Sylvain LLORET

28 ans
Agrégé d'histoire
Université Paris-Sorbonne (Paris IV)
Mail : sylvain.lloret@casadevelazquez.org

 

 

Parcours universitaire et expérience professionnelle

Juillet 2013 : Boursier scientifique à la Casa de Velázquez.
Depuis 2012 : Doctorant contractuel en Histoire moderne à l’université Paris-Sorbonne (Paris IV), école doctorale 2, sous la direction du Professeur Lucien Bély. Titre de la thèse : « De l’information à la négociation : l’agent général de la Marine et du Commerce de France à Madrid et la diplomatie commerciale franco-espagnole au XVIIIe siècle ».
2011-2012 : Seconde année de master d’Histoire à l’université Paris-Sorbonne (Paris IV) sous la direction du Professeur Lucien Bély, mention Très Bien.
Juillet 2011 : Reçu à l’agrégation d’Histoire.
Juillet 2010 : Reçu au Capes d’Histoire-Géographie.
2008-2009 : Première année de master d’Histoire à l’université Paris-Sorbonne (Paris IV) sous la direction du Professeur Lucien Bély, mention Très Bien.
2007-2008 : Khâgne Ens-Lsh au lycée Henri IV (Paris Vème), option Histoire-Géographie, sous-admissible au concours de l’Ens-Lsh, équivalence L3 Histoire obtenue.
2006-2007 : Khâgne Ens-Lsh au lycée Henri IV (Paris Vème), option Histoire-Géographie, sous-admissible au concours de l’Ens-Lsh, équivalence L2 Histoire obtenue.
2005-2006 : Hypokhâgne Ens-Lsh au lycée Henri IV (Paris Vème), équivalence L1 Histoire obtenue.

 

Recherches en cours 

De l’information à la négociation : l’agent général de la Marine et du Commerce de France à Madrid et la diplomatie commerciale franco-espagnole au XVIIIe siècle. 

L’avènement du Bourbon Philippe V, petit-fils de Louis XIV, au trône d’Espagne, fit naître des espoirs d’une étroite entente politique et économique entre les deux royaumes. Le gouvernement français se trouvait donc amené à s’impliquer davantage dans le domaine commercial. En 1702, un poste d’agent général de la Marine et du Commerce de France à Madrid fut créé. Nommé par le secrétaire d’État de la Marine, il était un expert des questions commerciales qui mettait sa compétence commerciale au service de l’ambassadeur. Entre 1702, date de sa création, et 1793, date du renvoi du dernier agent, le poste fut occupé par onze titulaires différents. Ma thèse analyse le rôle de cet agent général de la Marine et du Commerce de France à Madrid comme acteur majeur de la diplomatie commerciale franco-espagnole entre 1702 et 1793.

Dans un premier temps, cette étude vise à interroger la genèse et la raison d’être d’une telle fonction, unique dans l’organisation consulaire française au XVIIIe siècle. Il convient de mettre en lien la création du poste avec la nouvelle donne diplomatique issue de l’avènement du Bourbon Philippe V au trône d’Espagne. Le commerce devient la colonne vertébrale de l’alliance franco-espagnole. La mise en place de cette fonction amène alors à interroger les interactions de plus en plus étroites entre commerce et diplomatie au XVIIIe siècle. Homme du secrétaire d’État de la Marine, l’agent général a la délicate mission d’œuvrer au rapprochement économique entre les deux monarchies. Devant composer avec les exigences souvent contradictoires du secrétaire d’État de la Marine, de l’ambassadeur, des grands négociants, des consuls et des autorités espagnoles, l’agent général incarne l’idée d’équilibre et de médiation. 

Une deuxième piste de recherche conduit à une approche sociale de la fonction, qui tend à éclairer la pratique de ces hommes. Il s’agit de mettre en évidence l’écart entre les instructions qu’ils reçoivent et leur action. Ces agents généraux, par leur parcours, leur expérience, leurs réseaux et leur connaissance de l’Espagne, s’approprient une fonction aux contours mal dessinés. Leur pratique reflète leur rapport complexe avec la société espagnole. Il mêle coopération, négociation voire intégration, mais aussi conflictualité, résistance et rejet. Clé de voûte d’un réseau d’information et de protection marchande, cet agent interagit avec des acteurs divers : l’élite négociante française, les consuls français – dont il coordonne l’action et centralise l’information – et les autorités espagnoles. Il se situe ainsi à la jonction entre les réalités du terrain et la sphère politique. Il maîtrise le cheminement qui conduit de l’information à la négociation, d’une diplomatie d’en bas à la discussion entre gouvernements. 

