Programmes

1- Cités, territoires, citoyennetés

Cet axe de recherche propose une approche des espaces et des communautés qui privilégie l’articulation entre les territoires urbains et les modes d’organisation collectifs. Le choix de la notion de cité permet en effet de saisir la configuration spatiale dans la pluralité de ses enjeux : à travers la fabrique de la ville et de l’habitat réels que modèlent les architectures ou que dessinent les paysages urbains, mais aussi dans les différents modes de relations et liens d’appartenance générés entre les habitants sous la forme d’échanges de biens, de services, de savoirs ou de croyances. La cité peut également s’entendre comme un espace sociopolitique homogène et harmonieux, inventé dans la conception utopique, rêvé dans le politique et accompli dans l'aménagement du territoire.

• APURIS. Les administrations publiques face aux risques naturels dans les monarchies bourboniennes (XVIIIe-XIXe siècle)
Coord. : Armando ALBEROLA (Universidad de Alicante, Domenico CECERE (Università di Napoli Federico 2), Jean-Philippe LUIS (MSH/Université Clermont-Auvergne)

• COLEX. Coopétition et législation dans les Pays-Bas espagnols (1598-1665)
Coord. : Nicolas SIMON (Chercheur Marie Sklodowska Curie, EHEHI-Casa de Velázquez)

• HISCOR. Dynamiques de corruption en Espagne et en Amérique latine (XVIIe-XVIIIe siècle)
Coord. : Francisco ANDÚJAR CASTILLO (Universidad de Almería), Pilar PONCE LEIVA (Universidad Complutense de Madrid)

POST-DEMA. (Postwar Democracies and Authoritarianisms). À la recherche des sources de la démocratie illibérale. Discours, pratiques et réseaux en Europe et dans le monde hispanique depuis 1945 j'usqu'à l'actualité
Coord. : Miguel Ángel RUIZ CARNICER (Universidad de Zaragoza), Nicolas SESMA LANDRIN (Université Grenoble Alpes)

2- Circulations, échanges, réseaux

L’historiographie et l’ensemble des sciences sociales ont été profondément marquées depuis la fin des années 1990 par une approche dite « globale » des phénomènes d’interdépendance, d’intégration à l’échelle planétaire qui vise à renouveler la compréhension des processus de mondialisation sur la longue durée, par l’analyse de la multiplicité des formes de circulations et d’échanges entre les différentes aires économiques, politiques, culturelles, religieuses et entre les différents écosystèmes. Cet axe se propose de prendre part à ces débats actuels, en révélant la spécificité des circulations d’individus, d’institutions, de pratiques, de croyances, de biens, qui fondent les constructions et les mutations des sociétés de l’aire hispanique. En se fondant sur les structures des liens d’échanges, on analysera comment les circulations d’êtres humains, d’objets, d’idées, de savoirs, de récits, d’œuvres, de techniques ou de croyances forment des ensembles organisés rationnellement ou empiriquement qui peuvent être définis comme des réseaux à l’échelle d’un « système-monde ».

AGEMO. Archéologie du goût en Méditerranée occidentale aux époques phénicienne et punique (nouveau)
Coord. : Mohamed TAHAR (Université de Tunis), Bruno D’ANDREA (École française de Rome), Marie DE JONGHE (EHEHI-Casa de Velázquez, Madrid)

AL-ACMES. Al-Ándalus : art et science dans une Méditerranée ouverte (de l’Occident au Proche-Orient)
Coord. : Susana CALVO CAPILLA, Juan Carlos RUIZ SOUSA (Universidad Complutense de Madrid)

• MIGRANTES. L’intégration socioéconomique et politique des immigrés à travers les services sociaux : analyse comparée des communautés latines en Espagne et aux États-Unis
Coord. : Marie-Laure MALLET (Oxford University, MIAS), Santiago PÉREZ-NIEVAS (Universidad Autónoma de Madrid)

MISSIVA. Lettres de femmes dans l’Europe médiévale (XIe-XVe siècle)
Coord. : Jean-Pierre JARDIN (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3), Rosàrio FERREIRA (Universidade de Coimbra), Ángela MUÑOZ FERNÁNDEZ (Universidad de Castilla-La Mancha), Patricia ROCHWERT-ZUILI (Université d’Artois), Hélène THIEULIN-PARDO (Sorbonne Université)

