Keita MATSUMIYA

Composition musicale
Mail : keita.matsumiya@casadevelazquez.org





Biographie

Né à Kyoto au Japon en 1980, Keita Matsumiya obtient un Master en installation sonore à l’Université des Arts de Tokyo, puis intègre la formation en composition et orchestration dans la classe d’Allain Gaussin au Conservatoire de Sevran. Il poursuit ses études auprès de Frédéric Durieux, Gérard Pesson, Luis Naon, Michael Levinas et Claude Ledoux au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il obtient deux prix de composition et d’analyse musicale.

Il participe au Cursus 1 de composition et d’informatique musicale à l’Ircam ainsi qu’à la formation de composition au stage « Akiyoshidai Summer Festival ». Il a obtenu plusieurs bourses, notamment la bourse de Centres Acanthes, de la Fondation Meyer et de la Fondation musicale de Rohm. Il a été invité au Festival Klangspuren pour la création d’une commande crée par l’Ensemble TIMF, ainsi qu’au Festival international de musique de Takefu où il s’est vu décerner, en tant que finaliste du concours, le Prix « Takefu Composition Award » par le jury Toshio Hosokawa et Mark Andre. Et il a obtenu une mention honorable au Concours Destellos en Argentine en 2015.

Ses œuvres ont été présentées au « Tokyo Wonder Site », ainsi qu’au Festival MIXTUR 2016 à Barcelone, à l’Ars Musica 2015 à bruxelles, au Festival international de musique de Tongyeong et à l’Académie internationale de saxophone de Bretagne. Il a présenté sa musique électroacoustique de scène écrit pour le spectacle ASURA de compagnie de danse Butoh, Dairakudakan à Tokyo en 2015.

Projet artistique

En résidence, il travaille à la composition d’une suite pour guitare et ensemble en collaboration avec le guitariste Luis Velasco Pufleau. Les clés de ce projet portent sur la spécificité de cordes pincées et de cordes frappées (guitare, luth, harpe, clavecin), la musique baroque de Scarlatti et la recherche informatique sur les lutheries. Ce travail vise à sa recherche sur la représentation de sons de cloches à l’église, autour de l’orchestration entre l’instrument solo qui comporte ses propres gestes et l’ensemble qui réalise la transitoire de l’attaque, l’écho et la résonance. Cette pièce sera recréée par l’Ensemble Regards à Paris.



http://keita-matsumiya.com/fr/
https://soundcloud.com/auricule