Quand la communauté se déchire

Archives, récits, mémoires au prisme des guerres civiles (XVIe-XVIIIe siècle)

28FEBRUARY - 1MARCH 2019
Madrid
Symposium

Coord. : Jérémie FOA (Aix-Marseille Université / Institut universitaire de France), Héloïse HERMANT (Université Côte d’Azur / Institut universitaire de France), Alain HUGON (Université de Caen Normandie)
Org. : École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), UMR 7303 (TELEMME, Aix-Marseille Université), EA 1193 (Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine, Université Côte d’Azur, Institut universitaire de France
Coll. : Proyecto Sociedad cortesana y redes diplomáticas (HAR2015-67069-P - Universidad Autónoma de Madrid), Res Publica Monárquica. La Monarquía hispánica, una estructura imperial policéntrica de repúblicas urbanas (REXPUBLICA, PGC2018- 095224-B-I00 - Universidad Pablo de Olavide, Sevilla)

Lieu :
Casa de Velázquez 
C/ Paul Guinard, 3
28040 Madrid
 

Entrée libre et gratuite
 

Podcasts

Présentation

Ce colloque propose d’examiner les rapports entre archives, récits et mémoires tissés dans ou au lendemain des contextes de déchirure radicale du corps sociopolitique, dont les guerres civiles constituent une manifestation éclatante. Dans ce contexte où les enjeux de mémoire sont aussi des enjeux de pouvoir, la question des archives est centrale. Constituées en objet d’histoire, elles permettent d’aborder les déchirures du corps politique et ses recompositions car elles portent l’identité sociale et juridique des individus et communautés.

Gardiennes d’une mémoire brûlante, elles fixent des conflits comme autant de point d’abcès dans la durée. Autour de la difficile quête du consensus pour ressouder le corps politique et des opérations de (re)construction/publication de soi et des identités individuelles ou collectives, ces conflits conditionnent la mise en récit à court, moyen ou long terme des événements et provoquent des tensions entre histoire officielle, histoire critique, histoires locales et récits de soi.

La question des archives et de la vie matérielle et émotionnelle des récits des guerres civiles, nous permettra d’analyser la cristallisation, la construction et la circulation sociale du passé proche ou lointain, à travers les supports et modalités de sa transmission ainsi que ses résurgences, réactualisations et métamorphoses dans le temps.

 

PODCASTS
17/10/2017 - 20min 12s - Français