Nouvelle parution

Serio ludere

Homenaje a Jean-Pierre Étienvre

Jean-Pierre Étienvre, auteur d'études désormais classiques sur le Siècle d'or espagnol, a formé plusieurs générations d'hispanistes depuis la prestigieuse chaire de littérature du Siècle d'or à la Sorbonne, où il est aujourd'hui professeur émérite. Ce volume d'hommage retrace ses préoccupations et ses intérêts au cours de sa longue carrière scientifique à travers les contributions de nombreux collègues, figures majeures de l'hispanisme français et international, et de ses anciens étudiants et doctorants.

V

Nouvelle parution

L’ordre dominicain dans la péninsule Ibérique

Nouvelles perspectives de recherche en histoire de l'art (XIIIe-XVIe siècle)

L’étude de l'architecture et du décor des couvents mendiants médiévaux a été profondément renouvelée pour orienter la réflexion sur la manière dont ces éléments reflètent des enjeux fonctionnels, sociaux et symboliques et, dans la vague des « gender studies », pour s’interesser aussi aux établissements de moniales liés aux familles mendiantes. En se concentrant sur l’ordre dominicain, ce volume applique ces nouvelles perspectives à l’espace ibérique.

V

Nouvelle parution

Les « salles à auges »

Des édifices controversés de l’Antiquité tardive entre Afrique et Proche-Orient

L’énigme des « monuments à auges » de l’Antiquité romaine, c’est-à-dire un groupe d’édifices de construction très soignée dont la particularité est de posséder deux files parallèles de cuves en pierre à l’intérieur d’une grande salle, résiste à l’analyse depuis plus d’un siècle. Ce livre confronte l’ensemble des hypothèses formulées avec une approche comparatiste qui réunit des spécialistes de l’Afrique du Nord et du Proche-Orient, les deux régions où ce type de construction est présent.

V

Nouvelle parution

Poésie et dissidence à Cuba

Engagement et désengagement des écrivains, de La Havane à Madrid (1966-2002)

Peut-on adhérer politiquement à un État tout en conservant sa liberté d’expression ? C’est la question que pose dès le début de la Révolution cubaine, en 1966, ce groupe de quinze jeunes écrivains rassemblés autour de la revue El caimán barbudo affiliée au parti communiste de Cuba. L’évolution du régime et de son rapport à la censure et à l’art, le retentissement national et international de leurs œuvres les feront formuler de nouvelles réponses poétiques et littéraires à cette question, pour certains depuis l'exil et la dissidence, pour d'autres depuis l'île où ils cherchent une voie singulière. Croisant des méthodes liées aux études littéraires et aux sciences sociales, ce livre interroge les liens entre la littérature et son contexte d’écriture et pose la question fondamentale de la possibilité d’une vraie indépendance en art.

V



PODCASTS
01/03/2022 - Espagnol