Morgane UBERTI

1983
Docteure en archéologie de l’Antiquité tardive
morgane.uberti@casadevelazquez.org

 

Parcours académique

2014 Doctorat en archéologie de l’Antiquité tardive, sous la direction de Fr. Baratte (Paris IV-Sorbonne, UMR Orient et Méditerranée, Antiquité classique et tardive). Regards sur les inscriptions funéraires : pratiques, mémoires, identités entre Loire et Pyrénées (IVe-VIIIe s.). Contribution à l’étude du phénomène épigraphique en Aquitaine Seconde et Novempopulanie. Mention très honorable avec félicitations du jury.

 

Expériences professionnelles

2017-2018 : ATER histoire ancienne, Université Bordeaux Montaigne.

2016-2017 :
ATER Histoire ancienne et médiévale, Université de Pau et des Pays de l’Adour.

2016 :
Ingénieur d’études CNRS (1 mois) – fouille et relevés d’élévations à l’église de Gironde-sur-Dropt (Gironde), projet MoDaq (porteur P. Guibert, IRAMAT-CRP2A, Bordeaux)

2016 :
Auto-entreprenariat (2 mois) : recherches sur le site Saint-Éloi d’Andernos (villa antique et église romane). Projet Mémoire d’églises (porteur I. Cartron, Lascarbx, Ausonius, Bordeaux)

2015-2016
 : Gestionnaire de collections et de traitement documentaire, coordination de projet (7 mois) – Projet Police des Inscriptions Monétaires (porteur : Fl. Codine) ; Département des monnaies, médailles et antiques, BnF, Paris.

Recherches en cours

Mes recherches portent aujourd’hui sur la date inscrite dans les inscriptions tardo-antiques de l’espace méditerranéen, en particulier pour la documentation produite aux seuils de la période. Traditionnellement, la date dans le document épigraphique est examinée en ce qu’elle constitue un élément de chronologie ; elle permet de situer un événement, elle pose éventuellement des jalons pour l’étude des formes de la culture écrite (évolution de la langue, de la graphie) et partant rend compte des rythmes d’une pratique épigraphique. Il s’agit dépasser, dans le projet que je développe ici, le caractère utilitaire de la date, pour en faire l’objet même d’une étude permettant d’approcher les expériences du temps. Autrement dit, c’est en tant que trace et écriture du temps que la date est interrogée. La richesse et la diversité du matériel épigraphique hispanique tardo-antique (épitaphes, inscriptions de consécration, inscriptions édilitaires, dépositions de reliques, inscription ‘pragmatiques’) ainsi que la variété des cadres temporels utilisés permet cette étude.
   

En partant donc de l’étude sérielle des inscriptions hispaniques affichant une formule de datation, le projet propose une appréhension inédite de la documentation épigraphique tardo-antique. Il s’ordonne en quatre axes de recherches, qui vont de l’énonciation de la date à son économie par l’historien : analyse lexicale, temporalités, expérience du temps et articulation avec le temps périodisé de l’historien. L’objectif est d’asseoir une recherche permettant de mieux saisir l’articulation entre imaginaire et pratiques du temps, de l’émergence d’un monde chrétien à la conquête islamique pour in fine penser une anthropologie du temps.

Principales publications

- Uberti, M. (sous presse) : « Écritures enfouies et expériences du temps : propositions », Les vivants et les morts dans les sociétés médiévales, Actes du 48e congrès de la SHMESP, Jérusalem, 4-7 mai 2017, Paris.

- Uberti, M. (sous presse) : « Le nom isolé dans les inscriptions funéraires entre Loire et Pyrénées, VIe-VIIe s. » Epigraphie, archéologie et histoire de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Age, IVe-IXe siècles, Actes des XXXIIe journées internationales d’archéologie mérovingienne, 14-17 octobre 2010, Luxembourg-Arlon.

