Lucas MERLOS

Lucas Merlos
Agrégé d’espagnol
Université Paul-Valéry Montpellier
EA 4582 LLACS
Mail : lucas.merlos@univ-montp3.fr
 
Parcours universitaire et expérience professionnelle

2012 – 2015 : Doctorant contractuel à l’Université Paul-Valéry Montpellier dans le cadre d’une convention avec la Casa de Velázquez ; thèse sous la direction de M. Jean-François Carcelen (Université Paul-Valéry Montpellier)
2012 : Agrégation d’espagnol
2011-2012 : Stagiaire en communication culturelle à l’Institut français de Bilbao
2011 : Diplôme de Sciences Po Bordeaux ; obtention du master « carrières européennes »
2011 : Master 2 Études hispaniques (Université Michel de Montaigne – Bordeaux 3)
2009 : Licence LLCE espagnol (Université Michel de Montaigne – Bordeaux 3)
2005-2006 : Hypokhâgne au lycée Dumont d’Urville de Toulon

Recherches en cours :

L’Espagne contemporaine face à son passé : stratégies documentaires et écriture romanesque

Mon travail de recherche vise à définir les contours d’une nouvelle modalité du traitement romanesque du passé apparue dans les lettres espagnoles au tournant du XXIe siècle. Un nombre significatif de récits littéraires sur le passé de l’Espagne contemporaine, généralement dans ses aspects les plus traumatiques – Guerre Civile, Franquisme, violences lors de la Transition etc. –, ont recours à des stratégies documentaires variées, faisant notamment entrer en scène l’archive et le témoignage, avec pour résultante une ambiguïté générique constitutive intimement liée à un regard renouvelé sur l’histoire récente.

Il s’agit non seulement de décrire et d’expliquer les implications purement littéraires – frontières du discours factuel et fictionnel ; rapports entre la fiction et le réel ; catégorisation du littéraire et du non-littéraire – que ces textes invitent à dégager, mais aussi de préciser en quoi ces écritures s’inscrivent de manière spécifique dans un champ discursif vaste et largement transdisciplinaire, dans la mesure où celui-ci est aussi investi par le chercheur en sciences humaines et sociales – et notamment par l’historien – ou encore par divers acteurs de la vie publique. Ainsi, le champ littéraire semble venir pour partie se placer au cœur du politique et du débat autour des problématiques mémorielles dans l’Espagne contemporaine.
 
Principales publications :
« L’histoire espagnole récente au prisme de l’archive dans la littérature espagnole actuelle : l’exemple d’Anatomie d’un instant de Javier Cercas », colloque international La mémoire face à l’Histoire. Traces, effacement, réinscription, Faculté des Lettres de Brest. Actes à paraître au Presses universitaires de Rennes.

Mots clefs :
Roman espagnol actuel ; mémoire ; hybridité générique ; document et littérature ; fiction et discours factuel ; archive ; témoignage