Justin WEILER

Peinture
justin.weiler@casadevelazquez.org








Justin Weiler est diplômé de l’ENSBA. Durant ses années d’études, la peinture a été omniprésente dans ses recherches. Depuis, son obsession picturale a évolué et il a opéré des changements radicaux dans son processus de création, tant au niveau du médium que des supports.

En 2016, il est lauréat du Prix des Arts visuels de la Ville de Nantes et, la même année, de la Biennale des Arts Actuels du CRAC de Champigny-sur-Marne. Il obtient, en 2018, une mention de l’Institut de France par l’Académie des Beaux-Arts de Paris pour le prix Pierre David-Weill. Il a également été nommé au Prix de dessin contemporain des Beaux-arts de Paris et, en 2019, au Prix Chaumet.

Dans sa pratique quotidienne inspirée par le réel, les voyages et les rencontres, il recherche l’accident. Par son sujet et sa technique, la peinture de Justin Weiler fixe la lumière tel un photogramme, révélant les différents niveaux de noir dans une succession de couches monochromatiques.

À la manière d’un sculpteur, il travaille la matière en profondeur. Chaque fine strate vient apporter sa luminosité. L’encre de Chine, le blanc de Meudon et d’autres matériaux se déploient alors en épaisseur.

Vitrines de bâtiments et de magasins emplissent son quotidien. En les représentant, il les sublime par un jeu d’ombres, de clairs-obscurs, de reflets et de transparences qui offre à l’œil une vision proche de la réalité. Ses tableaux deviennent alors des ouvertures vers ces lieux intermédiaires, entre intérieur et extérieur, entre espace et non-espace.

 

Projet en résidence

En résidence à la Casa de Velázquez, le travail de Justin Weiler s’inspire directement d’un des édifices les plus remarquables du parc du Retiro à Madrid.

Œuvre de Ricardo Velázquez Bosco, le Palacio de Cristal est un modèle d’architecture de fer et de verre. Érigé en 1887, il fut utilisé l’année de sa construction pour abriter une gigantesque serre tropicale, dans le cadre de l’Exposition des Philippines.

Dans son projet, Justin Weiler utilise cet édifice à l’identité très forte comme élément central, dans la lignée de ses productions antérieures.

Remarquable par le jeu de ses transparences, le Palacio de Cristal permet à l’artiste d’aborder la notion de frontière, déjà omniprésente dans son travail, de manière particulièrement frontale. La surface vitrée et la structure métallique construisent la trame du tableau, dans lequel s’intègrent les plantes tropicales, résurgence symbolique des origines du palais.

Cette année de recherche et de production autour d’un objet d’étude si particulier vise à aboutir à la réalisation d’une œuvre monumentale, conglomérat de l’ensemble des obsessions de l’artiste.


justinweiler.fr

 

PODCASTS
30/09/2016 - 42min 33s - Français