1659. La Paix des Pyrénées ou le triomphe de la raison politique

19
novembre
-
21
novembre 2009
Archives du ministère des Affaires étrangères et européennes / Colegio de España / Université Paris-Sorbonne
Colloque

Coord. : LUCIEN BÉLY
Org. : Université Paris-Sorbonne (Centre Roland Mousnier EII, CLÉA), Casa de Velázquez, Ministère des Affaires étrangères et européennes
Col.: Colegio de España, Ambassade d'Espagne, Association des amis des archives diplomatiques, Institut historique allemand à Paris

 

Le colloque organisé à l’occasion du 350e anniversaire de la paix des Pyrénées s’inscrit dans le sillage de celui qui s’est tenu en 1998 sur l’Europe des traités de Westphalie, dont les actes ont été publiés en 2000. Engagé dans le contexte des guerres qui ravagent les terres d’Empire depuis 1618, le conflit franco-espagnol, commencé en 1635, a en effet survécu à la pacification de l’Empire obtenue par les traités de Westphalie en 1648.

Le 7 novembre 1659, la signature du traité par Luis de Haro et le cardinal Mazarin met donc un terme à vingt-quatre années de guerre. Au-delà de ses dispositions territoriales concernant le Roussillon, la Cerdagne et l’Artois, cet accord marque surtout le retour à un équilibre entre les deux couronnes. L’entente retrouvée, consacrée l’année suivante par le mariage de Louis XIV avec l’infante Marie-Thérèse, s’accompagne d’ailleurs d’une pacification rapide et générale de l’Europe. Avec le rétablissement du duc de Lorraine dans ses États en 1661 et la fin de la guerre du Nord, obtenue en 1660 avec la médiation de la France, c’est une exceptionnelle période de stabilité qui s’ouvre. Cette paix générale des années 1659-1660 mérite d’autant plus d’attention qu’elle se révèle une parenthèse dans un siècle de guerres.

programme

Jeudi 19 novembre 2009

Archives du Ministère des Affaires étrangères et européennes
3, rue Suzanne Masson 93120 La Courneuve  RER B  station La Courneuve

Matin
Ouverture du colloque à 9h 30
Hélène Carrère d’Encausse, Secrétaire perpétuel de l’Académie française
Jean Mendelson, Directeur des Archives, Ministère des Affaires étrangères et européennes

La raison politique

Pablo Fernández Albaladejo- Universidad Autónoma de Madrid
Entre razón de religión y razón de Estado : senderos de la raison politique en la monarquía española

Javier Gil Pujol – Université de Barcelon
 Les notions de paix chez les auteurs espagnols au milieu du xviie siècle : de l’orthodoxie confessionnelle au pragmatisme politique


María Victoria López-Cordón Cortezo – Université Complutense de Madrid
Diplomatie et introspection : 1659, une mutation dans la politique espagnole ?

Heinz Schilling – Université Humboldt de Berlin
Repräsentation von Macht in der Entstehungsphase eines europäischen Systems partikularer Machtstaaten

Peter Schröder – University College London - Université La Sapienza de Rome
“ Un Politique peut dire ce qu'un Prince devroit faire ” - les concepts de paix et d'équilibre dans la pensée politique de Leibniz

Après-midi
Les populations face à la paix

Françoise Bayard – Université Lumière Lyon II
La souffrance des peuples, le retrait financier et l’honneur du roi : trois raisons de faire la paix. Le cas français. 1648-1659

Paul Sonnino – University of California, Santa Barbara
Une grande mazarinade avortée : les papiers de Westphalie et la paix des Pyrénées

Gérard Sabatier – Université Pierre Mendès France Grenoble II et Centre de recherche du château de Versailles
Figurer la paix. Les apparats lyonnais lors des réjouissances de mars 1660

Jacques Poumarède – Université de Toulouse I
Le roi de paix en sa bonne ville : Louis XIV à Toulouse, 1659-1660

Oscar Jané Checa – Université de Barcelone
Le traité des Pyrénées en Catalogne : conséquences et adaptations. Élites et société autour de la “ frontière ”

Olivier Poncet – École nationale des chartes
La paix des Pyrénées, un retour à la raison ? La monarchie et les offices royaux de 1648 à 1665

Alain Tallon – Université Paris-Sorbonne Paris IV
Les dévots français et la paix des Pyrénées

Joaquim Albareda - Université Pompeu Fabra de Barcelone
La Paz de los Piríneos : un referente para los partidarios del archiduque Carlos en la Guerra de Sucesión

Vendredi 20 novembre 2009

Colegio de España en Paris  Cité universitaire 7E boulevard Jourdan, Paris XIVe
RER B station Cité Universitaire

Matin
L’art de la paix

Bertrand Haan – Université Paris-Sorbonne Paris IV
Une paix de rois ?  Philippe IV, Louis XIV et le traité des Pyrénées

Guido Braun – Université de Bonn
Les formes de la négociation franco-espagnole à Münster. médiation, interposition, projets d’arbitrage