- Uberti, M. (2015) : « Les sarcophages inscrits entre Loire et Pyrénées, IVe-VIIe siècles : pratiques, formes, contextes », in : Cartron I. et al. (éd.), Les sarcophages de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Age : Fabrication, utilisation, diffusion, Actes des XXXe journées internationales d’archéologie mérovingienne, 2-4 octobre 2009, Bordeaux, 281-301.

- Uberti, M. (2013) : « Église Sainte-Croix, inscription de Mommolenus», in : Doulan C., Carte Archéologique de la Gaule. Bordeaux, 33/2, 349-350.

- Treffort, C. et Uberti, M. (2010) : « Identité des défunts et statut du groupe dans les inscriptions funéraires des anciens diocèses de Poitiers, Saintes et Angoulême entre le IVe et le IXe siècle », in : Bourgeois L.(éd.), Wisigoths et Francs Autour de la bataille de Vouillé (507), Recherches récentes sur le haut Moyen Age dans le Centre Ouest de la France, Actes des XXVIIIe journées d’archéologie mérovingienne, Saint-Germain-en-Laye, 193-213.
 

Communications (2015-2018)

- Avec J. Renou, ‘Un écrit sur soi’ : la bague comme objet et matière épigraphique, Los limites materiales de la cultura escrita medieval (de la Antiguedad tardia a finales de la edad mediad, Casa de Velázquez, Madrid, 13 avril 2018.

- Avec A. Hostein, Une inscription inédite découverte sur le site d’une villa (?), à Saint-Germain-de-Marencennes (Charente-Maritime), 1ère journée de l’Association Antiquité Tardive en Gaule, INHA, Paris, 9 décembre 2017.

- Avec V. Debiais, Hacia una lectura global de los phenomenos epigráficos al final de la Edad Media, Dialogues in Late Medieval Mediterranean Between East and West, Grenade, 13-14 novembre 2017.

- La datation par l’année de règne dans les inscriptions tardo-antiques : discours, formules et expérience du temps (Gaule, Hispanie), seminario international : Fuentes y documentos de los siglos IV-VII : problemas exegeticos y valorativos, Université de Alcala, 30 novembre 2017.

- Faire et penser les limites, introduction à la journée : Los limites chronologicos de la epigrafia medieval (de la Antigüedad Tardía a finales de la Edad Media). Umbrales y porosidades, Casa de Velazquez, Madrid, 25 octobre 2017.

- Les temps de l’épitaphe, séminaire d’épigraphie médiévale, Semper (CESCM, Poitiers), 30 mai 2017.
Avec Fl. Codine, L. Trommenschlager (BnF) : Numipal : méthode, alphabet, critères. Journées d’études internationales : Rencontre du Troisième type, recherche en typographie et épigraphie (BnF, ANRT). INHA, Paris, 5 décembre 2015.
 

Organisation de manifestations scientifiques

Co-organisation des trois journées d’études du programme LIMITS (Casa de Velazquez, Complutense) avec V. Debiais (EHESS, Paris) et I. Velázquez (Université Complutense) : 25 octobre 2017, 18 avril 2018, 19 octobre 2018.

Programmes de recherche en cours : coordination, conseil scientifique

2017-2019 : Coordinatrice du programme LIMITS (Casa de Velazquez, Complutense) avec V. Debiais (EHESS, Paris) et I. Velázquez (Université Complutense).

2018 :
Coordinatrice avec Cécile Treffort du projet Inventaire des inscriptions de la Gaule chrétienne, Porteur C. Treffort (CESCM, Poitiers), Fondation Vauchez.

2015-2019 :
Membre du comité scientifique du projet PIM (Police d’inscriptions monétaires) porté par Fl. Codine, département des monnaies, médailles et antiques (Bnf, Paris), l’IRAMAT-UMR 5060 (Orléans) et le CESCM (Poitiers).

Mots clés

Epigraphie - Anthropologie du temps - Anthropologie de l’écriture - Antiquité tardive - Haut Moyen Age - Pratiques écrites - Méditerranée - Historiographie de l’épigraphie chrétienne.