Vincenzo SCAMARDELLA

Doctorant en Anthropologie
Aix-Marseille Université – IDEMEC (UMR 7307)
vincenzo.scamardella@casadevelazquez.org

vincenzo.scamardella@casadevelazquez.org
 

Formation académique

Depuis septembre 2020 :  Allocataire de recherche - Casa de Velázquez (EHEHI) – Espagne - Aix-Marseille Université – IDEMEC (UMR 7307) – France. Dans le cadre du contrat doctoral fléché (MESRI). Préparation d’une thèse de doctorat en Anthropologie culturelle sous la direction de Cyril Isnart – Titre du projet : « La circulation des images votives du docteur Sousa Martins Matérialités religieuses, communautés de croyants et espaces rituels entre le Portugal et Internet »

2017 – 2018 : Master 2 en Anthropologie culturelle - Aix-Marseille Université – France , Spé. Anthropologie de la Méditerranée. – Mémoire : « Sousa Martins, espaces, mémoires, et matérialités»

2017 – 2018 : Projet Erasmus - Université Nova de Lisbonne – Portugal, Enseignement en anthropologie visuelle; Antropologia-Culturas Visuais (Master Anthropologie-cultures visuelles)

2016 – 2017 : Master 1 en Anthropologie culturelle - Aix-Marseille Université – France , Spé. Anthropologie de la Méditerranée. – Mémoire : « Anthropologie des lieux de culte en Méditerranée. Clôtures et médiations de l’espace religieux»

2014 – 2015 : Licence 3 (intégration) en Anthropologie culturelle - Aix-Marseille Université – France.

2010 – 2014 : Licence en Science Politique - Université de Naples, Federico II – Italie – Mémoire
« Il Libano intellettuali, artisti e poteri » , « Le Liban: intellectuels, artistes et pouvoirs»

2011 – 2012 : Projet Erasmus - Université Sorbonne, Paris IV – France – Licence d’histoire
 

Recherches en cours

La circulation des images votives du docteur Sousa Martins. Matérialités religieuses, communautés de croyants et espaces rituels entre le Portugal et Internet

Ce projet de doctorat en anthropologie interroge les modalités contemporaines du culte des entités surnaturelles, au prisme des matérialités religieuses dans les espaces virtuels et présentiels. Il portera spécifiquement sur les interactions entre images votives et espaces de dévotion du culte de Sousa Martins, médecin portugais du XIX siècle. Ses mérites de médecin lui ont valu un rôle d’intercesseur surnaturel, attesté à Lisbonne, au Portugal, dans de nombreux contextes lusophones et dans le monde virtuel.

Ce culte se présente comme transfrontalier: présentiel-virtuel, transnational et transreligieux. Ce travail croise les champs de l’anthropologie religieuse, visuelle, des lieux de culte et des matérialités religieuses.
 

Communication

2019 : «Sousa Martins curador em Lisboa. Etnografía de una cura sobrenatural contemporánea», (Sousa Martins soigner à Lisbonne, ethnographie d’un soigne surnaturel contemporaine), VII Congresso da Associação Portuguesa Antropologia – APA, Lisbonne, Portugal, Atelier « Espiritualidades, religiões e cura: os percursos da cura espiritual no mundo de hoje » (Spiritualité, religion et soin: les parcours de soigne spirituel dans le monde d’aujourd’hui), atelier organisé par Lucielma Lobato Universidade Federal do Pará Brésil (UFPA), 05/05/2019
 

Mots clés

Anthropologie du religieux ; Anthropologie visuelle ; Mondes lusophones ; Matérialités religieuses ; Lieux de culte ; Entités surnaturelles ; Religion digitale ; Communauté ; Mémoire ; Créativité rituelle ; Trans-religieux

 

 

PODCASTS
04/04/2014 - 1h 49min 08s - Français