Rencontre / Les rétrospectives de la Casa de Velázquez #2

VAGUEMENT HUMAINS

21JANVIER 2021, 18h30
Facebook Live
Rencontre en ligne

Rencontre entre Lucie Geffré [artiste peintre, membre 2012-2013 de l’Académie de France à Madrid] et Charo Crego Castaño [essayiste, critique d’art et docteure en philosophie]

DANS LE CADRE DE L'EXPOSITION VAGUEMENT HUMAINS
LES RETROSPECTIVES DE LA CASA DE VELÁZQUEZ #2

Plus d'informations sur l'exposition

  


Le jeudi 21 janvier, à partir de 18h30
Facebook Live - Casa de Velázquez


Accès libre - sans inscription préalable

LA RENCONTRE SE TIENDRA EN FRANÇAIS

 

« Les œuvres de cette exposition collective sont rassemblées autour du thème de la figure, souvent devenue vaguement humaine dans ses représentations contemporaines.

A l’occasion de l’inauguration, nous vous proposons un parcours de découverte des œuvres par affinités, en dressant des parallèles entre elles à travers les disciplines. Nous laisserons aussi la parole aux artistes eux-mêmes, puisqu’ils ont bien voulu partager avec nous quelques commentaires, ou pour certains une vidéo, ou un texte de présentation.

D’autre part, le thème de la figure humaine est si riche, et il y a tant à en dire dans la diversité de son apparition au travers des époques, qu’il semblait intéressant de convoquer l’histoire de l’art pour la mettre en perspective.

Ainsi, nous avons fait appel à Charo Crego Cataño - essayiste, critique d’art et docteure en philosophie afin d’opérer ensemble un va-et-vient entre les œuvres présentées ici et de grandes figures du passé, ancien ou récent.

Nous espérons que cette conversation vous fera voyager de chez vous à Madrid, dans l’histoire de l’art depuis l’univers des artistes de la Casa Velázquez, et que vous aurez autant de plaisir que nous à faire ces belles découvertes, emblématiques d’une Collection unique et hors du commun. »

Lucie Geffré, intervenante et marraine de l'exposition

 

Lucie Geffré

Marraine de l'exposition Vaguement humains

Peintre et sculptrice, bordelaise d’origine, Lucie Geffré vit et travaille en Espagne où elle a été résidente à l’Académie de France à Madrid, Casa de Vélazquez en 2012 - 2013. Le portrait et la figure occupent une place centrale dans son travail. Elle a exposé avec la Royal Society of Portrait Painters de Londres et à l’Espace Pierre Cardin à Paris. Ses toiles ont été primées au Salon d’Automne et au Circulo de Bellas Artes de Madrid.

En 2019, ses peintures ont été montrées lors d’expositions individuelles dans les galeries Airial à Mimizan, Point Rouge à Saint-Rémy-de-Provence, Ruffieux-Bril à Chambéry et Oriès à Lyon. La même année, elle a reçu le premier prix de peinture de la Fondation Taylor à Paris.

Elle travaille également avec la galerie du Fonds Labégorre à Seignosse,la maison-galerie Laurence Pustetto à Libourne, et la galerie Nadia Waterfield en Angleterre. En Espagne, elle est représentée par la galerie Garcia de Diego aux îles Canaries et Modus Operandi à Madrid.

En 2021, elle exposera à l’Airial galerie à Mimizan et au château de Carrouges en Normandie.

 

Charo Crego Castaño

Théoricienne invitée

Charo Crego a étudié la philosophie à l’Université Autonome de Madrid. Elle a réalisé son troisième cycle en Théorie des Arts et Ésthetique à l’Université Paris IV Sorbonne et en sémiotique à l’École des Hautes Études de Paris. En 1990, elle devient docteure en philosophie de l’Université Autonome de Madrid.

Actuellement essayiste et critique d’art, elle publie et traduit dans des revues spécialisées d’arts et d’esthétique. En 1997elle publie une étude sur le Néoplasticisme intitulée El espejo del orden (Le Miroir de l’ordre) ; en 2004, sort son essai Geografía de una península dédié au visage dans la peinture ; en 2007 elle publie un essai sur la poupée, le mannequin et le robot : Perversa y utópica ; puis en 2015, paraît la compilation épistolaire : Lo que no te conté de Francis Bacon.

On trouve actuellement en librairie la réédition de son étude sur De Stijl. Elle a récemment collaboré avec la Fundación March dans le cadre des expositions El caso Mondrian et Típicos retratos.

 

 

PODCASTS
23/09/2015 - 30min 33s - Espagnol