Les Philippines et leur monde

Gouverner et vivre aux confins des empires ibériques

8
juin
-
9
juin 2017
Paris
Séminaire

Coord. : Romain BERTRAND (Sciences Po-CERI, Paris), Thomas CALVO (El Colegio de Michoacán, A.C.), Guillaume GAUDIN (Université Toulouse - Jean Jaurès), Paulina MACHUCA (El Colegio de Michoacán, A.C.)
Org : École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), Labex Structuration des mondes sociaux (Université Toulouse - Jean Jaurès), UMR 5136 (Framespa, Université Toulouse - Jean Jaurès), El Colegio de Michoacán, A.C., Centre de Recherches Internationales (Sciences Po-CERI, Paris)
Coll : Université Côte d’Azur, Red Columnaria

Lieu de la manifestation :
Sciences Po-CERI, Paris
56, rue Jacob 75006 Paris


Inscription préalable obligatoire à travers le formulaire en ligne.

Page web du programme DISTANCIA : https://distancia.hypotheses.org



Présentation

Notre projet est de prendre les Philippines comme paradigme (paroxysme?) du gouvernement impérial à distance dans le dispositif de la monarchie espagnole sur la longue durée. Sans oublier qu’il s’agit d’un espace charnière, entre la Chine (dont Macao), l’ensemble de l’Insulinde, les océans Indien et Pacifique. Plusieurs aspects retiendront notre attention.

Premièrement, le rôle de l’espace (dont la distance géographique n’est qu’un aspect) dans les configurations impériales ibériques : il est à la fois distance-temps, obstacle, fluide d’intermédiation et élément de cohésion et de compréhension.

Nous proposerons ensuite une approche au « ras du sol » ou pragmatique de la société philippine en s’attachant à des études de cas, trajectoires, expériences ou faits identifiés du quotidien vécus et produits par les acteurs. Mais le tout pris dans la gangue macrohistorique d’un empire qui tire sa légitimité et son orgueil de ce que le « soleil ne se couche jamais sur ses possessions », où la messe se dit tout au long des 24 heures.

Nous insisterons enfin sur les formes de connexions et de circulations des différentes populations présentes dans l’espace philippin et ses alentours.