Les métiers de l’alimentation en Méditerranée occidentale

Pratiques culinaires et traditions alimentaires (Antiquité – Temps modernes)

5
avril
-
6
avril 2017
Madrid
Colloque

Coord. : Marianne BRISVILLE (EHEHI - Casa de Velázquez, Madrid), Rached LAKHAL (Université de Tunis), Audrey RENAUD (UMR 5140 - ASM, Montpellier), Nuria ROVIRA BUENDIA (UMR 5140 - ASM, Montpellier)
Org. : École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), Labex Archimède (Université Paul-Valéry Montpellier 3), UMR 5648 (Ciham, Lyon), Université Lyon 2, UMR 5140 (ASM, Montpellier), Laboratoire de recherches Histoire des Économies et des Sociétés Méditerranéennes (Université de Tunis)
Coll. : Institut national de recherches archéologiques préventives, UMR 7209 (Muséum national d’Histoire naturelle, Paris), UMR 8164 (Halma, Lille)

Lieu de la manifestation :
Casa de Velázquez 
C/ Paul Guinard, 3
28040 Madrid


Entrée libre et gratuite


Présentation

L’alimentation occupe une place majeure dans les activités des communautés, qu’elles soient l’oeuvre de professionnels ou qu’elles s'insèrent dans le cadre domestique. Cette importance se traduit par la multiplicité et la diversité des processus et des savoir-faire de production, de transformation et de commercialisation des aliments. Les variations spatiales ou temporelles, séparant la production de la consommation, conduisent à interroger les modalités de ravitaillement et de commercialisation des denrées, ainsi que la saisonnalité des produits.

L’approche pluridisciplinaire et multiscalaire, sur la longue durée et sur un espace géographique vaste, vise à étudier les spécificités des métiers de bouche et à mettre en relief les acteurs qui organisent le fait alimentaire depuis la production jusqu’à la consommation, en passant par la transformation et la commercialisation. Il s’agit d’estimer les évolutions dans le temps, en s’interrogeant sur les ruptures ou les continuités liées à trois phénomènes historiques majeurs : la romanisation du bassin méditerranéen, l’établissement du Dār al-Islām et la diffusion de nouveaux produits suite à la découverte des Amériques.

L’objectif est aussi de percevoir des similitudes ou des spécificités locales ou régionales liées aux ressources locales ou aux dimensions confessionnelles.