Nec plus ultra

L'Extrême Occident méditerranéen dans l'espace politique romain (218 av. J.-C. – 305 apr. J.-C.)

  • 38 €
  • 2018
  • ISBN 9788490960844
  • XX-458 pp.
  • 17 x 24 cms.
  • Rústica
  • Bibliothèque de la Casa de Velázquez no 72

COMPRARSU PEDIDO

Encontrar este título en librerías físicas

Comprar la versión digital: 19,99 €

Nec plus ultra : « et pas au-delà ». Cette locution nourrie des mythes antiques entourant le détroit de Gibraltar est une création de Charles Quint, le conquérant du Nouveau Monde. Sa devise Plus oultre marquait son désir de dépasser la puissance romaine. Mais Rome a-t-elle toujours envisagé l’Extrême Occident méditerranéen comme un nec plus ultra, comme les confins immuables et indépassables de son empire ? Les espaces des colonnes d’Hercule, polarisés par Cadix et Tanger, ont moins représenté des bornes infranchissables pour les Romains que les montants d’un seuil, à la fois une protection de la mer Intérieure et une ouverture sur l’Océan. Cet Extrême Occident, ces Portes du Soir du mythe héracléen, ont donc été un enjeu crucial dans l’élaboration de l’Empire romain, des guerres puniques jusqu’à la Tétrarchie.

Sumario

PRÉFACE par Michel Cristol
INTRODUCTION

CHAPITRE PREMIER. - Mythographie et géographie de l'Extrême Occident méditerranéen, des discours et des parcours sur les pas d'Héraclès
I. - L'Extrême Occident et les mythes de confins
II. - Des repères, des portes et des trophées: les colonnes d'Héraclès et le détroit de Gadès dans les traditions géographiques
III. - L'Extrême Occident : des rivages parcourus

CHAPITRE II. - L'Imperium avant l'Empire, Rome et l'Extrême Occident aux deux derniers siècles de la République
I. - Carthage, facteur et acteur de la rencontre entre Rome et l'Extrême Occident
II. - Sertorius, ou le jeu sur les deux rives de la Méditerranée
III. - L'Extrême Occident au cœur des guerres civiles romaines (49-33 av. J.-C.)

CHAPITRE III. - L'Extrême Occident dans la création de l'espace impérial (40 av. J.-C. – fin du Ier siècle apr. J.-C.)
I. - Un « monde de cités » créé en parallèle sur les rives de la Méditerranée extrême-occidentale
II. - L'émergence des provinces maurétaniennes

CHAPITRE IV. - La Méditerranée extrême-occidentale dans la Pax romana
I. - L'armée de Maurétanie tingitane et les provinces hispaniques à l'époque des « insurrections maures » sous le règne d'Antonin le Pieux
II. - Les incursions maures en Bétique sous le règne de Marc Aurèle : un bref retour des solidarités stratégiques « transdétroit »
III. - Hommages parallèles entre les cités et les provinces d'Extrême Occident : la connivence dans les manifestations de fidélité aux princes
IV. - L'Extrême Occident sous la Tétrarchie : vers une nouvelle organisation militaire et administrative

CONCLUSION

ÉCOLES FRANÇAISES À L'ÉTRANGER

SÍGANOS

NEWSLETTER
PODCASTS
29/05/2018 - 41min 51s - Español