Stève BESSAC-VAURE

26 ans
Agrégé d’histoire
Université Blaise Pascal Clermont-II, Centre d’Histoire Espaces et Cultures (CHEC).
Mail : steve.bessac@casadevelazquez.org

 

 

Parcours universitaire et expérience professionnelle

Depuis septembre 2013 : Thèse en histoire contemporaine sous la direction de M. Jean-Philippe LUIS sur le sujet : « Le maintien de l’ordre dans le nord du Maroc colonial, entre protectorats français et espagnol (1912-1936) ».
2013-2015 : Doctorant contractuel à l’Université Blaise Pascal Clermont II ; chargé de cours en Licence 1.
2012-2013 : Auditeur à l’École Normale Supérieure Paris-Ulm, admis à l’agrégation d’histoire.
2010-2012 : Master d’histoire à l’Université Blaise Pascal Clermont II (mention très bien).
2007-2010 : Licence d’histoire à l’Université Blaise Pascal Clermont II (mention très bien).

 

Recherches en cours

Le maintien de l’ordre dans le nord du Maroc colonial, entre protectorats français et espagnol (1912-1936) 

Le Maroc constitue un cas particulier dans l’histoire impériale, celui d’un pays partagé entre deux colonisateurs qui s’y livrent une compétition. Au cœur de celle-ci, se trouve la capacité des deux puissances européennes à pacifier et à maintenir l’ordre afin de garantir la pénétration des intérêts occidentaux au Maroc conformément à l’Acte d’Algésiras de 1906 et aux accords de 1912. De ce fait, c’est un laboratoire unique pour une étude comparée des politiques menées par deux pays colonisateurs sur une même société – et dans le cas présent, des politiques suivies en matière de maintien de l’ordre –,  et pour interroger, de ce fait, l’unicité ou la pluralité du « système colonial ». Il s’agit également d’interroger la notion impériale dans sa globalité, en prenant en compte les expériences coloniales antérieures de la France et de l’Espagne – notamment dans la formation des acteurs du maintien de l’ordre –, en étudiant les transferts entre les empires – notamment au moment de la guerre du Rif –, et en mettant en perspective les politiques de maintien de l’ordre menées dans les deux protectorats avec celles qui sont développées en métropole. Enfin, mes recherches visent à comprendre comment un élément exogène à une société – le colonisateur – parvient peu ou prou à dominer celle-ci et, dans les cas contraires, quelles sont les raisons et les formes de cette opposition.

  

Principales publications

- « Mostefa Lacheraf dans Esprit et Les Temps modernes pendant la guerre d’Algérie : la construction d’une histoire nationale », in Réflexions et perspectives, Université Alger 2, n° 2, décembre 2012, pp. 111-123. 
- « Les cinémas étrangers dans Les Temps modernes (1952-1956) : un enjeu de Guerre froide », in MAGUIRE (Lori), BUFFET (Cyril) (dir.), Cinéma et Guerre froide. L’imaginaire au pouvoir, Condé-sur-Noireau, Éditions Charles Corlet, 2014.
- « Simone de Beauvoir as mediator for foreign literature in Les Temps Modernes », in PETTERSEN (Tove), BJORNOS (Annlaug) (ed.), Simone de Beauvoir. A Humanist Thinker, Leiden/Boston, Brill/Rodopi, 2015.
- « L’idée européenne dans Esprit et Les Temps modernes : penser ou construire l’Europe ? Idéalisme intellectuel et refus du réalisme (1945-1954) » in Siècles, n° 41, 2015.
- « Étude comparative des administrations française et espagnole dans le Maroc colonial, 1912-1936 », in Monde(s), n° 9, mai 2016, p. 185-204.
 

Mots-clés

Maroc ; France ; Espagne ; 1912-1936 ; histoire des empires ; colonialisme ; maintien de l’ordre