Si vous avez des difficultés à visualiser cette newsletter, cliquez ici
Si tiene problemas para consultar esta newsletter, pinche aquí

Le sentiment national dans l'Europe méridionale aux XVIe et XVIIe siècles (France, Espagne, Italie)

Études réunies et présentées par Alain Tallon

Publications

EN LIBRE ACCÈS SUR OPENEDITION BOOKS

Si le premier âge moderne a connu l'idée de nation, il n'y a pas mis les mêmes significations que celles qui émergent au XVIIIe siècle et s'imposent après la Révolution française. Par rapport à d'autres identités, l'appartenance nationale n'est ni exclusive, ni même souvent dominante. Elle n'en reste pas moins l'objet d'un intense processus de création culturelle, des cercles lettrés qui forgent des histoires nationales aux sphères dirigeantes qui lui donnent parfois un sens politique. Ce processus, tout comme les pratiques sociales liées à ce sentiment identitaire, n'est pas nécessairement lié à une structure politique et n'a rien de linéaire, comme le montre la confrontation entre les diverses expériences vécues dans l'Europe méditerranéenne aux XVIe et XVIIe siècles.

Alain Tallon
Introduction

Tamar Herzog
Être Espagnol dans un monde moderne et transatlantique

Arlette Jouanna
Le thème de la liberté française dans les controverses politiques au temps des guerres de Religion

Gianvittorio Signorotto
Identità e interessi nell’Italia dei potentati

Jean-Pierre Dedieu
Comment l’État forge la nation. L’« Espagne » du xvie siècle au début du xixe siècle

Bertrand Haan
L’affirmation d’un sentiment national espagnol face à la France du début des guerres de Religion

Jean-François Dubost
Enjeux identitaires et politiques d’une polémique. Français, Italiens et Espagnols dans les libelles publiés en France en 1615

Pablo Fernández Albaladejo
Entre «godos» y «montañeses». Avatares de una primera identidad española

Jean-Frédéric Schaub
Le sentiment national est-il une catégorie pertinente pour comprendre les adhésions et les conflits sous l’Ancien Régime ?

Adriano Prosperi
Alle origini di una identità nazionale. L’Italia fra l’antico e i «barbari» nella storiografia dell’Umanesimo e della Controriforma

Cesare Vasoli
Unità o disunione dell’Italia? Uno storiografo della Controriforma, Scipione Ammirato e la sua replica al Machiavelli

Richard L. Kagan
Nación y patria en la historiografía de la época austriaca

Chantal Grell
Annius de Viterbe et le roman des origines en France et en Espagne

Gigliola Fragnito
«Zurai non legger mai più». Censura libraria e pratiche linguistiche nella penisola italiana

Sylvio Hermann De Franceschi
Les irrémédiables brisures de la chrétienté de l’histoire. Paolo Sarpi entre idée italienne et idéal chrétientaire

Denis Crouzet
Mystique royale et « sentiment national » ? Les visions du frère Fiacre de Sainte-Marguerite

Myriam Yardeni
Religion et sentiment national en France aux xvie et xviie siècles

SUIVEZ-NOUS

La Casa de Velázquez appartient au réseau des Écoles Françaises à l’Étranger.

Depuis 2017, la Casa de Velázquez et la UAM développent ensemble le premier Institut d'études avancées de la péninsule Ibérique et de l'aire hispano-américaine.

Pour modifier votre inscription à cette newsletter ou vous désabonner, cliquez ici
Para modificar o dar de baja su suscripción a esta newsletter, pinchar aquí
If you want to modify your newsletter settings, or to unsubscribe, click here