Hugo DEVERCHÈRE

Sculpture
hugo.deverchere@casadevelazquez.org







Né en 1988 à Lyon, Hugo Deverchère est diplômé de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris et du Fresnoy - Studio national des arts contemporains. Son travail a récemment été présenté au Palais de Tokyo (Paris), au FRAC Grand Large (Dunkerque), au Pearl Art Museum (Shanghai), au MACRO - Musée d'art contemporain de Rome et dans de nombreux festivals comme l’International Film Festival Rotterdam, CPH:DOX (Copenhague), Ars Electronica (Linz) et le FNC - Festival du Nouveau Cinéma de Montréal.

Mû par une logique d’ordre presque scientifique, son travail tente de proposer un ensemble d’expériences qui sont autant de pistes pour interroger et évaluer notre rapport au monde. Que ce soit à partir de récits, de données collectées, d’images captées,
fabriquées ou simplement trouvées, ses recherches ont recours à des procédés de modélisation, de transposition ou de conversion et fonctionnent par allers-retours entre passé et futur, mémoire et anticipation.

Photographies, vidéos, sculptures, dispositifs interactifs nourrissent ses installations où la froideur scientifique, les maquettes ou les images lunaires installent un climat à la fois étrange et poétique qui agit comme un prisme entre le réel et ses représentations. En questionnant le rôle de l’imaginaire dans notre appréhension de la réalité, l’artiste met en exergue des phénomènes et événements dont la nature, parce qu’intangible, fait résonner la question de l’inconnu et de l’inexploré.

 

Projet en résidence

Le travail d’Hugo Deverchère puise dans l’imaginaire collectif et réactive des utopies pour nous projeter dans une dimension prospective. Ainsi, ses explorations prennent bien souvent comme point de départ la recherche scientifique, l’exploration spatiale et la science-fiction.

Son projet en résidence à la Casa de Velázquez trouve son origine dans la légendaire Isla de las siete ciudades, ou Antillia, île fantôme au large de l’Espagne, qui figura sur les cartes marines et les mappemondes du Moyen-Âge au XVe siècle.
Il s’agit de créer un corpus d’œuvres qui, à travers une pluralité de médiums, esquissera une cartographie imaginaire, fantasmagorique et mouvante de cet archipel fictif pour en inventer le récit. Un récit qui, par un jeu d’allers-retours entre différents moments de l’Histoire, s’interroge sur la manière dont l’idée d’inexploré et de nouveau monde résonne dans nos mythologies contemporaines.

Évocation d’un territoire fantôme par le prisme d’une poétique de la science-fiction, ce projet s’inscrit dans le prolongement de la recherche de corrélations entre des notions déjà explorées par Hugo Deverchère : le paysage comme écosystème et microcosme ; la science comme vecteur de fictions et de nouvelles représentations ; l’espace et le temps comme ensembles non linéaires.


hugodeverchere.com

 

PODCASTS

Las categorías en las Ciencias Humanas y Sociales

Mathieu AGUILERA, Alice KADRI, Marjolaine CARLES, Martin LAMOTTE
27/11/2014 - 49min 37s - Espagnol