L'épigraphie latine dans le monde romain : recherche, édition et valorisation

20FéVRIER - 22FéVRIER 2019
Casa de Velázquez (Madrid) – Universidad de Alcalá (Alcalá de Henares)
Ecole thématique

 

Coord. : Antonio Alvar Ezquerra (Universidad de Alcalá), Jonathan Edmondson (York University)

Org. : École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), Université d'Alcalá

Coll. : Centro CIL II (Alcalá de Henares), Consorcio Ciudad Monumental de Mérida, Museo Nacional de Arte Romano de Mérida, York University (Toronto), Fundación Pastor de Estudios Clásicos (Madrid), Universidad de Cantabria

Inscription ouverte jusqu'au 21 janvier 2019 - 18h (heure de Madrid)

Pour toute information logistique, contacter Clémence Genet : sechehi@casadevelazquez.org / 0034 91 455 15 80

Présentation générale du programme EFAE

Le monde funéraire romain est un sujet de recherche très actuel, avec des publications monographiques récentes qui concernent des ensembles provinciaux ou des sites. L’approche proposée par le projet EFAE. L'épigraphie funéraire d'Augusta Emerita est globale, c’est-à-dire qu’elle prend en compte les réalités épigraphique, typologique, chronologique, sociale et idéologique des inscriptions particulièrement riches et complexes de la cité d’Augusta Emerita. L’étude sera l’une des références du genre, vu le nombre élevé d'inscriptions conservées, la complexité du site et de la société d'Emerita ‒ dans laquelle les profils purement italiques se mêlent aux éléments propres au substrat indigène, voire à d'autres provenant d'autres parties de l'empire ‒ et le rôle déterminant que la ville et ses habitants ont joué durant l’Empire, surtout durant la période où Mérida est devenue la capitale de la diocesis Hispaniarum. Le monde funéraire d'Augusta Emerita est l'un des plus riches d'Hispanie du point de vue archéologique et épigraphique, et a déjà fait l'objet de nombreuses études, la plupart partielles. C’est pour cela que ce projet propose une analyse globale, une perspective diachronique et dans une visée structuraliste, permettant d'aborder les aspects les plus divers, tant du point de vue de la topographie et du rituel, que de la typologie des enterrements et des mobiliers, ou encore de la christianisation des nécropoles. Le programme EFAE complète un projet de I+D+i (FFI2014-5939393-P), financé par le MINECO et coordonné par le Centre CIL à Alcalá de Henares. Seront publiés des travaux de synthèse, une base de données complexe ‒ puisqu'elle intègre une version de travail (CILAESEP) et une autre en open access ‒, un livre monographique et une exposition temporaire, accompagnée d'un catalogue.

Site Web du programme EFAE

Présentation de l’École thématique

Cette école thématique prétend :

    • montrer aux inscrits (maximun 15 participants) un exemple concret et parlant concernant les pratiques épigraphiques d'une ville impériale extra-italique, à savoir Augusta Emerita ‒ capitale de province puis capitale de diocèse.

    • montrer ce qui peut et doit être fait avec une inscription latine ancienne, en mettant l’accent sur les aspects concrets et pratiques tels que : a) son édition, avec les critères scientifiques les plus récents ; b) l'élaboration d'une base de données épigraphique, en se basant sur l'exemple de celle créée et utilisée par l'équipe dans ses recherches ; c) sa présentation au public non spécialiste, soit dans un musée, soit dans le cadre d'une collection spécifique de biens archéologiques et à intérêt historique, artistique et culturel ou encore dans une exposition temporaire ayant un thème spécifique.

    • présenter toutes les modalités de réalisation d’une exposition spécifique d'épigraphie latine ("Siste, viator : l’épigraphie dans la Rome antique"), qui sera exposée à l'Université d'Alcalá avec des membres du Centre CIL II de l'UAH, dont certains font partie du projet EFAE, comme commissaires.

    • présenter aux inscrits un musée spécifique (le Musée Archéologique Régional de la Communauté de Madrid, situé dans la ville d'Alcalá de Henares) dans lequel, parmi d'autres objets archéologiques de différentes périodes, il existe une importante collection d’inscriptions de l'époque romaine, provenant généralement de l'ancienne cité de Complutum.

Formateurs 

Antonio Alvar Ezquerra (Universidad de Alcalá)
Jonathan Edmondson (York University)
Helena Gimeno Pascual (Universidad de Alcalá)
Luis Ángel Hidalgo (Consorcio Ciudad Monumental de Mérida)
Javier del Hoyo Calleja (Universidad Autónoma de Madrid)
José María Murciano Calles (Museo Nacional de Arte Romano de Mérida)
Trinidad Nogales Basarrate (Museo Nacional de Arte Romano de Mérida)
Sabine Panzram (Universität Hamburg – Madrid Institute for Advanced Study-MIAS)
José Luis Ramírez Sádaba (Universidad de Cantabria)
Morgane Uberti (EHEHI – Casa de Velázquez, Madrid)

Conditions pratiques

Les sessions auront lieu à Madrid (20 et 21 février) et à Alcalá de Henares (22 février). Les organisateurs offrent le transport entre les deux établissements. L'inscription est gratuite. L’hébergement en chambre double partagée à la Casa de Velázquez, le petit déjeuner et le déjeuner sont à la charge de l'organisation. Le transport jusqu'à Madrid depuis les lieux d'origine est à la charge des personnes inscrites.

Les sessions consistent en des leçons pratiques données par les formateurs sur la gestion des sources épigraphiques, leur utilisation et leur exploitation. Les langues utilisées seront l'espagnol, le français, l'anglais et le portugais.

Les candidats (doctorants) seront informés de leur acceptation ou non de leur candidature avant le 25 janvier 2019.

Accéder au formulaire d'inscription

PODCASTS
30/09/2016 - 42min 33s - Français