Du nom au genre

Lope de Vega, la tragedia et son public

  • 29 €
  • 2017
  • ISBN 9788490960752
  • 374 pp.
  • 17 x 24 cms.
  • Rústica
  • Bibliothèque de la Casa de Velázquez no 68

COMPRARSU PEDIDO

Encontrar este título en librerías físicas

Comprar la versión digital: 14,99 €

Pourquoi Lope de Vega écrit-il des pièces qu’il appelle « tragedias » à un moment où le terme est tombé en désuétude et où le genre tragique est censément mort ? Que veut dire pour lui, qui prétend prendre de revers Aristote, un tel baptême générique ? Qu’engage-t-il pour le public de ces pièces et pour l’image de l’auteur ?
Inscrites au cœur des multiples stratégies de séduction du Phénix, l’étiquette de « tragedia » et les diverses pratiques qu’elle recouvre recèle bien plus que des enjeux de forme et de désignation générique.

Sumario

Introduction
Chapitre premier
Le genre et ses noms
Chapitre II. La tragédie philippine, tragédie sans public ?
Chapitre III. La tragédie sans l’étiquette (1590-1615) : le patron tragique à l’ère de la Comedia Nueva
Chapitre IV. Tragedias et tragicomedias lopesques à l’épreuve de la scène
Chapitre V. Lo trágico et ses lieux
Chapitre VI. De la grandeza au caso grave : vers une tragédie de l’action (1590-1615)
Chapitre VII. 1620-1635 : la tragédie entre gravitas et venustas
Conclusion
Sources
Bibliographie

Reseñas

Anuario Lope de Vega. Texto, Literatura, Cultura
Vol. 26,2020
Una aportación innovadora y original, llena de datos y de sugerencias analíticas, animada por una fuerte conciencia teórica, capaz al mismo tiempo de poner en relación la creación dramática de Lope con su posicionamiento en el campo literario y de profundizar en los textos. Aunque a veces la argumentación resulta un tanto laxa, con desvíos imprevistos, cuya razón se comprende solo en un segundo momento, no cabe duda de que nos encontramos ante un estudio orgánico y coherente.
Fausta Antonucci
Leer le reseña completa

Dix-septième siècle
N° 283, 2019
Une étude exemplaire par ses analyses, la solidité de ses conclusions et la richesse des documents qu'elle mobilise. L'ouvrage servira autant la recherche sur le théâtre classique européen que de futures enquêtes sur la notion de genre littéraire.
Hector Ruiz

Bulletin of the Comediantes
Volume 70, Number 1, 2018
Florence d'Artois takes on in this impressive volume the challenge of rectifying the generalized critical judgment of Calderón as a formidable dramatist of tragedies while denying that capacity to Lope, despite the fact that he wrote six plays he labeled tragedies and some thirty more as tragicomedies.
[...]
This necessarily brief review cannot reflect the richness of d'Artois's study. Readers may disagree with a few of her judgments, but anyone interested in Lope and/or Spanish tragedy can learn far more than I note here from her work.
Margaret R. Greer

ÉCOLES FRANÇAISES À L'ÉTRANGER

SÍGANOS

NEWSLETTER
PODCASTS
29/10/2015 - 18min 15s - Español