Daniel Séré –   Université Paris-Sorbonne Paris IV
Le traité des Pyrénées : une paix à découvrir

Jérôme Cras – MAE/Centre des archives diplomatiques de Nantes
Hugues de Lionne ou le triomphe d’un homme de réseaux

Daniel Aznar – Université de Barcelone – Université Paris-Sorbonne Paris IV
Josep de Margarit ou la mélancolie de la paix

Après-midi
La recherche d’un équilibre international


Sylvio de Franceschi – EPHE
La pensée politique des diplomates. Les causes de la grandeur et de la décadence de l'Espagne selon les ambassadeurs vénitiens (1602-1661)

Alexandra Merle – Université Paris-Sorbonne Paris IV
Guerre et paix dans la pensée politique espagnole après 1659

Alain Hugon – Université de Caen
La révolution napolitaine dite de Masaniello (1647-1648) : première étape d’un retour à la paix

Anna Blum – Université Paris-Sorbonne Paris IV
Les ambassadeurs des principautés du nord de l’Italie en France et la négociation de la paix des Pyrénées, 1658-1659

Manuel Herrero Sánchez – Université Pablo de Olavide de Séville
Les Républiques marchandes face à la paix des princes : le rôle de Gênes et des Provinces-Unies dans le nouvel ordre européen naît du traité des Pyrénées

Eric Schnakenbourg – Université de Nantes
Au lendemain du Déluge : les rapports de forces en Europe du nord à la fin des années 1650

Jean Bérenger – Université Paris-Sorbonne Paris IV
Une exception à la pacification générale : l’Europe sud-orientale

Luiz Felipe de Alencastro – Université Paris-Sorbonne Paris IV
 

Samedi 21 novembre

Salle des Actes de l’Université Paris-Sorbonne Paris IV
Entrée : 17, rue de la Sorbonne 75005   Paris métro RER B station Luxembourg ou métro Cluny-La Sorbonne

Matin
Des acteurs sur le théâtre européen

René Vermeir – Université de Gand
Loin de Madrid, près de Paris. Les Pays-Bas méridionaux et la Paix des Pyrénées

Charles Giry-Deloison – Université d’Artois
L’Angleterre et la Paix des Pyrénées

Rainer Babel – Institut historique allemand de Paris
La Lorraine et la paix des Pyrénées

Klaus Malettke – Université de Marbourg
La paix des Pyrénées, l’Empereur et l’Empire

Robert Oresko – Université d’Oxford
La Cour de Savoie et la paix des Pyrénées


Après-Midi
Célébration et postérité de la paix

Bartolomé Bennassar, Université de Toulouse II-Le Mirail
Velázquez et la paix des Pyrénées

Françoise Hildesheimer – Archives nationales-Université Paris I Panthéon-Sorbonne
Les réactions du Parlement face au traité

José Manuel de Bernardo Ares – Université de Cordoue
La succession de la Monarchie Hispanique. La paix des Pyrénées (1659) : la clé de voûte politique du testament de Charles II d’Espagne (1700)

Marianne Cojannot-Le Blanc – Université de Paris Ouest Nanterre La Défense
Une grandeur nécessaire. Mazarin et l’urgence d’une politique royale des arts à l’heure de la paix

José Luis Colomer Barrigón  - CEEH
Paris-Madrid, 1655 : les familles royales échangent leurs portraits en vue d’une alliance vers la paix

Véronique Gerard-Powell – Université Paris-Sorbonne Paris IV
Les aménagements de l'Alcazar de Madrid pour l'ambassade du maréchal de Gramont


Géraud Poumarède – Université Bordeaux III
Conclusions


Comité d’honneur

Bartolomé Bennassar, professeur émérite à l’Université de Toulouse II-Le Mirail - Yves-Marie Bercé, membre de l’Institut, ancien Directeur de l’École nationale des chartes - Gabriel de Broglie, de l’Académie française et de l’Académie des sciences morales et politiques, Président de la Société d’histoire générale et d’histoire diplomatique - Hélène Carrère d’Encausse, Secrétaire perpétuel de l’Académie française, commission des Archives diplomatiques - Monique Constant, Conservateur général du patrimoine, adjointe au Directeur des archives, Ministère des Affaires étrangères et européennes - Denis Crouzet, Professeur à l’Université Paris-Sorbonne Paris IV, directeur du Centre Roland Mousnier et de l’IRCOM (Paris-Sorbonne) - Jean-Pierre Étienvre, Professeur à l’Université Paris-Sorbonne Paris IV Directeur de la Casa de Velázquez - Gudrun Gersmann, Directrice de l’Institut historique allemand de Paris, Emmanuel Le Roy-Ladurie, de l’Institut, professeur honoraire au Collège de France - Jean Mendelson, directeur des Archives du ministère des Affaires étrangères et européennes - Javier de Lucas, Directeur du Collège d’Espagne de Paris - Georges Molinié, Professeur à l’Université Paris-Sorbonne Paris IV Président de l’Université Paris-Sorbonne - Georges-Henri Soutou, de l’Institut - Francisco Villar, ambassadeur d’Espagne en France.