Exvoto - Le vœu comme objet

Conception, exposition, patrimonialisation

5FEVEREIRO - 7FEVEREIRO 2020
MÉXICO
Colóquio

Programme MIRACLE

Coord. : Caroline PERRÉE (CEMCA, Mexico)
Org. : CNRS (Programme International Research Network-2010-2023, « Mobilité Internationale de Recherches Autour des Connexions et des Limites de l'Ex-voto), Centro de Estudios Mexicanos y Centroamericanos (UMIFRE 16, USR 3337, México), École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), École Française d’Extrême-Orient, Institut Français du Proche-Orient, École des hautes études en sciences sociales
Coll. : Ambassade de France au Mexique, Instituto Francés de América Latina, Museo Nacional de las Culturas (México)

Présentation 

Longtemps cantonnées à l’étude de ses formes picturales, les recherches sur l’ex-voto ont été renouvelées à l’aube du XXIe siècle révélant dans le même mouvement la complexité de sa définition. Objet d’un voeu, objet d’une promesse, l’ex-voto se caractérise par sa variabilité formelle et usuelle, qui brouille son identification. Il est alors essentiel de se tourner vers les spécialistes de sa fabrication pour considérer les conditions de son élaboration dans une temporalité complexe qui va de l’imploration du divin au dépôt de la chose promise. Quelle que soit la religion au sein de laquelle il prend forme, l’ex-voto est replacé dans un lieu de culte, et la question de son exposition devient centrale.

Objet connecteur entre le profane et le sacré, sa valeur se transforme au gré de ses circulations et selon le lieu où il est présenté. De son exhibition dévotionnelle à son exposition patrimoniale, l’ex-voto nous permettra de nous interroger lors de ce  colloque sur les interrelations qu’il construit entre : religion et esthétique, dévotion et patrimonialisation, culture populaire et culture savante.