Le dernier axe de travail vise à analyser le discours de ces agents sur l’Espagne. Leur expérience quotidienne du pays fait émerger des vues plus générales. Leurs connaissances leur fournissent l’outillage intellectuel pour penser l’économie et formuler une réflexion théorique globale. Leurs mémoires et correspondances, destinés au secrétaire d’État de la Marine et à l’ambassadeur de France, laissent affleurer des analyses d’économie politique. Il s’agit de montrer en quoi ce discours constitue le socle théorique d’une diplomatie commerciale franco-espagnole au XVIIIe siècle. Ce discours reflète l’imaginaire, les représentations et l’horizon intellectuel de ces hommes. La figure de l’agent général interroge ainsi la portée des savoirs économiques dans la sphère politique. 

 

Principaux travaux et publications 

Communications
- Intervention au XIVe Congrès International d’Étude du Dix-huitième Siècle, Rotterdam, 28 juillet 2015. « Du langage commun au dialogue de sourds : la protection juridique des marchands français en Espagne au XVIIIe siècle. »
- Intervention à la journée d’étude de l’école doctorale 2 de l’université Paris-Sorbonne : « Fronts, frontières et discontinuités », Paris, 30 mai 2015. « Un agent d’entre-deux pour l’union des Couronnes : Ambroise Daubenton de Villebois et la diplomatie commerciale franco-espagnole (1702-1709). »
- Intervention au 140e congrès des Sociétés historiques et scientifiques, Reims, 27 avril-2 mai 2015. « L’agent général de la Marine et du Commerce de France à Madrid : clef de voûte d’un réseau d’information marchande en Espagne au XVIIIe siècle. »
- Intervention au colloque international : « Themis en diplomatie : l’argument juridique dans les relations internationales de l’Antiquité tardive à la fin du XVIIIe siècle », Nantes, 5-6 juin 2014. « L’argument juridique au service du négoce : l’abbé Béliardi et la diplomatie commerciale franco-espagnole (1758-1771). »
- Intervention au colloque international : « Les consuls, figures de l’intermédiation marchande en Europe et dans le monde méditerranéen (XVIIe-XIXe siècles) », Nice, Université de Nice Sophia Antipolis, CMMC, 10-12 avril 2014. « Informer et protéger : l’agent général de la Marine et du Commerce de France à Madrid au service des marchands français (1748-1784). »
- Intervention au colloque international : « La paix d’Utrecht (1713) : enjeux économiques, maritimes et commerciaux », Bordeaux, Université Bordeaux-Montaigne, CEMMC, 12-13 décembre 2013. « La paix d’Utrecht vue du consulat de France à Cadix. »
- Intervention à la journée d’études : « 1ère journée d’études ibériques », Paris, université Paris-Sorbonne, 3 décembre 2013. « De l’information à la négociation : l’agent général de la Marine et du Commerce de France à Madrid et la diplomatie commerciale franco-espagnole (1758-1784). »
- Intervention au colloque international : « Une paix pour l’Europe et le monde : Utrecht, 1713 », Paris, 24-25-26 octobre 2013. « Défendre le négoce français en Espagne : l’agent général de la Marine et du Commerce de France à Madrid et le congrès d’Utrecht. »
- Intervention à l’atelier de recherche : « Les figures de l’intermédiation marchande en Europe et dans le monde méditerranéen, XVIe-XXIe siècles : consuls et agents consulaires », Nice, université de Nice Sophia Antipolis, CMMC, 21-22 mars 2013. « Les fonds du chargé d’affaires français à Madrid Édouard Boyetet (1772-1784). »

Articles
- « L’économie au service de la diplomatie : l’agent général de la Marine et du Commerce de France à Madrid, trait d’union entre la France et l’Espagne (1702-1793) », in Revue d’histoire diplomatique, à paraître.
- « Les négociants français de Cadix, un groupe de pression en voie de structuration (1659-1718) », in Revue e-spania, à paraître à l’automne 2015.

Organisation d’événements scientifiques 
Membre du comité d’organisation du colloque « Une paix pour l’Europe et le monde : Utrecht, 1713 », Paris, 24-25-26 octobre 2013, au sein du groupe de recherche Diplomatie et Paix.


Mots-clés

Consuls, commerce, marchands, diplomatie commerciale, Carrera de Indias, relations franco-espagnoles, Espagne, XVIIIe siècle, agent général.