CASA&CO #3

A contratiempo

18MARS - 6JUIN 2021
Casa de Velázquez - Madrid
Exposition


Bourses en collaboration 
Exposition des artistes lauréats 2020

FOCUS Bourses Hangar - Casa de Velázquez en collaboration avec l'Institut français Barcelona

Artistes : Sara Agudo Millán (Hangar-Institut français Barcelona), Elena Aitzkoa (Estampa), Thomas Bouquet (Fundació Miró Mallorca), Pauline Dragon (ENSAD), Carola Moujan (Hangar-Institut français Barcelona), Pablo Sanz (Hangar-Institut français Barcelona), Lucas Seguy (Département de Loire-Atlantique), Josep Tornero (Fundació Miró Mallorca)

 

Exposition ouverte jusqu'au 16 mai 
Fermeture temporaire de l'exposition du 1er au 4 avril, inclus.

Du lundi au dimanche - 10h-20h

À la Casa de Velázquez
C/ Paul Guinard, 3 - Madrid

Métros : Ciudad universitaria (L6) et Moncloa (L6 et L3).
EMT : Av. Puerta de Hierro / Agrónomos (L. 82, 83, 133, 162) 

  

Dans le but de s'adapter aux mesures sanitaires en vigueur, les visiteurs devront se munir de leurs propres écouteurs afin de pouvoir profiter pleinement de la pièce sonore de Pablo Sanz

 

Présentation

L'exposition CASA&CO met en lumière la diversité des profils et des disciplines qui sont accueillis dans le cadre du programme de bourses en collaboration. Les œuvres présentées sont le résultat du travail effectué pendant la période de résidence des artistes bénéficiaires de ces bourses durant l'année 2020.

Sara Agudo Millán (Arts visuels)
Carola Moujan (Interdisciplinaire)
Pablo Sanz (Art sonore - Composition)

Bourses Casa de Velázquez - Hangar - Institut français Barcelona

Thomas Bouquet (Gravure - Dessin)
Josep Tornero (Arts visuels)

Bourses Casa de Velázquez - Fundació Miró Mallorca

Lucas Seguy (Arts plastiques)
BourseCasa de Velázquez - Département de Loire-Atlantique

Elena Aitzkoa (Sculpture)
Bourse Casa de Velázquez - Estampa

Pauline Dragon (Scénographie)
Bourse Casa de Velázquez - ENSAD

 

Les bourses de collaboration

Depuis sa section artistique, la Casa de Velázquez développe une politique de collaboration dynamique, établissant des liens durables avec un réseau composé d'écoles d'art, d'organismes publics, d'associations, de fondations, de centres nationaux, de musées et de foires...

Construits sur des objectifs communs, ces accords permettent à la Casa de Velázquez d'élargir ses modalités d'admission et de s’adresser à un large éventail de candidats. Pour les entités associées, il s'agit de lier leur propre politique culturelle aux missions d'une institution qui se consacre depuis près d'un siècle à soutenir la création artistique et les échanges culturels au niveau international, notamment entre la France et l'Espagne.

Ainsi, les artistes - émergents ou reconnus – peuvent postuler à un vaste gamme de bourses tout au long de l'année, selon les modalités qui correspondent le mieux à leur profil.

Les lauréats bénéficient d'une période de résidence variable en fonction de chaque appel. Ces dispositifs leur permettent de développer leur projet dans un environnement particulièrement favorable et se consacrer pleinement à leur pratique artistique dans les meilleures conditions.

En savoir plus sur les bourses de collaboration

 

CASA&CO #3 - A contratiempo

L’année 2020 a mis à l’épreuve notre relation au temps. Son cours, avec ses emballements, ses ralentissements et ses altérations diverses, est devenu un compagnon de voyage dont les contours se sont dessinés et redessinés au gré de nos émotions.

A contratiempo, thème choisi pour cette troisième édition de l’exposition CASA&CO, réunit des œuvres qui parlent toutes à leur manière de ce temps dilaté. Temps de la dérive et de la pause. Temps de la nature et de l’observation. Temps enragés et temps retrouvés.

En résumé, l’exposition et les huit artistes présentés nous invitent à prendre le temps de réinventer, de réapprendre et de nous faire un pas de côté pour capter ce qui, autrement, ne pourrait être vu.

 

Focus - Hangar & Institut français Barcelona

Chaque année, l’exposition CASA&CO propose de mettre en avant l'action conjointe de la Casa de Velázquez et d'un de ses collaborateurs.

Cette troisième édition met l'accent sur la relation qui, au fil des ans, s'est tissée autour d'un accord tripartite entre la Casa de Velázquez et deux entités barcelonaises : centre de recherche et de création artistique Hangar et l'Institut français Barcelona. 


« Le projet que nous partageons avec la Casa de Velázquez et l’Institut français de Barcelone offre à Hangar un contexte privilégié pour tester les liens entre la production artistique et la recherche humaniste et scientifique.

Année après année, nous nous demandons : que signifie le fait de dire que l’artiste est un chercheur ? Lorsque l’artiste fait de la recherche, fait-il autre chose que produire de nouvelles pièces artistiques ? La recherche artistique n’est-elle qu’une phase préliminaire et préparatoire de la production artistique ? Et quels sont les résultats de cette recherche ? La pièce artistique seulement ?

Chaque année, nous invitons les artistes à se déplacer entre la Casa de Velázquez et Hangar, à poser ces questions de manière opérationnelle, créative, et à essayer d’y répondre par des procédures qui ne sont pas simplement textuelles, mais performatives, installatives, visuelles, sonores ou, la plupart du temps, hybrides. Et cela se fait dans une perspective d’enrichissement transculturel : de la culture française à la catalane, de la culture catalane à la française, non pas comme des spécificités à sauvegarder, mais comme des invitations au voyage, à l’hybridation et à la traduction. »

Lluís Nacenta
Directeur de Hangar
 

« Edgar Morin a dit : "Chaque intelligence individuelle nait de la coopération collective de milliards de neurones, chaque intelligence collective nait de la coopération de nombreux individus".

Le projet qui lie la Casa de Velázquez, le centre de recherche et de production d’art barcelonais Hangar et l’Institut français de Barcelone répond intégralement à ce précepte.

J’ai tendance à considérer que l’une des missions de l’Institut français consiste à faire en sorte que les cultures se rencontrent. À travers ce programme de bourse, en soutenant la mobilité de ces artistes et chercheurs français et espagnols, nous favorisons la poursuite de leur réflexion créative et dans le même temps, nous faisons en sorte que cette réflexion soit partagée, confrontée et enrichie grâce aux rencontres liées à ces mobilités.

Dans un contexte global de repli sociétal, nous sommes très fiers de participer à cette action d’ouverture artistique au monde. »

Max Vasseur
Directeur de l’Institut français de Barcelone

PODCASTS
23/09/2015 - 26min 32s - Français