Si vous avez des difficultés à visualiser cette newsletter, cliquez ici
Si tiene problemas para consultar esta newsletter, pinche aquí

Éditorial

Depuis ces dernières années, la Casa de Velázquez n’a eu de cesse d’élargir l’horizon de ses collaborations et partenariats. En amplifiant ses centres d’intérêts aux questionnements les plus actuels, la Casa de Velázquez manifeste aussi sa volonté de prendre en compte le large spectre des sciences humaines et sociales tout en faisant le choix de l’indispensable dialogue entre la recherche et les interrogations du monde d’aujourd’hui.

Le programme de nos activités du mois de mai illustre à merveille l’importance de cette ouverture récente autant que la richesse de ces collaborations, soulignant à la fois l’internationalisation de nos activités, leur vocation d’excellence et notre souci d’une recherche articulée aux débats qui traversent nos sociétés contemporaines. 

Une première École thématique – Le Grand débat des images – amènera ainsi à Madrid quelques-uns des plus grands spécialistes de l’histoire de l’art de l’époque moderne pour quatre journées de travail en commun, ponctuées de conférences ouvertes au public. Une seconde, plus tard dans le mois, réfléchira sur les crises patrimoniales et s’articulera à une table ronde qui se tiendra à l’Institut Français de Madrid, intitulée Patrimoines et conflits armés en Méditerranée. Ces deux événements ont bénéficié du soutien de nombreux, importants et prestigieux partenaires, désormais collaborateurs réguliers de la Casa de Velázquez : Harvard University, Universidad Autónoma de Madrid, Museo Nacional del Prado, Biblioteca Nacional de España, Patrimonio Nacional, École française de Rome ou encore le projet RAMSES AMIDEX Aix-Marseille Université. 

En outre, une série de rencontres scientifiques ponctueront, à tour de rôle, avec notamment un colloque au Portugal autour des Historiens par “gros temps”. Un mois qui mettra également à l’honneur les collaborations artistiques dont témoigne d’abord la très belle exposition Las Maletas de Walter Benjamin (visible à la Casa de Velázquez jusqu’au 25 mai) qui propose des regards d’artistes à la fois sur l’œuvre intellectuelle et les conditions dramatiques de la mort de Walter Benjamin en 1940, mais aussi à l’occasion du concert annuel des compositeurs membres de l’Académie de France à Madrid, fruit d’un partenariat désormais traditionnel avec le Centro Nacional de Difusión Musical et le Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía.  

En somme, un programme mosaïque, actuel, vibrant, qui vient nous rappeler à la fois le travail mené en amont avec nos partenaires, nationaux comme internationaux, et l’importance pour nos pratiques - aussi variées soient-elles - de se croiser et de se nourrir entre elles.

Michel BERTRAND
Directeur de la Casa de Velázquez

 

 

Programmation artistique

Las maletas de Walter Benjamin

Dispositivos migratorios

5
avril
-
25
mai 2017
Casa de Velázquez - Madrid

Exposition

Voir le détail

Compositeurs de la Casa de Velázquez 2016-2017

22
mai
2017 19h30
Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía Auditorio 400 Madrid

Concert

Interprétation : Sonido Extremo
Direction : Jordi FRANCÉS

Compositeurs : Juan ARROYO, Lucas FAGIN, Philippe HUREL, José Manuel LÓPEZ LÓPEZ, Keita MATSUMIYA

Voir le détail



Programmation scientifique

La construction de la catalanité

Entre histoire et mémoire

15
juin
2017
Barcelona

Table ronde

Cycle de tables rondes - 16 mars / 4 mai / 15 juin

Voir le détail

Le Grand débat des images

La « monarchie catholique » et son empire atlantique

8
mai
-
11
mai 2017

École thématique

Coord. Felipe PEREDA (Harvard University), María Cruz DE CARLOS VARONA (Universidad Autónoma de Madrid), Nicolas MORALES (Casa de Velázquez)

