Nicolas SESMA LANDRIN

1977
Maître de conférences. Civilisation de l’Espagne contemporaine
Sous-section d’Espagnol. UFR Langues Etrangères
Université Grenoble Alpes (UGA)
nicolas.sesma@casadevelazquez.org

 

Formation

2009 - Doctorat en Histoire et Civilisation, Institut Universitaire Européen (Florence, Italie). « L’Institut d’Études Politiques (IEP). Création doctrinale, action législative et formation d’élites pour la dictature de Franco (1939-1977) ».

2009 - Master en Gestion du patrimoine archéologique, UOC (Barcelone, Espagne)

2004 - Master Recherche, Institut Universitaire Européen (Florence, Italie)

2002 - Diplôme d’Études Approfondies, Université de Saragosse (Espagne)

1999 - Maîtrise en Histoire, Université de Saragosse (Espagne)


Expérience de recherche et professionnelle

2014 - Maître de conférences. Université Grenoble Alpes

  • Civilisation espagnole, Licences : Langues Etrangères Appliquées (LEA) et Droit, Economie, Gestion, Langues (DEGL), L1-L2-L3.
     
  • Concours interne et externe de l’Agrégation d’espagnol : « Après 98 : les fantômes de l'Empire (1898 - 1930) » (2016-2018). « Mémoire du franquisme. Vie quotidienne, répression et résistance dans l’après-guerre civile » (2019-2020).
     
  •  Master Recherche. (LLCER Espagnol) (2015-2017, 2019-2020).

2012 -2014 - Chercheur « Juan de la Cierva », Université de Saragosse (Espagne)

2010-2012 - Chercheur post-doctorant. The European Institute, Université de Columbia (NewYork, États Unis)

2007-2010 - Conseiller historique. Fondation Francisco Giner de los Ríos (Madrid)

2006 - Chercheur invité. Université de Madison-Wisconsin (États Unis)

2003-2007 - Contrat doctoral. Institut Universitaire Européen (Florence, Italie)

2003 - Boursier de recherche. Fondation José Ortega y Gasset (Madrid)

2001-2003 - Boursier de recherche. Residencia de Estudiantes (Madrid)


Sélection de participations à des projets de recherche

2017 - « Le Service Universitaire du Travail (SUT) dans l’Espagne du Franco. Une perspective européenne comparée ». Plan national du Ministère espagnol de l’économie (Référence HAR2017-85967-P).

2013-2016 - « Continuité et changement dans le comportement politique des Espagnols pendant le deuxième franquisme et la transition à la démocratie d’un point de vue comparé (1966-1982) ». Plan national du Ministère espagnol de l’éducation (Référence HAR2012-36528).

2011-2014 - « Stratégie et réseaux de la modernisation scientifique et culturelle en Espagne (1876-1969) ». Plan national du Ministère espagnol de la science et de l’innovation (Référence HAR 2010-20461).

2010-2011 - « Les grandes puissances en Méditerranée, XVIIIe-XXIe siècles ». Projet de R+D de l’École des affaires internationales et publiques. Université de Columbia.


Prix

2009 - Prix «Miguel Artola» pour thèses de doctorat en Histoire Contemporaine. Centre d’Études Politiques et Constitutionnelles (Madrid)

2003 - Prix de Recherche pour Jeunes Historiens. Association d’Histoire Contemporaine (Madrid)


Responsabilités administratives

2016-2018 - Membre élu du Conseil du Laboratoire de recherche ILCEA4 (UGA).

2015-2017 - Responsable d’espagnol de la licence LEA. (UGA).

2007-2010 - Membre de la Commission du centenaire de la Junta para Ampliación de Estudios (JAE) et de la Residencia de Estudiantes de Madrid. Membre du Comité organisateur des expositions : «Le laboratoire d’Espagne. La JAE, 1907-1939», «100% Résidence», «Le Corbusier à Madrid» et «Voyageurs autour du savoir».


Recherches en cours

Projet de recherche développé à la Casa de Velázquez : Le bilan de la démocratie. Rescapés et naufragés de l’élite intellectuelle franquiste pendant la transition espagnole

Les recherches de Nicolas Semsa-Landrin recouvrent la quasi-totalité du siècle dernier et du temps présent de la civilisation espagnole, ainsi que ses connexions et ses répercussions internationales, du point de vue notamment des élites culturelles.

