Premier festival d'Histoire Publique

Ouvrir les frontières : Histoires, publics et mémoires démocratiques

15OCTOBRE - 16OCTOBRE 2021
Centro Cultural La Corrala - Madrid
Festival

Org. : Asociación Española de Historia Pública (AEHP), Universidad Autónoma de Madrid, École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid)

Coll. : Secretaría de Estado de Memoria Democrática, Grupo LEA-SIECE (Universidad de Alcalá), International Federation for Public History (IFPH)


Lieu : 
CENTRO CULTURAL LA CORRALA
C/ Carlos Arniches, 3-5 28005 Madrid

 

Entrée libre dans la limite des places disponibles
Inscription obligatoire sur la page web de l'AEHP
historiapublica.es/fronteras-abiertas/

 

Présentation

L'Espagne n'est pas un pays doté d'une tradition académique en matière d'histoire publique. Contrairement à des sociétés plus jeunes, comme les États-Unis, le Canada ou l'Australie, ou à des sociétés où les universités participent davantage aux débats sur la société civile et où les étudiants ont plus de possibilités de travailler dans des emplois extra-universitaires à caractère historique, les professionnels espagnols sont restés pour la plupart en marge de ces dialogues, cloîtrés dans les frontières d'institutions culturelles qui tendent à se replier sur des congrès, des conférences et des séminaires destinés à un public strictement universitaire.

Au contraire, cette première édtion du Festival d'Histoire Publique vise à ouvrir ces frontières, non pas dans l'intention de faire encadrer par des professionnels une société civile qui se souvient, témoigne ou construit des dispositifs. Son objectif est plutôt de partager des expériences, en sachant qu'il existe des professionnels de l'histoire qui construisent ou collaborent à leur production et à leur distribution. Les voix de ces formes d'évocation ou d'évoquer ou de construire l'histoire deviennent chaque jour plus puissantes, et il n'est plus possible de rester isolé. Le pluralisme a ouvert des voies de dialogue sur le présent et l'avenir, mais aussi, et surtout, sur le passé. Et elle est également arrivée de contextes plus ludiques, c'est pourquoi nous voulons partager la musique, la peinture et le dialogue lors du festival.

Le Festival se déroulera sur deux jours, avec une approche très participative, dynamique et ouverte, articulée autour de deux axes thématiques :

  • Réflexions, expériences et souvenirs autour de la coresponsabilité des historiens professionnels et des publics dans la construction et la diffusion de différents dispositifs sur le passé.
  • La pédagogie démocratique et sa relation avec les imaginaires collectifs liés à la possibilité de créer des comportements et des mémoires civiques.