Stéphane Michonneau

45 ans.

Contacter Stéphane Michonneau

Parcours universitaire

Ecole Normale Supérieure de Fontenay / St-Cloud en 1987, Agrégation en 1991, Professeur au Lycée français de Barcelone entre 1992 et 1993, Allocataire moniteur normalien à l'Université d'Aix-Marseille I entre 1993 et 1996, ATER à l'Université de Poitiers en 1996, membre de l´Ecole des Hautes Etudes Hispaniques entre 1997 et 1999 puis Maître de conférences en histoire contemporaine à l'Université de Poitiers depuis 2000. Directeur des études moderne et contemporaine à l'EHEHI depuis 2009.

Recherches en cours

Mes recherches se sont développées dans deux directions. D'une part, l'histoire de la mémoire : en 2000, j'ai soutenu une thèse intitulée "Les politiques de mémoire à Barcelone, 1861-1931" qui s'efforçait de comprendre le fonctionnement de la société commémorante. Mon intérêt s'est orienté ensuite vers le mythe et les mémoires de la guerre de l'Indépendance en Espagne au XIXe siècle. Actuellement, je travaille sur la patrimonialisation des ruines du village de Belchite après la guerre civile. D'autre part, mes travaux portent sur les nationalismes hispaniques : histoire du catalanisme, histoire du nationalisme espagnol au XXe siècle (projet I+D), formation de l'État-nation dans la péninsule Ibérique et en Amérique latine. Pour terminer, je m'intéresse particulièrement aux relations entre histoire et littérature à travers la question du témoignage.

Principales publications

Ouvrages

Barcelona, memòria i identitat. Monuments, commemoracions i mites, Barcelona, Eumo, coll. Referències, 2002, 429p. (publication de la thèse – Prix de la Ville de Barcelone Duran i Sampere 1999)

• -, Sandrine Kott, Dictionnaire des nations et des nationalismes dans Europe contemporaine, Paris, Hatier, Initial, 2006, 414p.

Barcelone, mémoire et identité. 1830-1930, Rennes, PUR, 2007, 349p.

Sombras de mayo. Mito y memorias de la Guerra de la Independencia en España, 1808-1908, Madrid, Casa de Velazquez, 2007, 491p. : introduction.

Articles

• "La politica del olvido de la dictadura de Primo de Rivera : el caso barcelonés", Historia y Política, " Nacionalismo espanol, las politicas de la memoria", n°12, 2004/2, pp. 105-132.

• “Les papiers de la guerre, la guerre des papiers. L’affaire des archives de Salamanque”, Sociétés et Représentations,  CREDHESS, n°19, pp. 250-269.

• “Para una historia social de la memoria : sociedad y conmemoraciones en Barcelona a finales del siglo XIX”, Spagna Contemporanea, n°25, 2004, pp. 113-124.

• “Gerona, baluarte de España”, Historia y Política, “El nacionalismo catalán, Mitos y lugares de memoria”, n°14, 2005/2, pp. 191-218.

• “Le document comme trace ou la trace du document”, Communications, n°79, 2006, pp. 41-61.

• “Clientélisme, caciquisme, caudillisme”, Genèses, 62, mars 2006. Introduction et coordination.

• “La mémoire au service d’une nouvelle culture politique : le cas barcelonais du début du XXe siècle”, Patrick Fournier, Jean-Philippe Luis et alii, Institutions et représentations du politique. Espagne, France, Italie XVIIe-XXe siècles,  Clermont-Ferrand, Université Blaise Pascal, 2006, pp. 231-244.

• “Un récit contemporain. A propos d’un récit de témoignage de la répression franquiste”, Vox Poetica, décembre 2006, www.vox-poetica.org/t/rl/michonneauRL.html

• “Alvarez de Castro, la fabrique d’un héros”, Christian Demange et alii,  Sombras de mayo. Mito y memorias de la Guerra de la Independencia en España, 1808-1908, Madrid, Casa de Velazquez, 2007, pp. 345-368.

• “The Document as Trace, or the Trace of the Document”, in Colman Hogan, Marta Marin Domine, The Camp. Narratives of Internment and Exclusion, Cambridge Scholars Publishing, 2007, pp. 270-297.

• avec Richard Hocquellet, “Le héros de guerre, le militaire et la nation”, Mélanges de la Casa de Velazquez, Les acteurs de la guerre d’Indépendance, 38-1, 2008, pp. 95-114.

• "La memoria, ¿objeto de historia?", Justo Beramendi, María Jesús Baz, Identidades y memoria imaginada, Universitat de València, 2008, pp.43-60

• « Conmemorar la Guerra de la Independencia en Barcelona: ¿Tradición o modernidad política? (1814-1823) »,  Guerra e ideas. Política y cultura en la España de la Guerra de la Independencia, Institución Fernando el Catolico – Universidad de Zaragoza (à paraître).