¡ Viva Villa ! Carte Blanche à la Casa de Velázquez

30
septiembre 2017
Paris - Cité internationale des arts - Site de Norvins
Exposición

Journée dédiée à la Casa de Velázquez dans le cadre du festival ¡ Viva Villa !

Concerts, débats, rencontres avec les artistes de la Casa de Velázquez.

Samedi 30 septembre  -De 12h à 21h30

À la Cité internationale des Arts
Site de Montmartre
16 rue Girardon - Paris 18e
Voir plan d'accès


Entrée libre et gratuite

Carte blanche animée par Claire MAYOT (France Culture)

Présentation

Dans le cadre de sa programmation multiple et en marge du parcours d'exposition à la Cité internationale des arts, le festival ¡ Viva Villa ! propose une série de "cartes blanches" qui permettront au public de découvrir de plus près chacune des institutions organisatrices. 

Alliant conférences, rencontres, débats, mais aussi performances, concerts ou encore projections exclusives, ces journées offriront à la fois une immersion au cœur des résidences d'artistes et un tour d'horizon des dispositifs d'accompagnement à la création contemporaine à l'échelle internationale. 

La Casa de Velázquez inaugurera cette série de "cartes blanches" le samedi 30 septembre, à partir de 12h à la Cité internationale des arts. 

Programme Carte Blanche à la Casa de Velázquez

À partir de 12h :

- Présentation de la Casa de Velázquez – Académie de France à Madrid
Michel Bertrand, directeur de la Casa de Velázquez, présentera l’histoire de l’institution, son intégration dans le réseau institutionnel français, ses actions multiples. Cette présentation sera également l’occasion d’un tour d’horizon des différents dispositifs d’accueil offerts aux artistes tout au long de l’année universitaire.

Les artistes Benjamin Testa et Anna Katharina Scheidegger viendront également témoigner de leur récente expérience en résidence dans les ateliers de la Casa de Velázquez.

- Déjeuner / Rencontre - Compositeurs résidents 2016-2017 et Quatuor Tana
Les compositeurs Juan Arroyo, Lucas Fagin et Keita Matsumiya offriront au public une rencontre conviviale durant laquelle il reviendront sur leur trajectoire, leur passage en résidence et leur projet de création développé à la Casa de Velázquez.

Également présent, le quatuor Tana présentera ses instruments, notamment son TanaCello, violoncelle hybride développé en collaboration avec le compositeur Juan Arroyo. Préambule au concert de l’après-midi, cette rencontre sera également un temps de dialogue, ouvert aux questions et aux échanges en tous genres.

À partir de 15h00

- La Casa de Velázquez et l’Espagne
Animée par Xavier Baudoin, directeur des études artistiques de la Casa de Velázquez, cette discussion sera l’occasion de présenter l’établissement dans son contexte local. Institution française implantée en Espagne depuis près d’un siècle, elle dispose d’un riche réseau de partenaires en péninsule Ibérique et accueille depuis son origine de nombreux artistes espagnols.

Pour expliquer et mettre en lumière ces synergies et intéractions culturelles entre les deux pays, interviendra également l'artiste et éditeur Enrique Gonzalez Flores.

- La Casa de Velázquez et la recherche
La Casa de Velázquez a pour particularité d’unir, depuis ses origines, deux institutions en une : d’une part l’Académie de France à Madrid pour la création artistique et l’École des hautes études Ibérique (EHEHI) pour la recherche scientifique. Centre de recherche international en Sciences Humaines et Sociales, l’EHEHI accueille également des chercheurs en résidence. Cette cohabitation entre chercheurs et artistes enrichit la création et promeut l’interdisciplinarité.

Michel Bertrand, directeur de la Casa de Velázquez, Hervé Siou et Jérémie Ferrer Bartomeu, anciens membres scientifiques, ainsi qu’Yvan Nommick, compositeur et ancien directeur des études, reviendront sur les liens qui unissent les deux composantes. De son côté, Kristel Gualdé, chargée du développement scientifique au Musée d’histoire de Nantes viendra rendre compte d’un projet en cours de préparation entre la Casa de Velázquez et le Château des Ducs de Bretagne.

- 16h // Concert
Compositions de Juan Arroyo, Lucas Fagin et Keita Matsumiya. Interprété par le Quatuor Tana

- La Casa de Velázquez et l’Académie des Beaux-Arts
Les Académiciens participent à la sélection et à la vie de l’institution. Ils suivent la création des artistes et les échanges sont nombreux avec les jeunes générations d’artistes en résidence. Jean Anguera et Aymeric Zublena, tous deux membres de l’Académie des Beaux-Arts, reviendront ensemble sur cette relation privilégiée avec la Casa de Velázquez et sur ces échanges constants entre générations qui nourrissent l’art contemporain.

À partir de 18h

- Apéritif / Rencontre - Juan Arroyo et Fabien Houlès - Musique et instruments hybrides
Juan Arroyo reviendra sur la question de l’hybridation dans la musique contemporaine. Avec lui, Fabien Houlès - musicologue spécialiste des musiques du XXe siècle à aujourd’hui - présentera son livre Le premier quatuor à cordes hybride - L’exemple de Smaqra de Juan Arroyo comme point de départ à cette discussion abordant la fusion de l’électronique et des instruments acoustiques

- Rencontre - Les possibilités multiples du regard artistique - Simon Roubi et Benjamin Testa
Qu’est-ce qui se joue de crucial dans la création lorsqu’elle nous met en relation avec l’espace ? Simon Rouby, résident de la Villa Médicis, rapproche sa pratique de cinéaste en 3D de celle des géographes Son intérêt pour le paysage lui permet de chercher, à l’aide des nouvelles technologies, des interstices qu’il explore dans ses œuvres.

Benjamin Testa, quant à lui, interroge l’espace et ses représentations invitant le public à questionner le rapport – physique et mental – au paysage et à l’architecture. Si le monde physique est le même pour tous, il existe chez les artistes une tentative de le réxploiter, de le contraindre ou - au contraire - d’y faire émerger des zones de liberté.

C’est autour de ces problématiques du territoire et de la géographie dans la pratique artistique que se croiseront les regard des deux artistes, exposant au public leur démarche, leurs techniques et leurs réflexions conceptuelle