IX Atelier doctoral d’archéologie antique

Les nécropoles dans les zones de contact ethnique en Europe et en Méditerranée occidentales (Ier millénaire a.C.)

8JUIN - 12JUIN 2015
Madrid
École thématique

Coordination scientifique : Dirce MARZOLI (DAI-Madrid), Laurent CALLEGARIN (Casa de Velázquez, Madrid)

Coordination logistique : Vanessa RODRIGUES (Casa de Velázquez, Madrid)

Organisation : Deutsches Archäologisches Institut (Madrid), École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid)

Version allemande

Présentation

L’atelier doctoral s’inscrit dans le cadre de la collaboration scientifique qui, depuis plusieurs années, réunit l’Institut archéologique allemand de Madrid et l’École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), permettant aux jeunes chercheurs de bénéficier d’un espace d’échanges. Le thème de cette nouvelle session est centré sur les nécropoles dans les zones de contact ethnique en Europe occidentale et en Méditerranée au Ier millénaire a.C.

La présentation de l’atelier est intentionnellement ouverte afin de favoriser le dialogue interdisciplinaire et diachronique. Il n’est pas question de traiter des nécropoles des différents peuples de l’Antiquité, mais de saisir les éventuelles particularités des nécropoles localisées dans des territoires partagés, dus éventuellement à un déplacement, une migration ou une colonisation, entre deux ou plusieurs groupes ethniques. La thématique choisie s’intéresse certes au monde funéraire, mais en développant une approche résolument culturelle, pour laquelle les notions de rencontre, de métissage ou encore de rejet doivent être interrogées. Les champs thématiques retenus sont variés :

•    Organisation interne de l’espace funéraire
•    Architecture funéraire (typologie, nécropole comme marqueur du territoire…)
•    Pratiques funéraires (rites, dépôts, acteurs)
•    Mobiliers funéraires (rites, genres, évolution des dépôts)
•    Relations entre nécropole et habitat (permanent ou ponctuel)
•    Les données de l’anthropologie funéraire (pratiques rituelles, démographie, pathologie, provenance…)mographie, pathologie, provenance…)

L’objet de l’atelier doctoral est de susciter une réflexion scientifique et méthodologique sur les nécropoles dans le monde antique. Cet atelier s’adresse spécialement aux doctorants en histoire, en archéologie et en anthropologie historique, issus des universités et des centres de recherche de toute l’Europe et du Maghreb. En outre, fort d’une approche multidisciplinaire, il vise à créer un espace d’échanges d’expériences et d’analyse des pratiques d’investigation dans les différents contextes géographiques.

De cette manière, chaque participant aura l’opportunité de s’impliquer activement dans l’enrichissement des échanges en présentant son thème de recherche doctorale, en travaillant en groupe et en participant à la réflexion collective, avec l’appui de spécialistes confirmés de prestige international.

L’atelier se déroulera en alternance au Deutsches Archäologisches Institut et à la Casa de Velázquez.

Encadrants :

Ana Margarida ARRUDA, Universidade de Lisboa (UNIARQ – Centro de Arqueologia)
Luca CERCHIAI, Università di Salerno
Teresa CHAPA BRUNET, Universidad Complutense de Madrid
Alessandro NASO, Universität Innsbruck/Istituto di Studi sul Mediterraneo Antico (ISMA, Roma)
Barbara SASSE-KUNST, Albert-Ludwigs-Universität Freiburg

Nombre de places : 16

Conditions pratiques:

Il n’y a pas de frais d’inscription. Les candidats devront s’inscrire au moyen du formulaire joint jusqu’au 30 avril 2015 (minuit). Les coordinateurs leur confirmeront l’acceptation ou non de leur candidature par courrier électronique le 7 mai 2015. La Casa de Velázquez accueillera les 15 candidats retenus du 7 au 12 juin, leur offrant (pour ceux qui ne résident pas à Madrid) le logement en chambre double, le petit-déjeuner, le déjeuner et les visites. Les déplacements et les dîners seront à la charge des participants.

La Casa de Velázquez et le DAI-Madrid offrent trois bourses de 350 euros maximum (pour le voyage) à des étudiants inscrits dans des établissements supérieurs du Maghreb qui en feront la demande.

Langues de l’atelier : castillan, français, allemand, anglais, portugais et italien.