• MICOAM. Migration et conquête de territoires dans les Amériques (nouveau) 
Coord. : Marie-Pierre ARRIZABALAGA (CY Cergy Paris Université), Claudia CONTENTE (Universitat Pompeu Fabra)

• RÉPUBLICANISME. Le républicanisme en Europe méridionale (XVIIIe-XIXe siècle) : transferts, réseaux, enjeux, concepts
 Coord. : Georges LOMNÉ (Université Paris-Est Marne-la-Vallée), Olivier CHRISTIN (Université de Neuchâtel / Centre européen des études républicaines - Paris Sciences Lettres)

•RESREL.Ressources relationnelles en crédit, argent et finances publiques. Étude comparative des institutions financières et souveraines, des acteurs sociaux et de la gestion des ressources (XIVe - XIXe siècle) (nouveau)
Coord : Zacarías MOUTOUKIAS (LIED, UMR 8236, Université Paris-Diderot), Antoni FURIÓ (Universitat de València)

3- Patrimoines, héritages, réécritures

Cet axe de recherche vise à aborder la notion de patrimoine comme un ensemble de processus dynamiques de transmission, de sélection et de conservation d’objets ou de productions immatérielles, mais aussi comme un espace de réécritures qui recompose les usages du passé pour mobiliser de nouvelles relations collectives de réinvestissement ou de désaffection de la remémoration. Dans cette perspective, c’est la dialectique de « l’invention patrimoniale » qui constituera notre champ privilégié de recherche, pour questionner sur la longue durée les reconfigurations successives de notre rapport au passé et à la culture. Il s’agira donc d’interroger les enjeux politiques, sociaux, culturels et identitaires qui s’engagent précisément dans cet écart où se déploie la construction collective d’un temps à la fois authentifié et retrouvé, vécu et partagé, grâce à un patrimoine qui « fait héritage » et identifie une société donnée.

ABOLITIO. L'abolitio memoriae en Méditerranée occidentale
Coord. : Sabine LEFEBVRE (Université de Bourgogne-Franche-Comté) 

ACRONAVARRE. Les actes royaux de Navarre aux XVe et XVIe siècles
 Coord. : Philippe CHAREYRE (Université de Pau et des Pays de l’Adour), Eloísa RAMÍREZ VAQUERO (Universidad Pública de Navarra)

ARCHIVESBAELO. Archives de Baelo Claudia (nouveau)
Coord : Gwladys BERNARD et Elisabeth COLLANTES (EHEHI-Casa de Velázquez)

CENTAMESP. Centenaires entre Amérique latine et Espagne
Coord. : Christophe GIUDICELLI (Université Paris Sorbonne), Javier MORENO LUZÓN (Universidad Complutense de Madrid)

• DEMOCRACY. Littérature et démocratie (XIXe-XXIe siècle). Approches théoriques, historiques et comparatives
Coord. : Philippe ROUSSIN (École des hautes études en sciences sociales)

• FICDISC. Fiction/non-fiction dans la discursivité publique. Un étude comparée (nouveau)
Coord :Annick LOUIS (École des hautes études en sciences sociales, Paris)

• HISTORIA PÚBLICA. Connaissance du passé aux frontières de la recherche académique (nouveau)
Coord : Patrick GARCÍA (Université de Cergy Pontoise), Jesús IZQUIERDO MARTÍN (Universidad Autónoma de Madrid)

• MIRACLE. Mobilité internationale de recherches autour des connexions et des limites de l'ex-voto
Coord. : Caroline PERRÉE (CEMCA, Mexico)

REGIMEM. Violences, mémoires (Europe-Amériques, XXe-XXIe siècle)
Coord. : Sophie BABY (Université de Bourgogne Franche-Comté, Institut Universitaire de France), Fernando MOLINA (Universidad del País Vasco / Euskal Herriko Unibertsitatea)

PODCASTS
09/06/2016 - 27min 45s - Français