Cabanyal année zéro

Un film de Frédérique PRESSMANN

11SEPTEMBRE 2019, 20h00
INSTITUT FRANÇAIS DE MADRID
Projection

Ancienne membre artiste de la Casa de Velázquez (Promotion 2013-2014)

Org. : Casa de Velázquez, Institut français de Madrid

Mercredi 11 septembre à 20h00

Au théâtre de l'Institut français de Madrid
C/ Marqués de la Ensenada 10

Suivi d'un débat avec la cinéaste
Entrée libre et gratuite - Dans la limite des places disponibles

 

Synopsis

Durant 18 ans, El Cabanyal, magnifique quartier de pêcheurs de Valence, en Espagne, a résisté tant bien que mal à un projet immobilier délirant de la municipalité. Quand, en mai 2015, arrive un nouveau maire prêt à les écouter, s’ouvre pour les habitants une période d’espoir.

Mais comment réparer les blessures infligées aux âmes autant qu’aux maisons ? En suivant l’itinéraire de plusieurs figures du quartier, le film propose une chronique intime d’une micro-société en butte à la déshumanisation…

[2018, 133 minutes, documentaire, VOSE]
 

Frédérique Pressmann

Née en 1966 à Paris, Frédérique Pressmann est réalisatrice de films documentaires et de créations sonores. Après avoir été journaliste de presse écrite, notamment à New York où elle a travaillé quatre ans à la fin des années 80, elle occupe différents postes techniques dans la presse et l'édition,  fait de la radio et traduit des romans de l'anglais. Son premier film, Un cirque à New York (INA, 2002), est présenté dans une quinzaine de festivals en France et à l’étranger, et primé à Entrevues (Belfort) et à Traces de Vies (Clermont-­‐Ferrand).

À partir de 2002, elle collabore de façon soutenue avec ARTE Radio pour qui elle réalise des créations et documentaires sonores. Elle travaille aussi pour France Culture et obtient en 2007 la bourse “Brouillon d’un rêve” de la Scam pour Tramway numéro un, réalisé dans le cadre de l’Atelier de création radiophonique. Depuis 2009, elle s’attache à transmettre pratique documentaire lors d’ateliers ou d’interventions en collèges, lycées, et au niveau de l’enseignement supérieur. Le monde en un jardin, son deuxième long‐métrage (entre2prises, 2011), obtient le Prix découverte 2012 de la Scam.

Reçue comme cinéaste à la Casa de Velázquez pour l’année 2013‐2014, elle y réalise El Cabanyal resiste, une installation pour trois téléviseurs à base d’images super 8. Consacré au même quartier, le film Cabanyal année zéro (entre2prises/Dacsa Produccions, 2018) constitue le troisième volet de sa trilogie urbaine, démarrée quinze ans plus tôt.

 

PODCASTS
06/02/2014 - 47 min 34s - Espagnol