Institutions partenaires


Coordination scientifique

Véronique LAMAZOU-DUPLAN
Université de Pau et des Pays de l’Adour

  • École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid). Contact : Laurent Callegarin
  • Université de Pau et des Pays de l’Adour / ITEM (EA 3002). Contact : Philippe Chareyre
  • Universidad del País Vasco / grupos de investigación “Sociedad, poder y cultura en el País Vasco (siglos XIV y XV)” et “Elites, redes, monarquía”. Contact : Arsenio Dacosta
  • Universidad Publica de Navarra / grupo de investigación J.M. Lacarra. Contact : Eloísa Ramirez Vaquero
  • Universidade Nova de Lisboa / Instituto de Estudos Medievais (IEM), Centro de História de Além Mar (CHAM). Contact : Maria de Lurdes Rosa
  • Universitat de Girona / grupos de investigación "Historia de la Ciencia Jurídica de la Universitat de Girona" et "Historia de las sociedades rurales 2009 SGR 714". Contact : Tünde Mikes Jani

École des hautes études hispaniques et ibériques (EHEHI)
Composante scientifique de la Casa de Velázquez, l’École des hautes études hispaniques et ibériques a été fondée au début du XXe siècle à Madrid. Membre du réseau des Écoles françaises à l’étranger, dépendant du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, elle assume une double mission de recherche et de formation à la recherche sur les cultures et les sociétés de la péninsule Ibérique, du Maghreb et de l’espace atlantique. Sa politique scientifique est structurée en cinq grands domaines de recherche qui se déclinent en programmes pluriannuels. Chaque programme est appuyé sur un consortium international. L’École apporte au programme Archives de familles, dont elle a eu l’initiative, sa capacité de gestion et de valorisation de la recherche et son large réseau de collaborations.

UPPA - Équipe Identités, Territoires, Expressions, Mobilités (ITEM / EA 3002)
ITEM est une équipe composée de spécialistes des différents champs de l’histoire, de l’histoire de l’art, de l’archéologie et de l’anthropologie historique. Elle est attachée à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour. Sa spécificité réside dans une approche pluridisciplinaire à l’intérieur d’un champ diachronique large, de l’Antiquité à nos jours, alliant ancrage pyrénéen et dimension transfrontalière, thématiques de la mobilité (frontières, migrations, métissages), l’étude des processus d’emprise humaine, de construction de territoires, de patrimonialisation, du rapport hommes/nature, de réorganisations identitaires, de productions artistiques.

Université Nouvelle de Lisbonne : deux laboratoires impliqués
Les chercheurs portugais impliqués dans le programme Archives de famille appartiennent aux deux unités / équipes de recherche suivants : l'IEM  (Instituto de Estudos Medievais) et le CHAM (Centro de Estudos de História de Além-Mar), intégrées à la Faculdade de Ciências Sociais e Humanas de l’Universidade Nova de Lisboa.
L’IEM s'attache aux études médiévales ; les chercheurs de l’équipe appartiennent  à  un axe de recherche qui étudie, entre autres, la relation entre l’historien et les archives, et mènent  des travaux, y compris en doctorat ou post-doctorat, sur des archives de famille.
Le CHAM , centre de recherches sur  l’histoire de l’expansion portugaise à l'époque moderne, participe aussi au programme Archives de famille, avec une doctorante et des contributions variées d’autres chercheurs.

UPNA - Groupe de recherche José María Lacarra
Les principaux axes de recherche du groupe, rattaché à l’Université Publique de Navarre et qui travaille de façon constante avec les collègues de l’Archivo Real y General de Navarra, portent sur une histoire politique rénovée, focalisée sur les fondements du pouvoir royal, qu’ils soient idéologiques, mémoriels, politiques, spatiaux, instrumentaires. Les travaux s’intéressent aussi aux mécanismes de fonctionnement de la société – en particulier sur ses groupes agissants, aristocratie et bourgeoisie, et leur relation avec le monde rural – ou sur les caractéristiques du monde urbain. Pendant plus de dix ans, le laboratoire a collaboré à la description des fonds médiévaux de l’AGN.

