Patrimoine naturel et tourisme au Maghreb (XIXe-XXIe siècles)

18DéCEMBRE - 19DéCEMBRE 2013
Rabat
Colloque

Programme PATRIMOINE

Coord. : Hamid AIT SAID
Org. :
Centre Jacques Berque (Rabat), École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), Institut de recherche sur le Maghreb contemporain (Tunis), UMR 5136 (FRAMESPA, Toulouse), Faculté des lettres, des arts et des humanités de La Manouba, Programme Mistrals ENVI-med (CNRS/Ministère des Affaires étrangères)

Lieu de célébration :
Centre Jacques Berque
35, avenue Tariq Ibn Ziad
10020 Rabat (Maroc)

Présentation

Si l’orientalisme a certainement été une des sources du tourisme au Maghreb dès le XIXème siècle, si les voyageurs ont été attirés par les villes et les monuments du passé de l’Afrique du Nord, il est néanmoins certain que la séduction du milieu naturel a joué son rôle dans le développement touristique.

Dès le milieu du XIXème en effet, au moment même où se développe en Europe l’alpinisme, où s’affirme le goût pour les rivages, commence également au Maghreb l’exploration touristique de son territoire et de ses hauts lieux naturels. Dans ces journées d’étude, on s’interrogera donc sur la question des rapports entre tourisme et espaces naturels sur un temps long qui va de la période coloniale à nos jours. Cet angle d’attaque permettra de contribuer aux réflexions méthodologiques et théoriques d’un champ historiographique aujourd’hui particulièrement dynamique : celui de l’histoire environnementale. A l’heure du tourisme de masse en quête de diversification, la question de l’aménagement et de la préservation des sites naturels se pose avec acuité, comme en témoignent les études géographiques et sociologiques actuelles.

Par paysages et sites naturels, on peut retenir des espaces fort diversifiés comme le désert dont la mise en tourisme, du moins pour ses franges, remonte à la fin du XIXème siècle, les montagnes et les rivages. Mais on peut aussi inclure les espaces naturels qui se situent au sein même des grandes villes du Maghreb avec la création des parcs d’agrément (tel celui du Belvédère à Tunis) qui répondent, outre l’aspect hygiéniste bien connu, à des préoccupations touristiques indéniables.

Les journées d’étude ont fait le pari de croiser les regards (histoire, sociologie, géographie) afin de faire émerger les étapes du processus, le jeu des acteurs anciens et actuels et de souligner les enjeux du présent en les replaçant dans l’épaisseur de la longue durée.

Programme

MERCREDI 18 DÉCEMBRE

10h-10h30

Ouverture de la session

Baudouin DUPRET
Directeur du Centre Jacques Berque

Stéphane MICHONNEAU
École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid)

10h30-12h

Introduction

Habib KAZDAGHLI
Faculté des Lettres, des Arts et des Humanités (Tunis)

Colette ZYTNICKI
UMR 5136 (FRAMESPA, Toulouse)

Conférence inaugurale
Zoubir CHATTOU
École Nationale d’Agriculture (Meknes)
Les patrimoines naturel et culturel comme levier de l'attractivité des territoires

PREMIÈRE SESSION : TOURISME ET PATRIMOINE DE MONTAGNE

Présidente de séance
Charlotte JELIDI
Université de Tours

14h-17h

Laoukili MONTASER
Direction Régionale de la Culture de Fès
Du paysage naturel au paysage religieux, pour de nouvelles approches. Cas du massif de Zerhoun

David GOEURY
Université Paris IV
Le patrimoine naturel de montagne : quelques réflexion sur les dynamiques d’institutionnalisation ? Le cas de la vallée de l’Assif Ahansal au sein du Géoparc du M’Goun

Dendani LASSAAD
Institut Supérieur des Etudes Appliquées en Humanité (Sbeitla, Tunisie)
Le tourisme de montagne en Tunisie coloniale ; projet de création d’un parc naturel à Ain Draham

Annabelle CHARBONNIER
EHESS/ Centre d’Histoire sociale de l’Islam méditerranéen
Découverte, apprentissage et pratique du patrimoine naturel. Cas du tourisme de montagne dans le Haut Atlas, Maroc

Discussions

DEUXIÈME SESSION : TOURISME ET PATRIMOINE DÉSERTIQUE


Présidente de séance
Maria CARDEIRA DA SILVA
Universidade Nova de Lisboa

Afraâ HANNACHI DANDANI
Faculté des Lettres, des Arts et des Humanités de la Manouba (Tunisie)
Les circuits automobiles « Transat » en Afrique du Nord : patrimonialisation du désert et mise en tourisme du patrimoine saharien fin XIXème - début XXème siècles

Bouhdiba SOFIANE
Université de Tunis
Le tourisme saharien en Tunisie : histoire et impact sur la population des oasis

Boukherouk MOHAMED
Université Blaise Pascal (Clermont Ferrand)
La mise en tourisme de l’espace oasien marocain, ou le passage d’un espace hostile vers le produit d’appel de l’offre touristique marocain

Discussion

JEUDI 19 DÉCEMBRE


9h30-11h

TROISIÈME SESSION : POLITIQUES PUBLIQUES ET PRATIQUES PRIVÉES TOURISTIQUES ET PATRIMONIALES EN MILIEU NATUREL

Président de séance
Cyril ISNART
Universidade de Évora

Hassan RAMOU
Université Mohammed V (Souissi, Rabat)
La mise en tourisme du grand sud marocain

Jean-Philippe BRAS
Université de Rouen
Le tourisme cynégétique au Maghreb : le bled si lointain, si proche

MayukaTANABE
Université Hassan II (Casablanca)
Les cicatrices coloniales et la politique tribale : L’extraction du plomb, l’art de fossile, et la Terre Promise

Discussions

11h30

Conclusions
Léon BUSKENS
Université de Leyde (Pays-Bas)

PODCASTS
20/02/2018 - 14min 27s - Espagnol