Org. Harvard University, Universidad Autónoma de Madrid, Campus de Excelencia UAM-CSIC, Ministerio de Educación, Cultura y Deporte, École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), École française de Rome, Telemme (UMR 7303 Aix-Marseille Université-CNRS)

Col. Biblioteca Nacional de España, Museo Nacional del Prado, Patrimonio Nacional

Voir le détail

Faire de l'Histoire sous des régimes dictatoriaux

18
mai
-
19
mai 2017
Lisbonne

Colloque

Voir le détail

Les crises patrimoniales

Repenser le temps et ses incarnations en Méditerranée

22
mai
-
26
mai 2017
Madrid

École thématique

Ateliers sur inscription / Débat public à l’Institut français de Madrid « Patrimoines et conflits armés en Méditerranée »

Voir le détail

Patrimoines et conflits armés en Méditerranée

24
mai
2017 20h00
Institut Français de Madrid

Table ronde

Entrée libre dans la limite des places disponibles / Table ronde dans le cadre des activités de l'École Thématique Les crises patrimoniales - Repenser le temps et ses incarnations en Méditerranée

Voir le détail

Theorica 5 - La construction du discours théorique au Moyen Âge

Colloque (Madrid) - 3 et 4 mai 2017

Voir le détail

La politique extérieure de Philippe V en débat

Journée d'étude (Barcelone) - 11 et 12 mai 2017

Voir le détail

Entreprises rurales en Méditerranée occidentale

Colloque (Sassari) - 11 et 13 mai 2017

Voir le détail

Hidalgos et hidalguía dans la péninsule Ibérique à la fin du Moyen Âge

Colloque (Madrid) - 18 et 19 mai 2017

Voir le détail



Publications

Du nom au genre

Lope de Vega, la tragedia et son public

29 €
2017
ISBN 9788490960752
374 p.
17 x 24 cms.
Bibliothèque de la Casa de Velázquez no 68

Acheter    Voir le sommaire

Lope de Vega (1562-1635) a écrit six pièces qu’il a appelées tragedias et une trentaine d’autres tragicomedias à une époque où l’usage voulait que toutes les pièces soient désignées par une étiquette hypergénérique, celle de come­dia. La tragédie en Espagne était connue pour être un genre hors du cadre des théâtres commerciaux, les corrales de comedias. Dans ces conditions, comment une idée de la tragédie suffisamment consistante pour être mobilisée dans les mécanismes de composition et de réception du théâtre de Lope a-t-elle pu se former ?



Bibliothèque

Nouvelles acquisitions mai 2017

Nouvelles acquisitions

Voir le détail



Appel à candidatures en cours

Premio SEGIB - Eñe - Casa de Velázquez

Bourses en collaboration

El Festival Eñe, SEGIB y la Casa de Velázquez convocan la primera edición del Premio SEGIB - Eñe - Casa de Velázquez para escritores iberoamericanos.

Abierto a escritores en activo -con al menos una obra publicada en los últimos dos años- de los países miembros de la Conferencia Iberoamericana y ciudadanos españoles, portugueses o andorranos, residentes en Latinoamérica. 

El premio consiste en la participación del galardonado en el Festival Eñe (octubre de 2017) y en una residencia de 4 meses en la Casa de Velázquez (marzo-junio de 2018).

La escritora uruguaya Fernanda Trías ha sido galardonada por su proyecto Mugre rosa, que plantea la lucha de Felicia, una mujer joven que lucha por ayudar a Marcos, un niño a su cuidado que sufre el síndrome de Prader- Willi.

Más información

Voir le détail



SUIVEZ-NOUS

La Casa de Velázquez appartient au réseau des Écoles Françaises à l’Étranger.

Pour modifier votre inscription à cette newsletter ou vous désabonner, cliquez ici
Para modificar o dar de baja su suscripción a esta newsletter, pinchar aquí
If you want to modify your newsletter settings, or to unsubscribe, click here