UPV, deux groupes de recherche partenaires :

1. Groupe "Sociedad, poder y cultura en el País Vasco (siglos XIV y XV)"
Groupe de recherche interdisciplinaire qui a travaillé depuis les quatorze dernières années à capter les transformations économiques, sociales, politiques, institutionnelles, culturelles et idéologiques survenues en Pays Basque entre le XIVe et le XVIe siècle. L’équipe réunit des médiévistes du Bas Moyen Âge, une spécialiste de la première modernité, des historiens et historiennes de la langue et de la littérature familiers de l’analyse de la documentation, des chroniques et de la production littéraire au Moyen Âge, avec une ample pratique de la recherche sur les sources médiévales et modernes du Pays Basque.
Au sein du programme Archives de familles, est particulièrement impliqué le Grupo de Investigación consolidado Gobierno Vasco IT-600-13. Proyecto de investigación De la Lucha de Bandos a la hidalguía universal: transformaciones sociales, políticas e ideológicas en el País Vasco (siglos XIV y XV). Ministerio de Ciencia e Innovación. HAR2010-15960. Unidad Asociada al CSIC: Grupo de Estudios del Mundo rural medieval y de la Unidad de Formación e Investigación de la Universidad del País Vasco 11/02. Investigador principal: Dr. José Ramón Díaz de Durana.
2. Groupe "Élites, redes, monarquía"
Il étudie le modèle traditionnel de la famille et du lignage des élites du Pays Basque avant la phase des transformations qui se produisent au XVIIIe siècle. Il s’agit de déterminer les éléments traditionnels du système familial autour des axes suivants : la formation, la structure, l’accroissement des maisons ; les stratégies de reproduction à travers les majorats, les alliances matrimoniales et politiques, de placement des enfants ; la façon de s’agréger aux projets et gouvernement monarchiques ; les amitiés et les réseaux clientélistes ; les fondements religieux ; la culture du lignage, ses valeurs symboliques et honorifiques. Investigador principal: Dr. José María Imízcoz.

UDG, deux groupes de recherches partenaires :
1. Groupe “Historia de la Ciencia Jurídica de la Universitat de Girona”

Constitué par les enseignants et chercheurs du département d’Histoire du Droit de l’Université de Gérone, il fait aussi partie du prestigieux réseau d’études historiques et juridiques “Seminario Permanente de Historia del Derecho Catalán Josep Maria Font i Rius”.
Ces dernières années, les membres du groupe ont participé à divers projets du Ministerio de Ciencia y Tecnología y del Ministerio de Ciencia e Innovación: “La formación de un sistema jurídico de derecho privado en Cataluña, siglos XIII-XVIII”;  “Los juristas y la construcción de un sistema de Derecho privado” y “Derechos históricos: la formación de un sistema de derecho privado en Cataluña (siglos XIII-XX)” y “La Escuela Jurídica Catalana durante la construcción del Estado Constitucional español “.
Ils ont aussi participé aux réseaux RESOPYR et ARCHIFAM de la Communauté de Travail des Pyrénées. De façon significative, les membres du groupe participent aux numéros de Ius Fugit Revista de estudios histórico jurídicos de la Corona de Aragón et le Portal Euro Americano de Historia y Antropología Jurídica leur assure aussi une diffusion scientifique, sous l’égide de l’Université de Gérone et de l’Université Pompeu Fabra.
2. Groupe "Historia de las sociedades rurales 2009 SGR 714"
Lié au Centro de Investigación de Historia Rural (Instituto de Investigación Histórica) de l’Université de Gérone, constitué d’historiens de champs différents, il est dédié depuis plus de vingt ans à l’étude de l’histoire des sociétés rurales dans une perspective interdisciplinaire, de longue durée et d’histoire comparative. Ses recherches sont désormais reconnues à un niveau national et international à travers des séminaires, journées, colloques nationaux et internationaux, publications. Les axes de recherches sont les suivants :

  •  Droits de propriété et formes d’exploitation agricole (XIIe-XXe siècle)
  •  Environnement et développement agraire (XIVe-XXe siècle)
  •  Paysage et mémoire sociale (XIVe-XXe siècle)