#AFM2022

Delphine POUILLÉ

SCULPTURE
delphinepouille.com
CONTACT

#ARTLEVANTIN #ARTRUPESTRE #PRÉHISTOIRE
#ANTHROPOMORPHISME #CORPS

En Espagne, Delphine Pouillé continue ses recherches autour du corps en puisant dans l'iconographie, la matérialité, et l'histoire de l'art levantin – l'art rupestre préhistorique du bassin méditerranéen de la péninsule Ibérique –, dont la figure humaine constitue l'un des thèmes principaux des représentations.

À travers son approche spontanée et schématique du traitement du corps – l'absence de détails, ou encore les disproportions –, le travail de Delphine Pouillé comporte de nombreux points de convergence avec l'art levantin, la stylisation, les distorsions et déformations des corps en mouvement peints sur les parois rocheuses.

Le grand nombre de sites d'art rupestre situé dans la moitié orientale de l’Espagne – plus de 700, la plus grande concentration en Europe –, représente pour l'artiste un véritable réservoir de formes ainsi qu'une matière riche à travailler. Durant son année de résidence, elle conjugue ce nouveau contenu théorique et technique à un ensemble de procédés plastiques et axes de recherches sculpturales faisant écho à ses lignes de travail les plus récentes.

Avec ce projet, Delphine Pouillé cherche ainsi à s’inscrire dans le prolongement de quinze années de recherches plastiques tout en renouvelant son imaginaire sur le plan iconographique, matériel et réflexif. Une entreprise aussi dense qu’ambitieuse, qu’elle articule autour de recherches graphiques et photographiques in situ, en se rendant sur les sites d'art rupestre espagnols, et d’échanges avec des spécialistes en archéologie qui viendront alimenter les étapes futures de sa pratique sculpturale.

 


Née en 1979 à Clermont-Ferrand, Delphine Pouillé est diplômée de l’EESAD Rennes et de l’Université Rennes 2 Haute-Bretagne.

Artiste pluridisciplinaire, elle considère le dessin comme une phase essentielle et cruciale de son travail de mise en volume. Des croquis qui se font prototypes et qui, au contact de la matière, se métamorphosent, se gonflent de vie autant que d’accidents. En jaillissent ainsi de grandes formes organiques, des « dessins gonflés » qui nous intriguent tant ils semblent à la fois profondément énigmatiques et terriblement familiers.

Du dessin advient le patron, du patron naît la membrane et de la mousse expansive surgit la forme. D’un geste qu’elle ne cherche jamais à contrôler complètement, l’artiste laisse ces organismes mousseux prendre corps et s’abandonner à l’imprévu. Puis, dans une démarche quasi chirurgicale, elle revient vers eux, les suture, les rapièce, les panse et les répare ; reprenant la main sur les aléas du temps et de la matière.

Ainsi, ce sont bien le corps et le vivant qui occupent une place centrale dans le travail de Delphine Pouillé. Une réflexion plastique qui questionne à la fois les formes mêmes de la figure, ses représentations et – souvent – ce qui y subsiste de profondément existentiel : la place du corps dans l’espace et l’espace de l’être en société.

Son travail a été exposé en France, notamment à Paris (Moments artistiques-Christian Aubert, galerie Polaris, Xpo Studio, NextLevel galerie, galerie La Ferronnerie), dans plusieurs villes européennes comme Luxembourg (MUDAM et Casino Luxembourg), Barcelone, Bruxelles (B-gallery, Biennale ParKUNST, résidence à la Villa Empain-Fondation Boghossian), Liège, Budapest (Chimera Project), et Vienne (Parallel Vienna et Basement), ainsi qu'en Corée du Sud (Incheon Art Platform) et à Taïwan (MOCA Taipei et Taipei Artist Village). Elle est finaliste du Taoyuan International Art Award dont la prochaine édition se tiendra au Taoyuan Museum of Fine Arts (Tmfo) à Taïwan au printemps 2023.

 

TRAVAUX PRÉCÉDENTS ET RÉCENTS

 

 

 

Artistes résidents 2022-2023

Manuel ABRAMOVICH (1987) – Cinéma

Milena CHARBIT (1990) – Architecture

Felix DESCHAMPS MAK (1996) - Peinture

Arash FAYEZ (1984) – Arts visuels

Jeanne LAFON (1987) – Architecture (Paysagiste)

Guillaume LILLO (1985) – Cinéma - Vidéo – Arts visuels

Stéphanie MANSY (1978) – Arts graphiques

Antoine NESSI (1985) – Sculpture - Installation

Assia PIQUERAS (1991) – Arts visuels – Cinéma

Delphine POUILLÉ (1979) – Sculpture

Laurent PROUX (1980) – Peinture

Élodie SEGUIN (1984) – Arts plastiques

Gabriel SIVAK (1979) – Composition musicale

-
Alba LORENTE HERNÁNDEZ (1994) – Arts visuels
Bourse Diputación Provincial de Zaragoza

Manu BLÁZQUEZ (1978) – Arts visuels
Bourse Ajuntament de la Ciutat de València