Jérôme ROS

31 ans
Docteur en Archéologie/Archéobotanique
Mail : jerome.ros@casadevelazquez.org 






Carrière académique et scientifique

2014 : Postdoctorat à l’Université Paris-Sorbonne (Projet PRES-ComUE), sous la direction de J.-P. Van Staëvel (Prof. Université Paris-Sorbonne, UMR 8167) et M.-P. Ruas (DR, CNRS, UMR7209) dans le cadre du projet HARGANA "Histoire et Archéologie des Ressources biologiques et stratégie de Gestion vivrière de l’Arganeraie médiévale en montagne Antiatlasique (Maroc) " http://archeozoo-archeobota.mnhn.fr/spip.php?article253&lang=en

2013 : Doctorat en Archéologie/Archéobotanique (Muséum national d’Histoire naturelle de Paris) sous la direction de M.-P. Ruas (DR, CNRS, UMR7209) et Cl. Raynaud (DR, CNRS, UMR5140) Sujet: « Agrobiodiversité, pastoralisme, terroirs et patrimoines vivriers en Roussillon de la Protohistoire au Moyen Âge : archéobotanique et ethnoarchéologie » (mention très honorable avec félicitations du jury)

Recherches en cours

Agriculture et ressources végétales en Occident musulman médiéval

Ma recherche actuelle vise à documenter l’évolution et les dynamiques de l’agriculture méditerranéenne, en lien avec les changements sociaux, économiques et climatiques ayant eu lieu durant les périodes historiques. Mes travaux cherchent notamment à éclairer le rôle de l’expansion arabo-berbère du début du Moyen Âge en Occident (péninsule ibérique, Maghreb occidental), quant à la diffusion de nouvelles plantes et à l’évolution des pratiques agro-sylvo-pastorales. Ces travaux reposent sur l’étude de sites archéologiques localisés en Espagne et au Maroc : Las Sillas (Marcén, Espagne, Xe-XIIe s.), Albalat (Romangordo, Espagne, Xe-XIIe s.), Rirha (Sidi Slimane, Maroc, Ve s. av. J.-C.-XVIe s. ap. J.-C.), Igiliz (Tifigit, Maroc, XIIe s), et Aghmat (Maroc, XIIe-XVIIe s.).

Ce projet, élaboré dans un cadre de collaboration avec les travaux engagés par les équipes en place, est réalisé au moyen de différentes approches archéobotaniques : carpologie, anthracologie, morphométrie géométrique et éco-anatomie quantitative. Pour chaque site, la gamme des plantes exploitées par les habitants de ces établissements contemporains mais localisés de part et d’autre du détroit du Gibraltar est documentée. Je cherche ainsi à mettre en évidence, d’une zone à l’autre, les éventuelles similitudes ou différences existantes quant à la palette végétale et les modes de production (gestes, terroirs et gestion des terroirs) et à mettre en lumière, pour les sites à occupation longue, une éventuelle évolution par rapport aux pratiques agro-sylvo-pastorales telles qu’elles étaient pratiquées durant l’Antiquité

Principales publications

- Ros J. et Ruas M.-P. 2017. « Plantes de l’agriculture et de l’alimentation en Roussillon antique ; les données carpologiques », In : Rovira N., Bouby L., Bouchette A. et Ruas M.-P. (éds) : Plantes, Produits et pratiques : diffusion et adoption de la nouveauté dans les sociétés préindustrielles, Actes des Rencontres d’Archéobotanique 2010, 13-16 octobre 2010, Monographie d’Archéologie Méditerranéenne, Hors série n°8, Lattes : 53-73.
- Ros J., Ruas M.-P. et Lemoine M. 2016. « Identifier les résidus vitivinicoles carbonisés : référentiels expérimentaux et application au site romain du Petit Clos I (Perpignan, Pyrénées-Orientales) », In : Diestch-Sellami M.-F., Hallavant Ch., Bouby L., Pradat B. (Ed.) « Plantes, produits végétaux et ravageurs, Actes des Xe Rencontres d'Archéobotanique, Les Eyzies-de-Tayac, 24-27 septembre 2014», Supplément à la revue Aquitania (36) : 259-280.
- Ros J., Puig C. et Ruas M.-P. 2016. « Les denrées végétales dans le nord de la Catalogne d’après les sources historiques et archéobotaniques (Xe -XVe siècles) : productions et échanges », Archéologie du Midi Médiéval, Tome 32 - 2014 : 123-138.
- Ruas M.-P., Ros J., Terral J.-F., Ivorra S., Andrianarinosy H., Ettahiri A. S., Fili A., van Staëvel J.-P. 2016. “History and Archaeology of the emblematic Argan tree in the medieval Anti-Atlas Mountains (Morocco)”, Quaternary International : 114-136.
- Ruas M.-P., Mane P., Hallavant C., Puig P., Pradat B., Ros J., Durand A., Alexandre-Bidon D. et Ouerfelli M. 2015. « Regard pluriel sur les plantes de l’héritage arabo-islamique en France (XIIe-XVe siècles) », In : Gayraud R.-P., Poisson J.-M. et Richarté C. (dir.), Héritages arabo-islamiques dans l'Europe méditerranéenne - Archéologie, histoire, anthropologie, Actes du colloque Inrap, Marseille Provence 2013 – Capitale européenne de la culture, Villa Méditerranée and MuCEM, Editions La Découverte : 347-376.
- Ros J., Evin A., Bouby L. et Ruas M.-P. 2014. “Geometric morphometric analysis of grain shape and the identification of two-rowed barley (Hordeum vulgare subsp. distichum L.) in southern France”, Journal of Archaeological Science, Vol. 41 : 568-575.
- Ros J., Gilotte S., Sénac Ph., Gasc S. et Gibert J. (sous presse), “Alimentación vegetal y agricultura en los márgenes de al-Andalus: nuevos datos arqueobotánicos”, In : Pérez-Aguilar L.-G., Delgado Pérez M. M. (éds) : Economía y Trabajo. Las Bases Materiales de la Vida en al-Andalus, Presses Universitaires de Saragosse.

Organisation de manifestations scientifiques

2017 - Organisateur des « 12e Rencontres nationales d’Archéobotanique », 7-10 juin
2017, Palais des Rois de Majorque de Perpignan (France), en collaboration avec L. Bouby (CNRS, UMR5554), N. Rovira (Univ. Montpellier Paul Valéry, UMR5140) et I. Figueiral (Inrap, UMR5140).
2016 - Membre du comité d’organisation du 17e congrès de l’« International Work Group for Palaeoethnobotany », 4-9 juillet 2016, Paris (France).

Mots-clés

Agriculture, Economie paysanne ; Méditerranée occidentale ; Antiquité ; Moyen Âge ; Archéobotanique