Charles-Élie DELPRAT

Biographie 

Formé à l'École d'Architecture de Paris-Belleville, Charles-Élie Delprat a appris le dessin, la peinture et la gravure auprès de Jean-Baptiste Sécheret, d'Emmanuel Mentzel, et de Simon Vignaud.

Il en a retenu une façon de se confronter au réel. L'appréhension du monde, de sa matérialité, de son essence, se fait en s'y confrontant, face à face, sur le motif comme il est d'usage de dire. Dans ces conditions, la pratique du dessin, de la peinture, l’élaboration d’une gravure permettent de s’affranchir des anecdotes et de s’approcher timidement de la réalité profonde des choses du monde.

Après quelques temps en agence d’architecture, et une formation en urbanisme au DSA d’architecte-urbaniste de l’école d’architecture et des territoires de Marne-la-Vallée, Charles-Élie Delprat s'est rendu compte de l'absolue nécessité de ce rapport aux choses. Celui-ci faisant souvent défaut dans la pratique de l’architecture et de l’urbanisme, qui s’attachent parfois trop à la transformation du monde sans essayer de le regarder en face, sans filtre intellectuel.

Charles-Élie Delprat fait actuellement du dessin, de la peinture et de la gravure son activité principale.

Projet artistique développé à la Casa de Velázquez

J’ai choisi comme sujet cette année de dessiner les villes fantômes issues de la spéculation immobilière autour de Madrid, dans lesquels une partie de l’économie espagnole s’est dissoute dans des constructions inutiles aujourd’hui. Suffisamment de choses ont été dites à leur propos. Je souhaite plutôt m’y confronter sur place, sans jugement de valeur à priori, et simplement les représenter comme une des choses qui composent le monde contemporain.


http://charleseliedrawingsetc.tumblr.com