Sa ligne originale de recherche était la dictature franquiste et son parti unique, Phalange (FET-JONS), dont l’étude était conçue dans un sens très vaste, c’est-à-dire, inscrite dans l’ensemble des courants politiques et idéologiques et des phénomènes socio-économiques –fascisme, autoritarisme, modernisation, sécularisation– et des contextes changeants de la scène européenne et mondiale : crise de l’entre-deux-guerres, Seconde Guerre mondiale, Guerre froide, troisième vague démocratique.

Cette perspective a été à l’origine d’un élargissement chronologique et thématique progressif de ses recherches : vers le premier tiers du siècle et les projets de nationalisation et de modernisation politique et culturelle, en essayant de retracer la généalogie intellectuelle des cadres franquistes, et vers la fin de la décennie des 70 et les années 80 avec le processus de démocratisation et la mémoire de la guerre civile, dans le but d’évaluer les conséquences de la dictature à court et moyen terme pour les mentalités et la culture politique de la société espagnole.

C’est dans ce dernier cadre que s’inscrit son projet de recherche actuel : «Le bilan de la démocratie. Rescapés et naufragés de l’élite intellectuelle franquiste pendant la transition espagnole». À travers l’étude comparative des différents processus de transition, il s’agit de déterminer les stratégies d’adaptation des intellectuels autoritaires, individuels et collectifs, vers un système démocratique, ainsi que les critères qui jouent dans la réussite ou l’échec de ce processus de réinvention.


Sélection de publications

Livres

À paraître, 2020 - (en collaboration avec RUIZ CARNICER, M. A. et MUÑOZ, J.) El Servicio Universitario del Trabajo.

2009 - Antología de la Revista de Estudios Políticos, Centro de Estudios Políticos y Constitucionales, Madrid. (Scholarly Publishers Indicators, ICEE 0.432)

2006- En busca del bien común. Biografía política de José Larraz López (1904-1973), Biblioteca Aragonesa de Cultura, Saragosse.


Articles dans des revues à comité de lecture

À paraître, 2020 - « Still at the Gates. The Normalization of Fascist Violence in Carl Schmitt’s Theory of the Partisan », Fascism. Journal of Comparative Fascist Studies.

2019 - « Santos Juliá: convicció, responsabilitat i mesura », Política & prosa, 15, pp. 74-79.

2017 - « Ni chair ni poisson. Les sénateurs de désignation royale, entre héritage autoritaire et construction de la démocratie (1976-1979) », Parlement[s]. Revue d’histoire politique, 12, pp. 149-171. (Revue classée : SCImago Journal Rank, Q4).

2014 - (en collaboration avec MUÑOZ, J.) « Redes de poder. La Facultad de Ciencias Políticas y Económicas en la construcción del régimen franquista (1943-1956) », Historia Social, 79, pp. 107-128. (Revue classée : SCImago Journal Rank, Q2).

2012 - « La dialéctica de los puños y las pistolas: una aproximación a la formación de la idea de Estado en el fascismo español (1931-1945) », Historia y política, 27, pp. 51-82. (Revue classée : Journal Citation Reports, Q2; SCImago Journal Rank, Q2).

2012 - « La historiografía sobre Vichy. Conversación con Robert O. Paxton », Historia del Presente, 19, pp. 69-79. (Revue classée : SCImago Journal Rank, Q4).

2011 - « El guardián de la ortodoxia. Jesús Fueyo, un intelectual franquista frente a la Constitución », Ayer, 81, pp. 57-82. (Revue classée : Journal Citation Reports, Q2; SCImago Journal Rank, Q3).

2006 - « El republicanismo en la cultura política falangista. De la Falange fundacional al modelo de la V República francesa », Espacio, Tiempo, Forma. Historia contemporánea, 18, pp. 261-283.

2005 - « La construcción del discurso europeísta del franquismo desde el Instituto de Estudios Políticos (1948-1956) », Historia Contemporánea, 30, pp. 159-177. (Revue classée : SCImago Journal Rank, Q3)

2004 - « Propaganda en la alta manera e influencia fascista. El IEP (1939-1943) », Ayer, 53, pp. 155-178. (Revue classée : Thomson-Reuters Web of Science).


