Acteurs et objets du patrimoine religieux en Méditerranée

Journées d'étude du programme Merap-Med

Vue de l’Exposition de vêtements de culte et d’orfèvrerie religieuse au Musée Archéologique National à Madrid, 1941. Archivo del Instituto del Patrimonio Cultural de España. © Ministerio de Educación, Cultura y Deporte. Instituto del Patrimonio Cultural de España, Archivo.

6
mars
-
7
mars 2014
Madrid
Colloque

Programme associé MERAP

Coord. : Nathalie CEREZALES (Université Paris 1), Cyril ISNART (CIDEHUS, Universidade de Évora)
Org. : Centro Interdisciplinar de História, Sociedades e Culturas da Universidade de Évora, École des Hautes Études Hispaniques et Ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), Centro em Rede de Investigação em Antropologia (Faculdade das Ciêncas Sociais e Humanas, Universidade Nova de Lisboa, Lisbonne), Institut d’Ethnologie Méditerranéenne, Européenne et Comparative, UMR 7307, Aix-en-Provence, Temps, Espaces, Langages, Europe Méridionale – Méditerranée, UMR 7303, Aix-en-Provence, Équipe d’accueil 4100 Histoire culturelle et sociale de l’art - École doctorale d’histoire de l’art-Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Dans le cadre du programme Memorias religiosas e ação patrimonial no Mediterrâneo. Coexistência confessional e afirmação patrimonial, financé par la Fundação par a Ciência e a Tecnologia (PTDC/IVC-ANT/4033/2012)

Lieu de célébration :
Casa de Velázquez
C/ de Paul Guinard, 3
28040 Madrid

Présentation

Le projet MERAP-Med, regroupant anthropologues, historiens, géographes et historiens de l’art, est né de la volonté de proposer une réflexion comparative sur les manières de construire et représenter les identités religieuses dans le contexte multiconfessionnel méditerranéen à travers les pratiques patrimoniales. Ces premières journées d’étude ont pour ambition d’étudier la façon dont les acteurs publics et/ou religieux se saisissent du patrimoine, afin de consolider ou construire leur légitimité. Il s’agira d’interroger les nouvelles modalités de patrimonialisation de l’objet et plus particulièrement les significations produites par son exposition et ses contextes d’utilisation. Le patrimoine d’origine religieuse devient le support des mémoires et des revendications identitaires et se révèle être un moyen de diffusion de la pensée des communautés confessionnelles, notamment par le tourisme culturel.

Mais il se révèle également comme un enjeu des oppositions entre différents groupes et symbole de la cristallisation de certains conflits. Analyser les interactions entre l’objet de patrimoine et ses acteurs permettra d’aborder le thème de la coexistence et du partage de l’espace entre les différents monothéismes méditerranéen d’une manière renouvelée.

Programme

JEUDI 6 MARS

16h-18h


Ouverture
Michel BERTRAND
Directeur de la Casa de Velázquez

Introduction
Cyril ISNART
CIDEHUS (Universidade de Évora)
Penser le patrimoine religieux en Méditerranée ?

Crispin PAINE
Institute of Archaeology (University College London)
Religion and Museums: an Uncomfortable Fit?

VENDREDI 7 MARS

10h-13h30


Pierre SINTES
TELEMME (UMR 7303, Aix-Marseille Université)
Reprise de mémoire juive à Rhodes : pluralité de discours, pluralité d’échelles des promoteurs d’une minorité disparue

Nathalie CEREZALES
Université Paris 1
Entre religiosité populaire et valeur patrimoniale: le cas des Pasos du Musée national de sculpture à Valladolid

15h30-17h

André JULLIARD
CNRS / INSHS Institut National des Sciences de l'Homme et de la Société
Les politiques de développement comme processus de patrimonialisation des pèlerinages à St Nicolas de Myre (Italie et Turquie)