Cours et sociétés curiales en péninsule Ibérique

XIVe-XVIe siècle

7MAI 2012
MADRID
Séminaire

Coord. : ALEXANDRA BEAUCHAMP, MARÍA NARBONA CÁRCELES

Org.
 : École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), Université de Limoges, Universidad de Zaragoza

ATTENTION : accès limité. Les inscriptions sont closes depuis le 16 janvier 2012.

Présentation

Les cours et sociétés curiales européennes médiévales comme modernes font l’objet d’une attention renouvelée depuis une dizaine d’années et constituent actuellement un axe majeur d’étude de l’histoire politique et sociale de la fin du Moyen Âge. Les chercheurs ont ainsi montré que loin d’être seulement des faire-valoir des rois et grands, les cours royales, princières et aristocratiques de plus en plus structurées, institutionnalisées constituaient le cœur des appareils politiques et gouvernementaux. Ils ont aussi souligné que ces différents centres du pouvoir en exercice et en représentation et leurs acteurs entretenaient d’étroits contacts et parentés, par delà les frontières.

Ce séminaire a pour objectif premier de constituer un réseau de chercheurs susceptibles d’établir ensemble un bilan des travaux menés et à mener sur les sociétés curiales ibériques bas médiévales et sur leurs spécificités dans l’espace européen. En s’intéressant aussi bien à la vie politique, sociale, culturelle et économique des cours, aux liens de filiation entre les cours ibériques et à l’influence sur elles des cours étrangères, on cherchera à montrer dans quelle mesure on peut encore parler de modèle(s) spécifique(s) de cours et sociétés curiales ibériques.

Programme 

VENDREDI 27 JANVIER

LES ÉTUDES DES COURS ET SOCIÉTÉS CURIALES DE LA PÉNINSULE IBÉRIQUE  À LA FIN DU MOYEN ÂGE. ESQUISSE D’UN BILAN


ALEXANDRA BEAUCHAMP Université de Limoges,
MARÍA NARBONA CÁRCELES Universidad de Zaragoza 
Les cours dans la Péninsule ibérique au Bas Moyen Âge : bilan des travaux menés en histoire politique et institutionnelle et perspectives scientifiques

JACQUES PAVIOT Université Paris-Est Créteil
Un état des recherches récentes sur les cours en Europe à la fin du Moyen Âge

GERMÁN NAVARRO ESPINACH Universidad de Zaragoza
La organización  económica de las cortes reales en la Península Ibérica (siglos  XIV-XV). Las finanzas de los reyes de Aragón

FRANCISCO DE PAULA CAÑAS GÁLVEZ Universidad Complutense de Madrid
Historia curial y prosopografía áulica en Castilla: balance historiográfico (2000-2011)

VENDREDI 23 MARS

DES COURS EN RÉSEAU ? COMMUNICATION, ÉCHANGES, TRANSFERTS ENTRE LES COURS IBÉRIQUES


STÉPHANE PÉQUIGNOT École pratique des hautes études, Paris
Diplomatie et sociétés curiales en Péninsule Ibérique à la fin du Moyen Âge

ADRIANA R. ALMEIDA Universidade de Lisboa
Hommes et femmes autour des reines dans les royaumes ibériques. Le cas de la reine d’Aragon Léonor du Portugal et de ses homologues

ANTONIO PELÁEZ ROVIRA CSIC, Granada
El concepto de corte en el reino nazarí de Granada en el contexto de las cortes bajomedievales

LUNDI 7 MAI

LES COURS ET SOCIÉTÉS CURIALES COMME INTERFACE : POUVOIR ROYAL, PRINCIER ET SUJETS


ROXANE CHILÀ Université Montpellier III
Napolitains dans la société curiale, Napolitains dans la vie de cour à Naples : une participation différentiée (1442-1458) 

JORGE SÁIZ SERRANO Universitat de València
Corte real y clientela feudal en la Corona de Aragón: oficios, funciones y carrera nobiliaria en el entorno de Alfonso el Magnánimo

ALEJANDRO MARTÍNEZ GIRALT Universitat de Girona
Acerca de la corte baronial catalana, siglos XIV-XV. El ejemplo de los vizcondes de Cabrera