La mémoire de la violence au prisme de la micro-histoire

20MAI - 21MAI 2021
Universidad del País Vasco - Facultad de Ciencias Sociales y de la Comunicación - Leioa
Journée d'étude

Programme REGIMEM

Coord. : Sophie BABY (LIR3S UMR 7366, CNRS, Université de Bourgogne Franche-Comté, Institut Universitaire de France), Fernando MOLINA (Universidad del País Vasco/Euskal Herriko Unibertsitatea)
Org. : Instituto Universitario de Historia Social Valentín de Foronda-UPV/EHU, LIR3S-UMR 7366 CNRS (Université de Bourgogne Franche-Comté), École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid)
Coll. : Proyecto MINECO HAR2017-83955-P (UPV/EHU), Grupo IT-1227-19 (UPV/EHU), Grupo GIU18/107 (UPV/EHU), Institut universitaire de France
 

Facultad de Ciencias Sociales y de la Comunicación - Aula 0
Universidad del País Vasco / Euskal Erriko Unibertsitatea

Barrio Sarriena s/n - Leioa - 48940 Bizkaia

 

Présentation 

Focaliser l’analyse sur le point de vue micro est l’objectif de ces journées, qui constituent la seconde rencontre du programme REGIMEM, axé sur les modalités du souvenir de la violence en Espagne tant dans ses dimensions collectives, et publiques que privées.

Le regard micro impliquera de se concentrer ici sur des espaces locaux (quartiers, villages, villes) et des cadres intimes (familles, groupes, communautés) à partir d’une pluralité de perspectives disciplinaires (anthropologie, histoire, sociologie).

Il ne s’agira pas de réunir un catalogue d’études de cas mais de proposer une réflexion méthodologique sur les apports de l’approche micro (articulation des échelles, catégories, temporalités) à la compréhension des phénomènes mémoriels de la violence.

Seront ainsi interrogés la place de l’intime, de l’émotion ou des objets dans le souvenir, l’enjeu de voisinage dans l’après-conflit ou encore l’articulation conflictuelle entre les politiques mémorielles menées dans l’espace public et les aspirations dans l’espace privé.