Les grandes maisons du vignoble de Jerez

(1834-1992)

  • 56 €
  • 2004
  • ISBN 9788495555397
  • 568 p.
  • 17 x 24 cms.
  • Cartonné
  • Bibliothèque de la Casa de Velázquez no 26

ACHETERVOTRE COMMANDE

Localiser ce titre dans une librairie

En Andalousie, entre les trois villes de Jerez de la Frontera, Puerto de Santa María et Sanlúcar de Barrameda, s'étend un vignoble dont les paysages, les techniques d'élevage du vin, la gamme étendue de productions et même l'architecture urbaine manifestent l'originalité. Celle-ci est profondément ancrée dans l'histoire. En 1834, avec la disparition de l'ancienne structure corporative, il devint possible de cumuler les activités de production de raisin, d'élevage et de commercialisation des vins. Certaines entreprises familiales surent profiter de cette situation nouvelle : agrandissant leur domaine foncier, augmentant leurs stocks et consolidant leur présence sur les marchés étrangers, leur envergure leur permit de résister aux crises qui survinrent à la fin du XIXe siècle et d'étendre progressivement leur domination sur le vignoble, formant une véritable aristocratie viticole, avec ses figures marquantes et ses traditions. Au cours des années 1960, l'essor très rapide des exportations ouvrit un âge d'or qui prit fin au début des années 1990, la surproduction et la baisse de la demande extérieure imposant des restructurations drastiques, sonnant le glas des structures à capital familial et préparant l'entrée en scène des multinationales de l'agro-alimentaire.

La presse en parle

American Historical Review
Vol. 110, No. 4, October 2005
Based on painstaking research in a number of private archives of the large bodegas as well as a myriad of local sources, both written and oral, Lignon-Darmaillac's nicely written analysis offers a series of valuable insights into the closed social world of the great sherry houses of Andalusia.
Joseph Harrison

Società e storia
Nº 116, 2007
Questo ampio, articulato e veramente esaustivo saggio in lingua francese viene ad occupare un posto veramente significativo nella storiografia economica legata alla produzione vinicola spagnola.
Giorgio Federico Siboni

Géographie et cultures
Nº 53, 2005
Cette histoire des familles du vignoble de Jerez est écrite d'une façon claire, vivante et pédagogique, ce qui ajoute incontestablement aux qualités de ce très bel ouvrage, parfaitement présenté et illustré.
Jean-René Trochet

ONIX 3.0