Hibera in terra miles

Les armées romaines et la conquête de l'Hispanie sous la république (218-45 av. J.-C.)

  • 56 €
  • 2007
  • ISBN 9788496820074
  • 872 p.
  • 24 x 17 cms.
  • Cartonné
  • Bibliothèque de la Casa de Velázquez no 38

ACHETERVOTRE COMMANDE

Localiser ce titre dans une librairie

Acheter la version numérique : 14,99 €

Les guerres constantes menées par Rome dans la péninsule ibérique aux deux derniers siècles avant notre ère ont la réputation d'avoir particulièrement contribué à fragiliser le régime républicain en déstabilisant le système de recrutement traditionnel des armées et en révélant les limites de leurs conceptions de la guerre et du combat. Ce livre montre qu'il n'en fut rien. D'une envergure en général plus restreinte qu'on l'admet ordinairement, les conflits opposant Rome aux peuples de la péninsule n'ont jamais exigé de sa part un investissement démesuré. La Seconde Guerre Punique ou les guerres civiles du Ier s. av. J.-C. représentent de ce point de vue des cas particuliers. Malgré la longueur inhabituelle de la conquête, les armées romaines demeurèrent organisées en fonction des impératifs des campagnes successives à mener et ne se transformèrent pas durablement en troupes de garnison. Régulièrement renouvelées et ravitaillées depuis l'Italie, elles ne dépendaient que partiellement de l'infrastructure administrative progressivement mise en place dans les provinces hispaniques, dont elles n'exploitaient pas systématiquement les ressources disponibles. L'exemple des armées romaines en Hispanie témoigne ainsi de la vigueur d'un système centralisé et, même pour la fin de la République, ne permet pas de conclure à une ébauche d'armées provinciales dans cette partie occidentale de l'Empire.

Table des matières

Préface par Patrick Le Roux

Introduction

ARMÉES ET GUERRE
I. - Un effort discontinu : géographie des opérations et rythmes des guerres en Hispanie
II. - Servir en Hispanie : les effectifs romains et italiques
III. - Les formes du combat

ARMÉES ET TERRITOIRES
IV. - Postes fortifiés et garnisons urbaines : éléments pour une géographie militaire de la conquête
V. - Vers une armée d’occupation ? Pratiques et organisation de l’hivernage
VI. - Atteindre et contraindre l’adversaire : la maîtrise nécessaire de l’espace des opérations

ARMÉES ET PROVINCES
VII. - L’absence d’une fiscalité provinciale militaire
VIII. - Les fournitures aux armées : une décentralisation indispensable mais partielle
IX. - Formes et signification du recrutement provincial

Conclusion

La presse en parle

Latomus
Nº 70, 2011
Fr. Cadiou mène ici une étude minutieuse, claire et bien documentée de la conquête romaine de l'Hispanie de 218 à 45 avant notre ère. Une relecture critique des sources, en particulier à teneur archéologique, a permis de modifier des conceptions qui faisaient consensus parmi les spécialistes et elle met en valeur la richesse et la capacité de renouvellement des approches régionales appliquées à l'époque romaine.
Michaël Vannesse

Klio
Nº 92, 2010
This is a book which expresses a clear viewpoint, the fruit of serious research, and it will now be an obligatory reference work for future research on the Roman wars in Hispania.
Fernando López Sánchez

Bryn Mawr Classical Review
2010.03.45
Cadiou's use of the primary sources is exhaustive. The result is an authoritative reassessment of the role of the army in the conquest of the Iberian Peninsula that deftly combines both literary and archaeological evidence to revaluate many traditional assumptions about the role of the conquest.
Benedict Lowe
> bmcr.brynmawr.edu

Revue des études anciennes
Nº 111, 2009
Ce livre doit être considéré comme un des apports français les plus importants de ces dernières années à l'histoire de la République romaine et pas seulement dans son registre militaire.
Nathalie Barrandon

Gerión
Vol. 27 nº 2, 2009
Queremos dejar constancia de que esta obra es ciertamente recomendable para cualquier especialista o investigador si tenemos en consideración la complejidad del periodo republicano en la península Ibérica y la divergencia y parquedad documental. Y es que obras de calidad como ésta son muy escasas en el panorama historiográfico actual.
Miguel Ángel Novillo López

Histara
27-12-2008
Le principal atout de cet ouvrage est incontestablement son caractère synthétique, mais aussi le regard nouveau qu'il permet de porter sur la présence romaine en Espagne durant la fin de l'époque républicaine, ainsi que sur l'évolution du visage de l'armée durant cette même période. Aucune autre somme n'aura probablement mieux synthétisé l'histoire des conquêtes romaines en Hispanie, mais aucun autre auteur ne se sera non plus autant écarté des interprétations traditionnelles sur le sujet. Et sur ce point précis, ce qui fait toute l'originalité et donc aussi l'intérêt de ce livre, à savoir un nouveau point de vue sur l'évolution de l'armée romaine dans les provinces hispaniques.
David Colling
> histara.sorbonne.fr

ONIX 3.0

PODCASTS
17/11/2017 - 35min 12s - Espagnol