Entreprises rurales en Méditerranée occidentale

Figures d’entrepreneur, entre croissance et crise (XIIIe-XVIe siècle)

11
mai
-
13
mai 2017
Sassari
Colloque

Coord. : Catherine VERNA (Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis) Pinuccia F. SIMBULA et Alessandro SODDU (Università degli Studi di Sassari)
Org. : École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, EA 1571 (Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis), Università degli Studi di Sassari
Coll. : Universitat de Lleida, Universitat de València, Universidad de Zaragoza, Institut national universitaire Jean-François Champollion d’Albi et UMR 5136 (FRAMESPA, Toulouse), Instituto Universitario de Historia Simancas (Universidad de Valladolid), École française de Rome

Lieu de la manifestation :
UNIVERSITÀ DEGLI STUDI DI SASSARI
Dipartimento di Storia, Scienze dell’Uomo e della Formazione
Aula umanistica e Aula O. via Zanfarino 62 SASSARI


Entrée libre et gratuite

Présentation

L’Università degli Studi di Sassari accueille les 11-13 mai 2017 les troisièmes et dernières rencontres scientifiques du programme de recherche pluriannuel de la Casa de Velázquez, consacré aux Entreprises rurales en Méditerranée occidentale [ERMO]. Comme pour les deux précédentes Journées, ERMO rassemblera les travaux de nombreux universitaires espagnols, français et italiens, avec le soutien de l’École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez) et de l’École française de Rome.

Le thème en est l’entrepreneur rural, entre croissance et crise (couronne d’Aragon, couronne de Castille, Provence et Italie, XIIIe-XVIe siècle). Autour d’études de cas, de figures d’entrepreneurs, seront rassemblées les réflexions qui ont été conduites depuis deux ans sur l’entreprise rurale, ses modes de financement, le travail et les compétences qu’elle abrite afin d’aboutir à une première synthèse des travaux.

La démarche prosopographique et biographique constituera le fil rouge de ces Journées et inscrira définitivement l’enquête au plus près des sources. Une attention particulière sera accordée à l’articulation entre les pratiques entrepreneuriales et la conjoncture : quelle est la place des entrepreneurs dans la croissance des années 1300 ; dans les crises de la fin du Moyen Âge ?

À partir de la reconstitution de morceaux de vie, il s’agira d’extraire l’entrepreneur de l’entreprise et d’interroger plus largement sa place dans la société rurale et entre campagnes et villes. Il conviendra, en particulier, de reconstituer les stratégies qu’il déploie dans les communautés, à partir de l’exercice de charges municipales, ou en suivant ses réseaux et ceux de ses proches, dans la seigneurie et sur ses marges, car l’assise politique de l’entrepreneur est une des formes de son action économique.