurité et de l’ordre public. Le conflit peut remettre en cause de l’ordre public et s’exprimer par des violences. La régulation des « troubles » a eu et aura des implications sur l’organisation et le fonctionnement de la ville.

L’analyse des relations entre ville et conflits s’alimentera de comparaisons et de discussions à partir de différents objets, lieux et acteurs, à différentes échelles de temps et d’espaces et des points de vue des différentes disciplines.

COMITÉ D'ORGANISATION

BERTRAND, Michel - Directeur de la Casa de Velázquez
BIGNON, François – Coordinateur Institut des Amériques, Pôle Andin Lima
BORRAS, Gérard – Directeur IFEA (UMIFRE 17, USR 3337)
GARCÍA GARRALÓN, Marta – Coordinatrice UNED
GUERRERO, Camilo – Doctorant IFEA (UMIFRE 17, USR 3337)
HATTEMER Cyriaque – Volontaire International IFEA (UMIFRE 17, USR 3337)
LESTAGE, Françoise – Directrice CEMCA (UMIFRE 16, USR 3337)
MICHONNEAU, Stéphane - Directeur des études EHEHI - Casa de Velázquez
MORENO, Cristina – Coordinatrice Institut des Amériques, Pôle andin Bogota
RIVERA, Ana María – Coordinatrice UNED
ROBERT, Jérémy – Chercheur associé IFEA (UMIFRE 17, USR 3337)
VALLADEAU Céline – Chercheur pensionnaire IFEA en Colombie (UMIFRE 17, USR 3337)


COMITÉ SCIENTIFIQUE

BENITES-GAMBIRAZIO, Eliza – Doctorante UMI 3157 iGlobes (CNRS/Université d’Arizona)
BERNET PEÑA, Luis – Chercheur associé IFEA (UMIFRE 17, USR 3337)
BIGNON, François – Doctorant Institut des Amériques, pôle Andin Lima
BOEUF, Alice – Chercheure associée IFEA (UMIFRE 17), Université Nationale de Colombie
DUARTE, Guillaume – Doctorant Institut des Amériques, pôle Mexique
EXBALIN, Arnaud– Membre de l´EHEHI-Casa de Velázquez
GARCÍA GARRALÓN, Marta – Coordinatrice UNED
GUERRERO, Camilo – Doctorant IFEA (UMIFRE 17, USR 3337)
GUEVARA, Sofia – Doctorante Institut des Amériques, pôle San José
HATTEMER, Cyriaque – Doctorant IFEA (UMIFRE 17, USR 3337)
LATARGERE, Jade – Doctorante CEMCA (UMIFRE 16, USR 3337
LANGLOIS, Alice – Doctorante IFEA (UMIFRE 17, USR 3337)
MARCHAND, Amaël – Doctorant CEMCA (UMIFRE 16, USR 3337)
PÉREZ LÓPEZ Ruth – Chercheur pensionnaire CEMCA (UMIFRE 16)
ROBERT, Jérémy – Chercheur associé IFEA (UMIFRE 17, USR 3337)