Chapitres de livre

À paraître, 2020 - « Un scandale: Franco à l’UNESCO », dans JAUNÉ, M. et PRESAS, A., Culture and Science during First Francoism (1939-1959), Palgrave Macmillan, Londres.

2018 - « Paving the Way for the Transition? The Administrative Reform of the late 1950s », dans RUIZ CARNICER, M. A. (ed.), From Franco to Freedom. The Roots of the Transition to Democracy in Spain, 1962-1982, Sussex University Press, Brighton, pp. 175-207.

2018 - Voci « Camilo Barcia Trelles » et « José Larraz », dans CRAVERI, P., MORELLI, U. et QUAGLIARIELLO, G. (dirs.), Dizionario storico dell’integrazione europea, Rubbettino Editore, Soveria Mannelli.

2017 - « Modernism and Falangism. The Journal Escorial and its Authoritarian Modernizing Project », dans GALLEGO, F. et MORENTE, F. (eds.), The Last Survivor. Cultural and Social Projects Underlying Spanish Fascism, 1931-1975, Sussex University Press, Brighton, pp. 90-116.

2014 - « La estrategia de la ambigüedad. Carlos Ollero y el Gabinete de estudios constitucionales de la REP (1963-1965) », dans FERNÁNDEZ, F. et MARTÍN, S. (eds.), Los juristas y el régimen. Revistas jurídicas bajo el franquismo, Comares, Grenade, pp. 179-202.

2011 - « De la élite intelectual a la aristocracia política. El discurso de la renovación ideológica y generacional en “Gerarchia. Rassegna mensile Della revoluzione fascista” y “Jerarquía. La revista negra de la Falange” », dans MORENTE, F. (ed.), España en la crisis europea de entreguerras, Libros de la Catarata, Madrid, pp. 269-288.


Sélection de conférences et communications

2020 - « The Song Remains the Same. Luis Díez del Corral and Fascist Continuities in Post-War Political Thought », Congrès international : American Historical Association, 134th Annual Meeting, 3-6 janvier. New York University. (Communication acceptée).

2019 - « Historia y constitucionalismo. El caso de España y Chile », Cours d’été : Historiografía y metodología histórica. 1-5 juillet. Universidad Internacional Menéndez Pelayo (Santander).

2018 - « Naviguer sur les eaux du fleuve Léthé. Une analyse du symposium «Espanya contra Catalunya: una mirada histórica (1714-2014) ». Journée d’Etudes : La légitimation du politique, 8-9 novembre. UGA. (Coordinateur de la Journée).

2018 - « The Spanish Enterprise in the New Order. Connecting tradition and innovation in Escorial (1940-1945) ». Congrès international : Comparative Fascist Studies and the Transnational Turn, 27-29 avril. Central European University, (Budapest). (Coordinateur de séance).

2017 - « Nations chirales. Les droites françaises et les droites espagnoles ». Journée d’Etudes : La circulation des intellectuels de droite dans l’Europe du sud dans l’entre-deux-guerres, 20 juin. Université Paris 8 (Vincennes-Saint-Denis).

2017 - « Les intellectuels franquistes et le XIXème ». Journée d’Etudes : Faire de l’histoire sous des régimes dictatoriaux, 18-19 mai. Institut des Sciences Sociales / Casa de Velázquez (Lisbonne).

2016 - « Naming Franco’s Dictatorship after the Second World War. Regime’s Intellectuals and the Quest for Alternative Sources of Legitimacy ». Congrès international : 47th Annual Conference of the Association for Spanish and Portuguese Historical Studies, 17-20 mars. Université de San Diego. (Coordinateur de séance).


Mots clés

Transitions à la démocratie, Dictature franquiste, Fascisme, Phalange, Elites culturelles, Intellectuels, Constitution de 1978, Epurations, Post-fascismes, Cultures politiques, Histoire culturelle, Histoire politique, Histoire de l’Espagne au XXe siècle

 

 

PODCASTS
12/12/2015 - 31min 0s - Français